Musicopolis
Magazine
Mardi 29 septembre 2020
25 min

Les grandes machines de la Révolution

Dans la période troublée de la Révolution Française, la musique joue un rôle important : elle doit glorifier la République et exalter le sentiment patriotique. Des oeuvres puissantes jouées par de grands effectifs rythment la vie musicale d'alors.

Les grandes machines de la Révolution
Rouget de l'Isle joue 'La Marseillaise' au piano en mars 1792, © Keystone-France/Gamma-Keystone/Getty Images)

Les choeurs plébéiens

300 000 personnes rassemblées au Champ de Mars, 4000 chanteurs, 300 instrumentistes à vent de la Garde Nationale, 300 tambours... et tout cela pour une seule oeuvre : le Te Deum de François-Joseph Gossec. Et ce n'est qu'un exemple des effectifs gigantesques requis pour exécuter les hymnes chantés lors des grandes fêtes nationales. Tout est fait pour galvaniser le peuple.

L'instrumentarium de la Révolution

Sous l'impulsion de Bernard Sarrette, un Institut National est créé pour former des musiciens entraînés qui joueront les musiques révolutionnaires. Les oeuvres pour orchestre d'harmonie se multiplient alors. Dans la démesure de l’époque, on va jusqu'à reconstruire des instruments particulièrement sonores alors tombés en désuétude, comme la tuba curva et le buccin, tandis que les classes pour les instruments à vent se multiplient. La musique romantique, qui donnera une large place aux vents, doit beaucoup à la Révolution Française.

Programmation musicale

Charles-Simon Catel (1773-1829)Ouverture en ut Orchestre d'Harmonie des Gardiens de la Paix de Paris, direction Claude Pichaureau
Musifrance 245 005-2

François-Joseph Gossec (1734-1829)Le Chant du 14 juillet Orchestre d'Harmonie des Gardiens de la Paix de Paris, Choeur de l'Armée Française, direction Claude Pichaureau
Musifrance 245 005-2

François-Joseph Gossec (1734-1829)Te Deum 1790 Orchestre d'Harmonie des Gardiens de la Paix de Paris, Choeur de l'Armée Française, direction Claude Pichaureau
Musifrance 245 005-2

François Joseph Gossec (1734-1829)Hymne à la Liberté (14 juillet 1792) "Vive à jamais la liberté"
Choeur de la Radio Suisse Italienne, I Barocchisti, direction Diego Fasolis
Chandos CHAN 0727

François Joseph Gossec (1734-1829)Grande Messe des Morts (1760) Introitus "Te decet hymnus"
Roberta Invernizzi (soprano), Maite Arruabarrena (mezzo-soprano), Orchestre et Choeur de la Suisse Italienne, direction Diego Fasolis
Naxos 8.554750-51

François Devienne (1759-1803)Ouverture pour instruments à vent Orchestre de la Garde Républicaine, direction Roger Boutry
EMI 7494731

François Joseph Gossec (1734-1829)Marche Lugubre (1790)
Orchestre d'Harmonie des Gardiens de la Paix de Paris, direction Claude Pichaureau
Musifrance 245 005-2

Etienne-Nicolas Méhul (1763-1817) / Marie-Joseph Chénier (1764-1811)Le Chant du Départ Tibère Raffali (ténor), Chorale Populaire de Paris, Orchestre d'Harmonie des Gardiens de la Paix de Paris, direction Claude Pichaureau
Musifrance 245 005-2

Claude Rouget de l'Isle (1760-1836) / Orchestration Hector Berlioz (1803-1869)La Marseillaise (1792)
Roberto Alagna (ténor), Choeur de l'Armée française, Orchestre de Covent Garden, direction Bertrand de Billy
EMI 5574332

L'équipe de l'émission :