Musicopolis
Magazine
Lundi 20 avril 2020
24 min

Le Concerto pour piano n°2 de Rachmaninov : fruit de l'hypnose ?

Moscou, avril 1900. Depuis janvier, le jeune Rachmaninov se rend chaque jour chez le neurologue Nikolai Dahl, spécialiste d'hypnothérapie afin de trouver la confiance nécessaire à l'écriture d'un nouveau concerto pour piano. Le Dr. Dahl l'assure : "Vous allez commencer à écrire votre concerto !"

Le Concerto pour piano n°2 de Rachmaninov : fruit de l'hypnose ?
Sergei Rachmaninov (1873-1943) et Alexandre Siloti (1863-1945) en 1902, © Getty

L'hypnose à la rescousse du compositeur

1897, 1898, 1899, Rachmaninov est atteint comme il l'écrit à ses amis de "mélancolie noire". A l'automne 1899, il apprend que Vera Skalon, une jeune fille qu'il connaît depuis très longtemps, et dont il a été amoureux, se marie. Nouveau coup. Il n'a toujours qu'une envie, rester allongé et se morfondre… Ses amis et sa famille s'inquiètent beaucoup pour lui, que faire ?  On l'emmène chez Tolstoï qu'il admire énormément. Tolstoï est alors un vieux rabat-joie, et il ne trouve rien de mieux que de demander à quoi peut bien servir la musique ! 

En désespoir de cause, les cousins de Rachmaninov l'envoient chez un neurologue de leurs amis, le Dr. Nikolai Dahl, spécialiste d'hypnothérapie (et altiste amateur). Pendant quatre mois, de janvier à avril 1900, Rachmaninov va se rendre chez ce médecin chaque jour pour s'entendre répéter des injonctions positives :  "Vous allez commencer à écrire votre concerto… vous travaillerez avec une grande facilité… le concerto sera d'excellente facture…"

Une création risquée

Le jeune Serge Rachmaninov, 27 ans, pianiste, chef d'orchestre, et compositeur, est très inquiet en ce 2 décembre 1900. Il participe à un concert de charité. C'est pour lui un moment très important, et très risqué, aussi. Il va jouer les deux mouvements achevés de son nouveau concerto, qu'il a écrits pendant l'été. La première oeuvre de grandes proportions qu'il a réussi à composer depuis 4 ans. Mais cette soirée n'a pas l'air placée sous les meilleurs auspices : il a un mauvais rhume, et il est drogué avec des remèdes que lui ont donné ses amis. Et puis c'est seulement la quatrième fois de sa vie qu'il va jouer avec orchestre, la dernière fois remonte à huit ans déjà, quant au chef d'orchestre, son cousin Alexandre Siloti, c'est la première fois qu'il monte sur le podium. Rachmaninov a de quoi se faire du mouron !

« ...Concerto plein de poésie, de beauté, de chaleur, richement orchestré et d'une force créatrice saine et vigoureuse… A chaque mesure éclate le talent de Rachmaninov.»   
Journal russe de musique, décembre 1900

Programmation musicale

Serge Rachmaninov (1873-1943)
Concerto n°2 en ut mineur op 18 (1900) III. Allegro scherzando
Sviatoslav Richter, piano, Orchestre Philharmonique de Leningrad, direction Kurt Sanderling (enrt 1959)
Melodiya 74321 29467 2   

Serge Rachmaninov (1873-1943)
Symphonie n°1 en ré mineur op 13 (1895) IV. Finale Allegro con fuoco
Orchestre du Théâtre du Bolchoï de Moscou, direction Evgeny Svetlanov
Melodiya MLDY 7432140064 2   

Serge Rachmaninov (1873-1943)
Aleko (1893) Acte I. Air et cavatine d'Aleko  
Fedor Chaliapine, basse, Lawrence Collingwood, direction
BDC393   

Serge Rachmaninov (1873-1943)
Prélude en do dièse mineur op 3 n°2 (1892)
Serge Rachmaninov, piano
Naxos 8.111397   

Serge Rachmaninov (1873-1943)
Noch (Nuit) (1899) Poème de Rathaus
Dmitri Hvorostovsky, baryton, Mikail Arkadiev, piano
Decca 446666   

Serge Rachmaninov (1873-1943)
Concerto n°2 en ut mineur op 18 (1900) II. Adagio sostenuto
Arthur Rubinstein, piano, Orchestre de Chicago, direction Fritz Reiner
Intense Media 233077/A   

Serge Rachmaninov (1873-1943)
Francesca da Rimini (1900 ; 1904-5) 2ème Tableau Sc 1. Paolo et Francesca
Sergei Larine, ténor, Maria Guleghina, soprano, Orchestre Symphonique de Göteborg, direction Neeme Järvi
DGG 453455-2   

Serge Rachmaninov (1873-1943)
Romance pour piano à 6 mains (1891)
Vladimir Ashkenazy, Vovka Ashkenazy, Dody Ashkenazy, piano
Decca 470 291-2   

Serge Rachmaninov (1873-1943)
Concerto n°2 en ut mineur op 18 (1900) II. Adagio sostenuto
Arthur Rubinstein, piano, Orchestre de Chicago, direction Fritz Reiner
Intense Media 233077/A   

Serge Rachmaninov (1873-1943)
Concerto n°2 en ut mineur op 18 (1900) III. Allegro scherzando
Nikolay Lugansky, piano, Orchestre de la Ville de Birmingham, direction Sakari Oramo
Warner 0190295869250/2   

Serge Rachmaninov (1873-1943)
O Theotokos Ever-Vigilant in Prayer
USSR Ministry of Culture Chamber Choir, direction Valeri Polyansky
Kontor New Media Music, The Orchard Music
Melodiya 74321 25188 2

Serge Rachmaninov (1873-1943)
Concerto n°2 en ut mineur op 18 (1900) III. Allegro scherzando
Sviatoslav Richter, piano, Orchestre Philharmonique de Leningrad, direction Kurt Sanderling (enrt 1959)
Melodiya 74321 29467 2   

Serge Rachmaninov (1873-1943)
Concerto n°2 en ut mineur op 18 (1900) I. Moderato - Allegro
Sviatoslav Richter, piano, Orchestre Philharmonique de Leningrad, direction Kurt Sanderling (enrt 1959)
Melodiya 74321 29467 2   

Serge Rachmaninov (1873-1943)
Concerto n°2 en ut mineur op 18 (1900) I. Moderato - Allegro
Sviatoslav Richter, piano, Orchestre Philharmonique de Leningrad, direction Kurt Sanderling (enrt 1959)
Melodiya 74321 29467 2

L'équipe de l'émission :