Musicopolis
Magazine
Lundi 20 septembre 2021
25 min

Claude Guillon-Verne, compositeur nantais

Le nom Verne n'abrite pas un, mais deux génies, découvrant le deuxième qui a fait vibrer Nantes de ses compositions : Claude Guillon Verne.

Claude Guillon-Verne, compositeur nantais
Portrait de Claude Guillon Verne (1879-1956) par Charles Etienne Péquin (1879 -1963)/ Huile sur toile, Musée des Beaux-Arts de Nantes, © DP

Un compositeur oublié 

Claude Guillon-Verne fait partie de ces nombreux compositeurs dont la musique, ayant connu une certaine célébrité de son vivant, a été oubliée après sa mort, mais grâce au travail de musicologues et d'une association nous pouvons écouter ses compositions injustement  oubliées. Mais qui est-il ? Claude Guillon-Verne, né à Nantes en 1879, dans le quartier de Chantenay. La deuxième partie de son nom, Verne, lui vient de sa mère, la petite soeur de Jules (Verne). Son père descend d'une famille d'armateurs, et pendant l'enfance de Claude, le petit dernier, la famille est tout à fait aisée, et gravite dans un milieu où l'on s'intéresse aux arts, au théâtre, et à la musique. On emmène l'enfant au spectacle. Claude Guillon-Verne a 11 ans lorsqu'il entend le Sigurd  de Reyer au Théâtre Graslin de Nantes. C'est peu après qu'il va commencer ses études de musique sérieusement. Il entre au Conservatoire de Nantes, dans la classe d'harmonie de Charles Odion, lui-même formé à Paris chez Théodore Dubois. Lorsque vient pour Claude Guillon-Verne le moment de choisir une voie, celle de la musique, il va avoir besoin de recommandations importantes pour pouvoir persuader ses parents, qui, eux, le verraient bien rester dans les traces familiales, et devenir armateur...

Dans les pas de Debussy...

Une fois ses parents convaincus grâce à l'intervention de Vincent d'Indy, Claude Guillon-Verne peut partir pour Paris où il va étudier à la Schola Cantorum à partir de 1903. Là, il a pour professeurs notamment d'Indy et Roussel. A Paris, il découvre la musique naturaliste qui va préfigurer sa rencontre avec la musique de Debussy qui va le marquer d'une façon si notable que cette admiration va le poursuivre le reste de sa vie. Ses œuvres les plus connues sont son Quatuor à cordes qui lança sa carrière mais aussi son ballet océanique, en effet inspiré par les récits de son oncle et l'illustration de la nature à travers la musique, il se plaisait à dire :  "Je n’aime que la liberté, la musique et la mer". Il aura donc plusieurs bateaux, dont une barque appelée La Mélisande et un thonier Le Claude Debussy.  Il terminera sa vie à Oudon, à une trentaine de kilomètres de Nantes, paisiblement…

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Claude Guillon-Verne (1879-1956)
Quatuor à cordes en mi mineur (créé en 1908) I. Modéré
Quatuor Résonance (enregistrement en concert 2006) 

Charles Gounod (1818-1893)
Mireille (1864) Acte II. Choeur "Chantez, chantez Magnanarelles"
Choeur Georges Théry et Orchestre sous la direction de Giancarlo Amati
 Les Disques d'Orphée STO 61 024 

Ernest Reyer (1823-1909)
Sigurd (1883) Acte IV. Air de Sigurd "Un souvenir poignant"
César Vezzani, ténor, Orchestre dirigé par Georges Lauweryns
EMI 5858282 

Claude Debussy (1862-1918)
Pelléas et Mélisande (1902) Acte I. Sc 1. Prélude  Orchestre National de la RTF, direction Désiré Emile Inghelbrecht
Radio France FRF019/22 

Claude Guillon-Verne (1879-1956)
Jeux d'enfants III. Les enfants avec leur balle Shiho Narushima, piano
(enregistrement en concert à Nantes le 5 mars 2020) 

Vincent d'Indy (1851-1931)
Symphonie sur un chant montagnard français (1886) I. Assez lent - Modérément animé - Allegro
Catherine Collard, piano, Orchestre Philharmonique de Radio France, direction Marek Janowski
Musifrance 2292-45821-2 

Alfred Bruneau (1857-1934)
Messidor (1897) Prélude de l'Acte IV
Orchestre Philharmonique de Rhénanie-Palatinat, direction James Lockhart
Naxos 8.550888 

Claude Debussy (1862-1918)Pelléas et Mélisande (1902) Acte IV. Sc 4. Pelléas et Mélisande "On dirait que ta voix a passé sur la mer"
Camille Maurane, Pelléas, Janine Micheau, Mélisande, Orchestre des Concerts Lamoureux, direction Jean Fournet
 Philips 434783-2 

Claude Guillon-Verne (1879-1956)
Quatuor à cordes en mi mineur (créé en 1908) II. Un peu vif et rythmé
Quatuor Résonance (enregistrement en concert 2006) 

Claude Guillon-Verne (1879-1956)
Quatuor à cordes en mi mineur (créé en 1908) III. Très lent et très expressif
Quatuor Résonance (enregistrement en concert 2006) 

Claude Guillon-Verne (1879-1956)
Mélodies humoristiques. Le Carnaval (poème de Bernard Roy) Damien Top, chant, Shiho Narushima, piano 

Claude Guillon-Verne (1879-1956)
Quatuor à cordes en mi mineur (créé en 1908) IV. Avec entrain
Quatuor Résonance (enregistrement en concert 2006) 

L'équipe de l'émission :