Musicopolis
Magazine
Lundi 12 septembre 2016
28 min

Liszt en 1877 à Weimar, Rome et Budapest 1/5 : voyages et académie d'excellence

Toujours entre Rome, Budapest et Weimar, Franz Liszt est un éternel voyageur. Nous nous arrêtons plus particulièrement dans ce premier épisode sur la création à Budapest de l'Académie de musique.

Liszt en 1877 à Weimar, Rome et Budapest 1/5 : voyages et académie d'excellence
Franz Liszt en mars 1886. Photo de Nadar.

Aujourd'hui...

... nous visitons Weimar, avec les yeux de Borodine. Cette ville dans laquelle de nombreux penseurs, poètes et "génies créateurs" ont vécu. Le compositeur écrit : "Chaque rue, chaque place y évoque le passé de l'art".
Si Borodine a finalement eu la chance de pouvoir rencontrer Liszt à Weimar, il aurait pu trouver porte close, car le compositeur hongrois se déplace aussi au cours de l'année dans ses deux autres résidences, à Rome et Budapest. En plus de ces 3 étapes, Liszt fait de nombreux voyages, et notamment à Bayreuth où il soutient Wagner et sa musique. C'est également pour lui une destination familiale puisque sa fille, Cosima, est mariée au compositeur allemand.

En 1875, L'Académie Royale de Musique de Budapest est ouverte, et Franz Liszt en est le président. Un titre honorifique qu'il qualifie de "fardeau", "boulet" ou "épée de Damoclès", car cette Académie lui prend beaucoup de temps. Une forte pression pèse sur les épaules de Liszt, qui voit sa réputation liée à cet établissement. Un lien dont le directeur de l'Académie, Ferenc Erkel, est très fier et qu'il ne manque pas de rappeler lors de l'inauguration de l'établissement.

Programmation musicale

Franz Liszt (1811-1886)
Eine Faust-Symphonie (1854-57) I. Faust
Boston Symphony Orchestra, direction Leonard Bernstein
DGG 447 449-2

Franz Liszt (1811-1886)
Eine Faust-Symphonie (1854-57)
Boston Symphony Orchestra, direction Leonard Bernstein
DGG 447 449-2

Franz Liszt (1811-1886)
6 Grandes Etudes d'après Paganini S.141 (1851) IV. Vivo
André Watts, piano
Hänssler Classic CD 93.718

Richard Wagner (1813-1883)
La Walkyrie (1856) Acte III. Sc 3
Albert Dohmen, Wotan, Orchestre de la Wiener Staatsoper, direction Christian Thielemann
DGG

Ferenc Erkel (1810-1893)
Istvan Kiraly
Laszlo Boldizsar, ténor

Franz Liszt (1811-1886)
Rhapsodie hongroise n°15 en la mineur "Marche de Rakoczy"
Georges Cziffra, piano
EMI CMS 7 69428 2

Ferenc Erkel (1810-1893)
Bank Ban (1861) Prélude
Hungaroton 696002

Ferenc Erkel (1810-1893)
Bank Ban (1861) Air de Bank, début du 1er acte
Hungaroton 696002

Camille Saint-Saëns (1835-1821)
Etude op 111 n°6 - Toccata (1892)
François-René Duchâble, piano
EMI CDM 7 63729 2

Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Sonate n°3 op 2 n°3 en Do majeur (1795) IV. Allegro assai
Wilhelm Kempf, piano
DGG 447 966-2

Franz Liszt (1811-1886)
Hungaria Poème Symphonique n°9
Orchester Wiener Akademie, direction Martin Hasleböck
New Classical Adventure NCA 60250

Pour aller plus loin

Visite de la maison de Liszt à Weimar (en anglais) + Audio guide

Bibliographie

Alan Walker, Franz Liszt, Fayard, 1998, 2 volumes
Franz Liszt, Lettres à Cosima et à Daniela, présentées et annotées par Klara Hamburger, Mardaga, 1996
Franz Liszt, Correspondance, Lettres choisies, présentées et annotées par Pierre-Antoine Huré et Claude Knepper, Jean-Claude Lattès, 1987
Alfred Habets, Alexandre Borodine d'après la biographie et la correspondance publiées par M. Wladimir Stassoff, Fischbacher, 1893

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :