Musicopolis
Magazine
Mercredi 10 mai 2017
28 min

Kurt Weill à New-York en 1943 (3/5)

Considéré comme un artiste « dégénéré » par l’Allemagne nazie, le compositeur Kurt Weill est contraint à l’exil. Dès 1933, il s’enfuit vers la France avant de rejoindre New-York en septembre 1935. Musicopolis revient sur ces premières années d'exil new-yorkaises...

Kurt Weill à New-York en 1943 (3/5)
Kurt Weill à Broadway vers 1940, © Getty / Bettmann / Contributeur

Programmation musicale

Kurt Weill (1900-1950) / Ira Gershwin (1896-1983)
One life to live (1941) extrait de Lady in the Dark
Gertrude Lawrence, chant, avec Orchestre dirigé par Leonard Joy (enrt février 1941)
Pearl 83066-2

Duke Ellington (1899-1974)
Black, Brown and Beige (1943) The Blues, puis Come Sunday
Joya Sherrill, voix, Johnny Hodges, saxophone alto, Duke Ellington and his Orchestra
Frémeaux et Associés FA5654

William Schuman (1910-1992)
Secular Cantata No. 2. A Free Song (1943)
Grant Park Orchestra and Chorus, direction Carlos Kalmar
Cedille Records CDR 90000 125

Aaron Copland (1900-1990)
Music for Movies (1942, création à New York le 17 février 1943) IV. Grover's Corners (du film Our Town)
New Philharmonia Orchestra, direction Aaron Copland
Sony SM3K 46559/2

Aaron Copland (1900-1990)
Music for Movies (1942, création à New York le 17 février 1943) V. Threshing Machine
New Philharmonia Orchestra, direction Aaron Copland
Sony SM3K 46559/2

Kurt Weill (1900-1950) / Ira Gershwin (1896-1983)
Tchaikovsky and other russians (1941) extrait de Lady in the Dark
Danny Kaye, chant, avec Orchestre dirigé par Maurice Abravanel (enrt janvier 1941)
Pearl 83066-2

Igor Stravinsky (1882-1971)
Ode à la mémoire de Nathalie Koussevistzky (1943) I. Eulogy
Orchestre Philharmonique de New York, direction Igor Stravinsky
Sony 88875026162-10

Arnold Schoenberg (1874-1951)
Theme et Variations op 43a pour orchestre d'harmonie (1943)
Orchestre de la Garde Républicaine, direction Roger Boutry
Corelia CC 897804

Erich Wolfgang Korngold (1897-1957)
Les Aventures de Robin des Bois (1938)
Orchestre Warner
Warner Bros 3 XX 2 736

Hanns Eisler (1898-1962)
Hollywood Liederbuch (1942) Die Landschaft des Exils, poème de Bertolt Brecht
Mathias Goerne, baryton, Thomas Larcher, piano
Harmonia Mundi HMC 902134

Kurt Weill (1900-1950) / Bertolt Brecht (1898-1956)
Und was bekam des Soldaten Weib ? (1943)
Lotte Lenya, chant, peut-être Kurt Weill, piano
Bear Family Records 16019 KL / 5

“Lady in the Dark” à l’affiche du Théâtre Alvin de Brodway en janvier 1941
“Lady in the Dark” à l’affiche du Théâtre Alvin de Brodway en janvier 1941

Bibliographie

Kurt Weill, De Berlin à Broadway, Ecrits 1924-1945, traduits et présentés par Pascal Huyhn, Editions Plume, Paris, 1993

Ronald Sanders, The Days Grow Short, The Life and Music of Kurt Weill, Silman-James Press, Los Angeles, 1991

Pascal Huyhn, Kurt Weill ou la Conquête des Masses, Actes Sud, 2000

Donald Spoto, Lotte Lenya, traduit de l'américain par Denis Gaultier, Belford, 1990

Kurt Weill et Lotte Lenya, Letters : Speak Low (when you speak love), édité par Lys Symonette et Kim H. Kowalke, University of California Press, 1996

L'équipe de l'émission :