Musicopolis
Magazine
Mercredi 27 avril 2016
28 min

Jacques Offenbach à Paris en 1866 #3

Le 31 octobre 1866, Offenbach présente son dernier opus : "La vie parisienne" sur la scène du Théâtre du Palais-Royal. A l'époque, Paris est en chantier, on la perce, on la modifie, on l'embellie, on l'aère. Ces travaux ont une incidence sur les salles parisiennes, qui sont, pour certaines totalement détruites. Cela n'empêche pas la vie musicale de prospérer et de connaître de nouveaux talents, parmi lesquels Fauré, Saint-Saëns ou encore Gounod. A côté d'eux, les chanteurs de goguettes connaissent aussi de francs succès.

Programmation musicale

Jacques Offenbach (1819-1880)
La Vie Parisienne (1866) Acte 2 Couplets du baron "je veux m'en fourrer jusque là"
Pierre Bertin, le baron
Orchestre Symphonique
André Girard, direction
Accord 480 4045

Jacques Offenbach (1819-1880)
La Vie Parisienne (1866) Acte 3 Couplets de la Parisienne
Simone Valère, Gabrielle
Orchestre Symphonique
André Girard, direction
Accord 480 4045

Pierre Dupont (1821-1870)
Le Chant des ouvriers (1846)

François-Esprit Auber (arrangement d'un air traditionnel allemand) / paroles de Casimir Delavigne (1793-1843)
La Parisienne (1830)

Antoine Renard
Le temps des cerises (1866)

Charles Gounod (1818-1893)
Faust (1859) Acte IV. Choeur des soldats "Gloire immortelle"
Choeurs et Orchestre de l'Opéra National de Paris
André Cluytens, direction
EMI

Gabriel Fauré (1845-1924)
Cantique de Jean Racine (1865) op 11
Choeur du Festival de Schleswig-Holstein
Rolf Bech, direction
Hänssler Classics live

Camille Saint-Saëns (1835-1921)
Deuxième Rhapsodie sur des cantiques bretons op 7 (1866)
Vincent Genvrin, orgue Cavaillé-Coll de l'église du Gésu de Toulouse

Camille Saint-Saëns (1835-1921)
Le Timbre d'argent(1864) Air Le bonheur est chose légère
Ninon Vallin, soprano
Raoul Barthalay, violon
Madeleine d'Aleman, piano
Marianne Mélodie Marianne 021016

Charles Gounod (1818-1893)
Faust (1859) Acte II. Air de Marguerite (air des bijoux)
Victoria de Los Angeles, Marguerite
Choeurs et Orchestre de l'Opéra National de Paris
André Cluytens, direction
EMI

Hector Berlioz (1803-1869)
Les Troyens (1863) En un dernier naufrage
Roberto Alagna, ténor
Orchestre de Covent Garden
Bertrand de Billy, direction
DGG

Georges Bizet (1838-1875)
la Jolie fille de Perth (1866) Acte I. Quatuor "Ah ! la rencontre est imprévue"
Gino Quilico, baryton, Le Duc
Alfredo Kraus, ténor, Smith
June Anderson, soprano, Catherine
Margarita Zimmermann, mezzo-soprano, Mab
Nouvel Orchestre Philharmonique
Georges Prêtre, direction
EMI 7475598

Pour aller plus loin

**► Albert Wolff, [Mémoires du Boulevard, * ](http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5462940v.pdf)1866*

Paris chantant, Histoire des goguettes

Bibliographie

Jean-Claude Yon, Jacques Offenbach, Gallimard, NRF Biographies, 2000

Christine Vila, Paris Musique. De l'école Notre-Dame à la Cité de la musique, huit siècles d'histoire, Parigrammes, 2007
sous la direction de Jean-Claude Yon, Les spectacles sous le Second empire, Armand Colin, 2010

Marcel Rouff et Thérèse Casevitz, La vie de fête sous le Second Empire, Hortense Schneider, Editions Jules Tallandier, 1931

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :