Musicopolis
Magazine
Jeudi 3 juin 2021
25 min

Joséphine Baker, une américaine à Paris

En 1925, Joséphine Baker arrive à Paris. Elle a 19 ans et tombe amoureuse de la capitale. C'est avec une troupe de 25 chanteurs et danseurs noirs qu'elle prépare la "Revue Nègre" qui enthousiasme tout Paris. C'est frénétique, solaire, troublant et puéril ; cela ressemble à Joséphine.

Joséphine Baker, une américaine à Paris
La troupe de "La Revue Nègre" lors d'une représentation à Paris en 1926 , © Getty / Ullstein Bild

"Paris, Paris, Paris de mes amours c'est lui le favori"

1925, Joséphine Baker arrive à Paris. Ressemble-t-elle à Audrey Hepburn débarquant dans la capitale dans Funny Face ? Sûrement... Car c'est une longue histoire d'amour qui débute entre la ville et l'artiste, qui a déjà une belle carrière derrière elle. 

Née en 1906 à Saint Louis dans le Missouri, Joséphine délaisse l'école à 12 ans. Elle danse, sans cesse, partout. A 13 ans, elle se joint à une troupe de spectacle de rue, The Jones Family Band et part en tournée avec eux. A 15 ans, elle est engagée pour participer au St. Louis Chorus Vaudeville Show. Elle part ensuite tenter sa chance à New York comme danseuse de revue et intègre le show Shuffle along, spectacle donné à Broadway, et renommé pour être le premier spectacle créé exclusivement par des Africains-Américains. C'est un succès retentissant ! Le show lance même le mouvement Harlem Renaissance qui met en valeur les créations des Africains-Américains dans tous les domaines de l'Art. 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Jospéhine Baker devient bientôt la danseuse de revue la mieux payée de l'époque. Elle enchaîne les contrats, qu'elle a désormais le luxe de pouvoir choisir, et décide de s'engager dans une troupe de 25 artistes pour monter une « Revue Nègre » à Paris. Le succès est encore au rendez-vous ! Joséphine reste à Paris, elle montera bientôt sur la scène des Folies Bergères... 

Programmation musicale

Augustin Lara / Georges Tabet
Paris, Paris
Josephine Baker, chant, Jo Bouillon et son orchestre (enrt Paris avril mai 1949)
BD Music 78472

Entretien de Josephine Baker en 1953
MK2 Music MK 0182

Walter Donaldson (1893-1947)
Yes Sir, That's My Baby (1925)
Ben Selvin's Dance Orchestra
Hot Jazz

McPhail / Michels
San
Husk O'Hare's Super Orchestra of Chicago, direction Husk O'Hare (enregistré le 10 mars 1922)
Frémeaux Associés FA 181

Eubie Blake (1887-1983)
Shuffle along (1921) Ouverture
Paragon Ragtime Orchestra, direction Rick Benjamin
New World Records 80731-2

Irving Cohn / Frank Silver
Yes ! We have no bananas (enrt en juin 1923)
The Broadway Band
Bear Family Records BCD 16095-16

Entretien de Josephine Baker en 1953
MK2 Music MK 0182

P. Larrieu / Léo Lelièvre fils, Henri Varna, F. Rouvray
La rue de la joie
Damia, voix (enrt 1927)

Entretien de Josephine Baker en 1953
MK2 Music MK 0182

Charles Borel-Clerc / Albert WIllemetz
lls n'ont pas ça (de la Revue du Casino de Paris "Bonjour Paris")
Mistinguett, Saint-Granier, chant (enrgt 1924)
EPMR 10 VC 101-5

I. Pollack
Soudan
Art Hickman’s New York London Five (enr le 14 décembre 1920)
Frémeaux FA 5397

Eubie Blake (1887-1983)
Sounds of Afrika
Eubie Blake, piano (enrt 1921)
Frémeaux FA 5397 

J.P. Johnson / C. Mack
Charleston
The Tennessee Tooters (enrt le 11 août 1925)
Frémeaux FA53411

F. Morton
Black Bottom Stomp
Jelly Roll's Morton's Red Hot Peppers (enrt 15 septembre 1926)
Frémeaux FA 039

Entretien de Josephine Baker en 1953
MK2 Music MK 0182

Original Dixieland Jazz Band
Tiger Rag
Original Dixieland Jazz Band (enrt mars 1918)
Frémeaux FA 039

Béla Zerkovitz (1881-1948) / Léo Lelièvre, Mac Cab et Henri Varna
Dis-moi Joséphine
Josephine Baker, chant, Mélodic-Jazz du Casino de Paris, direction Edmond Mahieux (enrt Paris 3 octobre 1930)
BD Music 78472

L'équipe de l'émission :