Musicopolis
Magazine
Mercredi 6 mai 2020
25 min

La Symphonie n°5 de Sibelius : "Mystique de la nature et malheurs de la vie !"

Novembre 1919 à Helsinki. Sibelius dirige sa Cinquième Symphonie, à la tête de l'orchestre de la capitale finlandaise . C'est un immense succès, qui vient couronner plusieurs années de travail et de révisions... Et si Sibelius avait été inspiré par la grâce des cygnes pour écrire ce chef-d'oeuvre ?

La Symphonie n°5 de Sibelius : "Mystique de la nature et malheurs de la vie !"
Jean Sibelius (1865-1957) - Symphonie n°5, © Getty

Un succès colossal

C'est devant une salle toute acquise que Jean Sibelius dirige sa Cinquième Symphonie, à la tête de l'orchestre d'Helsinki, en ce 24 novembre 1919. C'est un immense succès, qui vient couronner plusieurs années de travail et de révisions. C'est que cette Symphonie n°5 lui aura donné vraiment beaucoup de mal ! 

A peu près tout le public est content de cette Symphonie n°5 de Sibelius telle qu'elle apparaît le 24 novembre 1919. Même le compositeur, c'est dire ! Il s'est vraiment acharné sur sa partition. Même s'il est coutumier des révisions, pour celle-ci, il a fait fort, puisqu'il a mené à bien trois versions successives, chacune aboutie et pour un moment du moins, satisfaisante. 

Lorsque Sibelius achève sa Symphonie n°5 en avril 1919, voici plus de 5 ans qu'il a commencé à travailler sur les premières esquisses. 

Une symphonie inspirée par les cygnes ?

21 avril 1915 journal de Sibelius : "Aujourd'hui à onze heures moins dix, j'ai vu seize cygnes. Une des plus grandes expériences de ma vie ! Dieu, quelle beauté ! Ils ont longtemps et magnifiquement tournoyé au-dessus de moi. Ont disparu dans la brume ensoleillée comme un ruban d'argent brillant par moments."Leurs cris avaient le même timbre d'instrument à vent que ceux des grues, mais sans trémolos. Les cygnes sont plus proches des trompettes, avec quelques éléments de sarrusophone. Comme un refrain rappelant dans le registre grave les larmes d'un petit enfant. Mystique de la nature et malheurs de la vie ! Le thème du finale de laCinquième symphonie.Trompettes en legato. Je dois maintenant me pénétrer de ce qui si longtemps m'est resté extérieur. Aujourd'hui, 21 avril 1915, j'ai été transporté dans les hauteurs." 

24 avril 1915 Journal de Sibelius "Les cygnes ne quittent pas mon esprit et donnent à la vie son lustre. C'est curieux mais rien au monde, que ce soit l'art, la littérature ou la musique, ne produit sur moi le même effet que ces cygnes, grues et oies sauvages.

Programmation musicale

Jean Sibelius (1865-1957)
Symphonie n°5 (1915-1919) I. Tempo molto moderato
Orchestre symphonique de Lahti, direction Okko Kamu
Bis BIS2076   

Jean Sibelius (1865-1957)
Symphonie n°7 (1924)
Orchestre symphonique de Lahti, direction Osmo Vanska
BIS-CD-1933/35   

Jean Sibelius (1865-1957)
Granen (L'épicéa) op 75 n°5 (1914, rev. 1919)
Stephen Hough, piano
Hypérion CDA68176   

Jean Sibelius (1865-1957)
Symphonie n°5 (1915-1919) III. Allegro molto
Orchestre Philharmonique d'Helsinki, direction Paavo Berglund
EMI 4769512   

Jean Sibelius (1865-1957)
Symphonie n°5 (1915-1919) I. Tempo molto moderato
Orchestre symphonique de Lahti, direction Okko Kamu
Bis BIS2076   

Jean Sibelius (1865-1957)
Symphonie n°5 (1915-1919) II. Andante mosso, quasi allegretto
Orchestre symphonique de la radio finlandaise, direction Jukka-Pekka Saraste
Finlandia 4509-99963-2   

Jean Sibelius (1865-1957)
Symphonie n°5 (1915-1919) III. Allegro molto
Orchestre Philharmonique d'Helsinki, direction Paavo Berglund
EMI 4769512

L'équipe de l'émission :