Musicopolis
Magazine
Jeudi 11 mai 2017
28 min

Kurt Weill à New-York en 1943 (4/5)

Considéré comme un artiste « dégénéré » par l’Allemagne nazie, le compositeur Kurt Weill est contraint à l’exil. Dès 1933, il s’enfuit vers la France avant de rejoindre New-York en septembre 1935. Musicopolis revient sur ces premières années d'exil new-yorkaises...

Kurt Weill à New-York en 1943 (4/5)
Kurt Weill à Broadway vers 1940, © Getty / Bettmann / Contributeur

Programmation Musicale

Kurt Weill (1900-1950)
Schickelgruber (1943)
Anne-Sofie von Otter, chant, Bengt Forsberg, piano
DGG 439894-2

Kurt Weill (1900-1950)
Wie lange noch (1943) texte de Walter Mehring
Lotte Lenya, chant, Kurt Weill, piano (enrt 1943-44 pour diffusion en ondes courtes vers l'Allemagne)
Capriccio C5061

Kurt Weill (1900-1950)
There's nowhere to go but up (1938) extrait de Knickerbocker Holiday
David Brooks avec un orchestre dirigé par Maurice Abravanel (enrt 1945)
Pearl 83066-2

Kurt Weill (1900-1950)
The Scars (1938) extrait de Knickerbocker Holiday
Walter Huston avec un orchestre dirigé par Maurice Abravanel (enrt 24/11/1938)
Pearl 83066-2

Kurt Weill (1900-1950) / Moss Hart (1904-1961)
Lady in the dark (1940)
Gertrude Lawrence, chant, avec Orchestre dirigé par Leonard Joy (enrt février 1941)
Pearl 83066-2

Frederick Hollander (1896-1976)
Falling in love again (1930) musique du film "L'Ange bleu"
Marlene Dietrich, chant
Spa Records RMB 75008

Wachsmann / Kolpe
Allein in einer grossen Stadt (1931) du film "Nie Wieder Liebe"
Marlene Dietrich, chant avec le Wal-Berg Orchestra, direction Peter Kreuder (enrt Paris juillet 1933)
ASV CD AJA 5039 R

Kurt Weill (1900-1950) / arrangements Robert Russell Bennett
Lady in the Dark - Symphonic Nocturne (1940 pour la partition originale) I. Andante mysterious "My Ship" II. Girl of the Moment
Bournemouth Symphony Orchestra, direction Marin Alsop

Kurt Weill (1900-1950) / Bertolt Brecht (1898-1956)
L'opéra de quat'sous (1928) Ballade de Mackie Messer
Harald Paulsen, chant, avec accompagnement d'orchestre (enrt déc 1928 avec les membres de la distribution originale de la création au théâtre Schiffbauerdamm, Berlin, 31 août 1928)
Capriccio C5061

Kurt Weill (1900-1950) / Bertolt Brecht (1898-1956)
L'opéra de quat'sous (1928) Der Seeräuberjenny
Lotte Lenya, chant, avec die Lewis Ruth Band, direction Theo Mackeben, annonce Kurt Gerron (enrt 1930)
Capriccio C5061

Kurt Weill (1900-1950) / Bertolt Brecht (1898-1956)
Happy End (1929) Surabaya-Johnny
Lotte Lenya, chant, avec Kurt Weill piano (enregistré à New York en 1943), puis avec un orchestre dirigé par Rudi Bohn à Hambourg en 1955)

Kurt Weill et Lotte Lenya en 1942
Kurt Weill et Lotte Lenya en 1942, © Wide World Photos

Bibliographie

Kurt Weill, De Berlin à Broadway, Ecrits 1924-1945, traduits et présentés par Pascal Huyhn, Editions Plume, Paris, 1993

Ronald Sanders, The Days Grow Short, The Life and Music of Kurt Weill, Silman-James Press, Los Angeles, 1991

Pascal Huyhn, Kurt Weill ou la Conquête des Masses, Actes Sud, 2000

Donald Spoto, Lotte Lenya, traduit de l'américain par Denis Gaultier, Belford, 1990

Kurt Weill et Lotte Lenya, Letters : Speak Low (when you speak love), édité par Lys Symonette et Kim H. Kowalke, University of California Press, 1996

L'équipe de l'émission :