Musicopolis
Magazine
Lundi 8 mai 2017
28 min

Kurt Weill à New-York en 1943 (1/5)

Considéré comme un artiste « dégénéré » par l’Allemagne nazie, le compositeur Kurt Weill est contraint à l’exil. Dès 1933, il s’enfuit vers la France avant de rejoindre New-York en septembre 1935. Musicopolis revient sur ces premières années d'exil new-yorkaises...

Kurt Weill à New-York en 1943 (1/5)
Kurt Weill à Broadway vers 1940, © Getty / Bettmann / Contributeur

Programmation musicale

Kurt Weill (1900-1950)
We will never die (1943) 9 mars 1943
spectacle donné au Madison Square Garden

♫ Kurt Weill (1900-1950) / Maxwell Anderson
September Song (1938) extrait de Knickerbocker Holiday
Walter Huston, chant, Orchestre dirigé par Maurice Abravanel (enr à New York le 24/11/1938)
EPM Records 984982

♫ Kurt Weill (1900-1950)
Grandeur et Décadence de la Ville de Mahagonny (1930) Acte III. Tutti "Aber dieses ganze Mahagonny"
Lotte Lenya, chant, Choeur de la Radio d'Allemagne du Nord, direction Wilhelm Brückner-Rüggeberg
CBS M2K 77341

♫ Kurt Weill (1900-1950)
Die Bürgschaft (1931 - création mars 1932 à Berlin)
EMI 724355697622

♫ Kurt Weill (1900-1950)
Der Silbersee (première le 18 février 1933) Schauspiel-oper, Text von Georg Kaiser
Ernst Busch, chant, Orchestre dirigé par Maurice Abravanel (enr janvier 1933)
Capriccio C5061

♫ Kurt Weill (1900-1950)
Symphonie n°2 (1934) I. Sostenuto. Allegro molto
Berliner Philharmoniker, direction Mariss Janssons
EMI 50999 6 97185 2 6

♫ Kurt Weill (1900-1950)
The Eternal Road (1935) Acte I. Sc 7. "And Jacob reached a certain place"
Karl Dent, ténor, Orchestre symphonique de la Radio de Berlin, Choeur de la Radio de Berlin, Choeur Ernst Senff, direction Gerard Schwarz
Naxos 8.559402

♫ Kurt Weill (1900-1950)
Johnny Johnson (1936) Acte I. Johnny's Melody
Donald Wilkinson, chant, The Otaré Pit Band, direction Joel Cohen
Erato 0630-17870-2

Affiche du programme de « We will never die » New-York, 9 mars 1943
Affiche du programme de « We will never die » New-York, 9 mars 1943

Bibliographie

Kurt Weill, De Berlin à Broadway, Ecrits 1924-1945, traduits et présentés par Pascal Huyhn, Editions Plume, Paris, 1993

Ronald Sanders, The Days Grow Short, The Life and Music of Kurt Weill, Silman-James Press, Los Angeles, 1991

Pascal Huyhn, Kurt Weill ou la Conquête des Masses, Actes Sud, 2000

Donald Spoto, Lotte Lenya, traduit de l'américain par Denis Gaultier, Belford, 1990

Kurt Weill et Lotte Lenya, Letters : Speak Low (when you speak love), édité par Lys Symonette et Kim H. Kowalke, University of California Press, 1996

Lien

A la découverte du compositeur américain Irving Schlein (1905-1986), qui fut le directeur musical de certaines productions de Kurt Weill...

L'équipe de l'émission :