Musicopolis
Magazine
Mardi 14 avril 2020
24 min

Les Vêpres de la Vierge de Chiara Margarita Cozzolani : les nonnes font de la résistance

Une émission dans les pas de la compositrice italienne Chiara Margarita Cozzolani (1602-1678), à l’abbaye bénédictine de Santa Radegonda dans le Milan du milieu du 17e siècle…Ou quand les Vêpres de la Vierge deviennent objet de résistance politique.

Les Vêpres de la Vierge de Chiara Margarita Cozzolani : les nonnes font de la résistance
L'histoire d'une vie - William Quiller Orchardson (1832-1910), © Getty

Les Nonnes de Sainte Radegonde face au Pape 

On vient de très loin pour entendre chanter les nonnes de Sainte Radegonde de Milan. Et dès lors qu'un visiteur important fait son entrée dans la ville, on peut être certain qu'il ira jusqu'au couvent se rendre compte de l'excellence du choeur. On peut même aller jusqu'à dire que c'est un aspect de la diplomatie milanaise, que de faire à ses hôtes l'honneur d'assister à une messe si merveilleusement chantée. 

Un chant à enjeu

Même si c'est une habitude pour les nonnes de Ste Radegonde de chanter pour les hôtes de marque, en ce mois de février 1665, elles ont sans doute été trop loin en faisant longuement de la musique pour le duc et la duchesse de Brunswick, de confession réformée donc des hérétiques pour l'archevêque de Milan Alfonso Litta. Ce dernier est déjà très énervé contre le couvent, et depuis longtemps. Par dessus tout, il cherche à restreindre les possibilités musicales des nonnes, notamment celle de chanter de la musique à plusieurs voix, qu'il juge comme une pratique immorale, et qu'il relie à tout ce qui se passe de répréhensible dans les couvents bénédictins, qu'il a en ligne de mire !

Une polyphonie jugée immorale et bientôt interdite

Dès le lendemain du jour où le duc et la duchesse de Brunswick ont entendu les Vêpres à Ste Radegonde de Milan, l'évêque Alfonso Litta écrit à Rome pour dénoncer ce qu'il voit comme un manquement impardonnable. Je dois préciser ici que les nonnes avaient déjà reçu l'interdiction de chanter la musique polyphonique, mais qu'elles avaient continué. "Non seulement les Bénédictines de Ste Radegonde désobéissent de manière répétée, écrit Litta à ses supérieurs romains, mais en plus, elles ont diverti le Prince et la Princesse de Brunswick, chantant pour pendant des heures de toutes les manières possibles."

Réaction romaine 

Si les nonnes de Ste Radegonde ont encouru la disgrâce papale en chantant pour la famille de Brunswick, c'est qu'il en allait du prestige de la ville. Leur chant fait à cette époque partie intégrante de toute réception officielle. Ce que les nonnes comprennent bien, elles qui sont pour beaucoup issues des familles nobles de la ville, qui gouvernent et qui ont intérêt à ces bonnes pratiques diplomatiques. D'un autre côté les Bénédictines connaissent bien la rivalité qui oppose l'archevêque Litta aux Patriciens milanais. Si elles pouvaient difficilement se soustraire à l'obligation de chanter devant les hôtes de Brunswick, il est néanmoins probable qu'elles ne se sont pas étonnées de la rapide réaction des autorités ecclésiastiques. Moins d'un mois après les fameuses Vêpres, le sus-nommé Litta intervient en force dans le couvent, il va démettre l'abbesse, distribuer des punitions, et par-dessus tout, interdire définitivement la pratique du chant polyphonique !

Programmation musicale 

Chiara Margarita Cozzolani (1602-v.1677)
Salmi a otto voci concertati (pub. en 1650) Deus in adiutorium
Ensemble Magnificat, direction Warren Stewart
Musica Omnia MO0103   

Chiara Margarita Cozzolani (1602-v.1677)
Salmi a otto voci concertati (pub. en 1650) Dixit Dominus (Psaume 109)
Ensemble Magnificat, direction Warren Stewart
Musica Omnia MO0103   

Chiara Margarita Cozzolani (1602-v.1677)
Concerti sacri a Una, Due, Tre, et Quattro voci... (Venice 1642) O dulcis Iesu
Ruth Escher, Jennifer Ellis, sopranos, Ensemble Magnificat, direction Warren Stewart
Musica Omnia MO0209   

Riccardo Rognoni (v.1555-v.1620)
Anchor che col partire (d'après Cyprien de Rore)  
Mariane Muller, viole de gambe, Bruce Sailly, orgue
Zig Zag Territoires ZZT101001   

Chiara Margarita Cozzolani (1602-v.1677)
Salmi a otto voci concertati (pub. en 1650) Laudate Pueri primo (Psaume 112)
Ensemble Magnificat, direction Warren Stewart
Musica Omnia MO0103   

Chiara Margarita Cozzolani (1602-v.1677)
Salmi a otto voci concertati (pub. en 1650) Antienne "Concinant Linguae"
Ensemble Magnificat, direction Warren Stewart
Musica Omnia MO0103   

Chiara Margarita Cozzolani (1602-v.1677)
Magnificat  
Ensemble Magnificat, direction Warren Stewart
Musica Omnia MO0103

L'équipe de l'émission :