Musicopolis
Magazine
Jeudi 23 avril 2020
24 min

Le Concerto pour hautbois de Marcello : Un concerto pour la postérité

Publié en 1717, c'est probablement à Venise que le noble Alessandro Marcello a composé le Concerto pour hautbois en ré mineur qui a assuré sa renommée posthume…

Le Concerto pour hautbois de Marcello : Un concerto pour la postérité
Le hautboïste Mykyta Sierov le 18 mars 2020 à Weimar., © Michael Reichel/picture alliance via Getty Images

Un concerto qui invite à l'ornement

C'est très probablement à Venise qu'Alessandro Marcello a composé le Concerto pour hautbois qui a assuré sa renommée posthume. Et c'est obligatoirement avant 1717, puisque cette année-là, la partition a été publiée par l'imprimeur Roger, à Amsterdam. 

Marcello a écrit une ligne de hautbois extrêmement simple. Or, les interprètes de son époque, en face d'une ligne très simple et très chantante, avaient un réflexe conditionné : orner la ligne. Orner une ligne de chant, c'est vraiment le même principe qu'ajouter des perles à un collier : on garde la structure du collier, mais on le rend plus ouvragé, plus riche. Mais comment savoir, alors, quelle est la bonne façon d'orner, quelles notes choisir, comment rester dans l'esprit du temps ? La réponse, c'est Jean Sébastien Bach qui nous la donne. Vous vous souvenez qu'il a transcrit pour clavier le concerto ? Eh bien dans le mouvement lent, il a lui-même écrit toute l'ornementation.

Qui est Alessandro Marcello ? 

Alessandro Marcello est un noble vénitien. Sa famille a beaucoup d'influence dans la ville, et dans sa généalogie on trouve même un doge au 15ème siècle. Le père d'Alessandro a été sénateur et il est connu aussi comme homme de lettres et violoniste. Oui, c'est que chez les Marcello, on cumule les positions et les talents ! Venise est alors capitale de la République (de Venise). Les familles de la noblesse font partie du Grand Conseil, qui élit les Doges. Alessandro y siège à partir de 1690, il a 21 ans. Il va ensuite avoir un certain nombre de responsabilités au sein du gouvernement vénitien. Surtout auprès de la Quarantia Vecchia, une institution de quarante membres qui s'occupe d'affaires judiciaires, et comme ambassadeur.

"Il joue de nombreux instruments et il est très savant en musique, ce qui lui a permis de publier 12 cantates. Il s'habille impeccablement et il est d'une gentillesse incomparable."

Alessandro Marcello a fait de solides études ; d'abord au Collège des Nobles, dans le quartier de Castello, derrière la basilique San Marco. Là, il a noué des contacts sociaux importants, et des amitiés durables. Par exemple avec Apostolo Zeno, qui va devenir un librettiste d'opéra très recherché. Ensuite, Alessandro poursuit sa formation à l'Université de Padoue, où il apprend la philosophie et les mathématiques. Son ami Apostolo dit de lui : "C'est un mathématicien distingué. Il compose des vers en Latin et en Italien avec beaucoup de goût. Il connaît plusieurs langues. Il est très ingénieux lorsqu'il manie les instruments mathématiques et les globes, et il est doué même en peinture et en dessin. Il joue de nombreux instruments et il est très savant en musique, ce qui lui a permis de publier 12 cantates. Il s'habille impeccablement et il est d'une gentillesse incomparable."

Programmation musicale 

Alessandro Marcello (1669-1747)
Concerto pour hautbois en ré mineur (publié v. 1717) I. Andante e spiccato
Diane Lacelle, hautbois, Les Violons du Roy, direction Bernard Labadie
Atma ACD2 2600  

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Concerto BWV 974 d'après Marcello (1713-14) I.
sans indication de mouvement
Huguette Dreyfus, clavecin
Denon CO7649798   

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Concerto BWV 974 d'après Marcello (1713-14) I.
sans indication de mouvement
Olivier Cavé, piano
Aeon AECD 1111   

Alessandro Marcello (1669-1747)
Cantate Irene sdegnata (pub. à Venise en 1708) Ouverture. Allegro
Venice Baroque Orchestra, direction Andrea Marcon
Arts Productions 47505-2   

Alessandro Marcello (1669-1747)
Cantate Irene sdegnata (pub. à Venise en 1708)  
Aria "Ingrato. Spietato"
Sylva Pozzer, soprano
Venice Baroque Orchestra, direction Andrea Marcon
Arts Productions 47505-2   

Alessandro Marcello (1669-1747)
Duo La Lontananza (v. 1712)
Roberto Balconi, contre-ténor, Sylva Pozzer, soprano
Venice Baroque Orchestra, direction Andrea Marcon
Arts Productions 47505-2   

Alessandro Marcello (1669-1747)
La Cetra. Concerto n°1 en ré majeur (pub. vers 1738) I. Allegro assai
Ensemble Instrumental de Rome, direction Giorgio Sasso
Brilliant Classics 94441   

Alessandro Marcello (1669-1747)
Concerto pour hautbois en ré mineur (publié v. 1717) I. Andante e spiccato
Diane Lacelle, hautbois, Les Violons du Roy, direction Bernard Labadie
Atma ACD2 2600   

Alessandro Marcello (1669-1747)
Concerto pour hautbois en ré mineur (publié v. 1717) II. Adagio
Shai Kribus, hautbois, Orfeo 55, direction Nathalie Stutzmann
Erato 0190295765293   Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Concerto BWV 974 d'après Marcello (1713-14) II. Adagio
Elizabeth Farr, clavecin
Naxos 8.572006-07   

Alessandro Marcello (1669-1747)
Concerto pour hautbois en ré mineur (publié v. 1717) II. Adagio
Paolo Grazzi, hautbois, Il Giardino Armonico, direction Giovanni Antonini
Teldec 8573-85557-2    

Alessandro Marcello (1669-1747)
Concerto pour hautbois en ré mineur (publié v. 1717) III. Presto
Alfredo Bernardini, hautbois, Ensemble Zefiro
Arcana A 380

L'équipe de l'émission :