Musicopolis
Magazine
Lundi 21 septembre 2020
25 min

Léo Ferré, mal-aimé ?

"Il y a quelque chose qui me dessert, c'est d'être "Léo Ferré, compositeur de chansons". Il faudrait que je change de nom pour écrire de la musique… Je pense que ça me dessert de m'appeler Leo Ferré quand j'écris de la musique, simplement"

Léo Ferré, mal-aimé ?
Léo Ferré dirige 135 musiciens lors d'un concert au palais des Congrès à Paris en novembre 1975, France, © Daniel SIMON/Gamma-Rapho/Getty Images

Un musicien complet

Léo Ferré ne fut pas seulement un grand chansonnier. Pétri de culture classique, il composa également des oratorios, symphonies, ballets, sonates... qui témoignent de ses affinités avec la musique classique. Chanteur, parolier, librettiste, compositeur et chef d'orchestre, Ferré fut aussi chroniqueur de radio à plusieurs moments de sa vie, dans des émissions consacrées à la musique classique. Cette dualité entre le chanteur et le compositeur, pourtant revendiquée, fut souvent contestée par la critique et le public de l'époque. 

La chanson du mal-aimé

L'une des plus grandes œuvres de Ferré témoignant de cette "double casquette" est La chanson du mal-aimé, oratorio composé en 1953 sur le poème d'Apollinaire. Représentée en 1954 à Monaco en même temps que la Symphonie interrompue (composée rapidement par Ferré pour étendre la durée du concert), ce fut un triomphe. Même en disque sa réception fut bonne, y compris dans sa seconde version de 1971. Dans l'esprit de Ferré, chanson et musique classique étaient les deux avatars d'un tout, au point qu'il programma ses propres œuvres aux côtés de Beethoven et Ravel dans des concerts qu'il dirigea dans les années 70.

Programmation musicale

Léo Ferré (1916-1993) / Guillaume Apollinaire (1880-1918)La Chanson du Mal-Aimé (1952-53)
Bernard Demigny (le Mal-Aimé), Orchestre de l'Opéra de Monte-Carlo, direction Léo Ferré (enregistrement de la création 29 avril 1954)
La Mémoire et la Mer 9 952.53

Léo Ferré (1916-1993) / Guillaume Apollinaire (1880-1918)La Chanson du Mal-Aimé (1952-53)
Camille Maurane (le Mal-Aimé), Jacques Petitjean (l'Ange), Orchestre National de la RTF, direction Léo Ferré (premier enregistrement discographique 1957)
La Mémoire et la Mer 7707570

Léo Ferré (1916-1993)La Symphonie interrompue (1954) III. Allegramente Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, direction Gianluigi Gelmetti
OPMC 010

Léo Ferré (1916-1993) / Guillaume Apollinaire (1880-1918)La Chanson du Mal-Aimé (1952-53)
Michel Roux (le Double), Orchestre National de la RTF, direction Léo Ferré (1957)
La Mémoire et la Mer 7707570

Léo Ferré (1916-1993) / Guillaume Apollinaire (1880-1918)La Chanson du Mal-Aimé (1952-53)
Léo Ferré, chant et direction, Orchestre Lamoureux (enregistrement 1971)
Barclay 3729057

Léo Ferré (1916-1993) / Guillaume Apollinaire (1880-1918)La Chanson du Mal-Aimé (1952-53)
Orchestre Pasdeloup, Léo Ferré, chant et direction
Spectacle au Palais des Congrès, enregistrement 12 novembre 1975 (archive INA)

L'équipe de l'émission :