Musicopolis
Magazine
Mardi 6 septembre 2016
28 min

Borodine en 1887 à St-Petersbourg 2/5 : Rencontres avec Moussorgsky et Balakirev

Alexandre Borodine meurt à 53 ans de la rupture d'une artère du cœur pendant un bal costumé. L'espace d'un instant, il se rappelle des grands moments de sa vie. Dans ce second épisode dédié au compositeur, Borodine fait la rencontre de deux musiciens : Modest Petrovitch Moussorgsky et Mily Balakirev.

Borodine en 1887 à St-Petersbourg 2/5 : Rencontres avec Moussorgsky et Balakirev
Alexandre Borodine

Sujets développés

En 1856, il rencontre le musicien russe Modest Petrovitch Moussorgsky alors qu'il est médecin militaire. Quelques années plus tard il découvre avec lui de nombreuses oeuvres et de nombreux compositeurs (dont Schumann). Moussorgsky, qui démissionne de l'armée pour se consacrer à la musique éveille en Borodine une grande curiosité alorsi qu'il est lui-même médecin et chimiste.

En 1862, Borodine fait la rencontre de Balakirev qui lui enseigne la musique en se fondant sur les partitions des maîtres.

"N'étant pas théoricien, je n'ai pu lui apprendre l'harmonie comme on l'enseigne au Conservatoire ; mais je lui ai fait comprendre la forme des oeuvres musicales. Nous avons joué ensemble toutes les symphonies de Beethoven, les oeuvres de Schumann, Schubert, Glinka,... Je lui en ai expliqué la construction technique et lui en ai fait faire l'analyse".

Lorsque Borodine rejoint le cercle de Balakirev, il est le dernier des 5 compositeurs qui vont former ensemble ce qu'on appelle le "groupe des Cinq" ou "le puissant petit groupe". Un groupe composé, avec Borodine et Balakirev, de César Cui, Moussorgsky et Rimsky-Korsakov.

Programmation musicale

Modest Moussorgsky (1839-1881)
No yesli bï s toboyu ya vstretit'sya mogla "Nous nous sommes séparés froidement" (1863) poème de V. Kourochkin
Kyra Vayne, soprano
LEVE 89996

Franz Schubert (1797-1828)
Danses allemandes Ländler D 790
Imogen Cooper, piano
Ottavo OTR C68606

Giuseppe Verdi (1813-1901)
Ernani (1844) Acte I. Sc 2. Air d'Elvira "Ernani, Ernani involami"
Kyra Vayne, soprano
LEVE 89996

Felix Mendelssohn (1809-1847)
Symphonie n°3 en la mineur op 56 "Ecossaise" (1842) II. Vivace non troppo
Orchestre Philharmonique de Berlin, direction Herbert von Karajan
DGG 449 328-2

Robert Schumann (1810-1856)
Symphonie n°3 en mi bémol majeur op 97 "Rhénane" (1850) V. Lebhaft
Chamber Orchestra of Europe, direction Nikolaus Harnoncourt
Teldec 4509-90867-2

Modest Moussorgsky (1839 - 1881)
Scherzo (1858)
Maurizio Baglini, piano
Decca

Mily Balakirev (1836-1910)
Ouverture sur des thèmes russes (1858)
The Philharmonia, direction Yevgeny Svetlanov
hypérion CDA66586

Alexandre Borodine (1833-1887)
Symphonie n°1 en mi bémol majeur (1862-67) II. Scherzo. Prestissimo
Orchestre du Bolchoï, direction Mark Ermler
Saison Russe RUS 288169

Alexandre Borodine (1833-1887)
Symphonie n°1 en mi bémol majeur (1862-67) IV. Allegro molto vivo
Orchestre du Bolchoï, direction Mark Ermler
Saison Russe RUS 288169

Nikolay Rimsky-Korsakov (1844-1908)
Symphonie n°1 op 1 en mi mineur (1861-65) IV. Allegro assai
Orchestre Philharmonique de Bergen, direction Dimitri Kitajenko
Chandos 9178

Pour aller plus loin

...

Bibliographie

André Lischke, Alexandre Borodine, Bleu Nuit éditeur, 2004
Alfred Habets, Alexandre Borodine, d'après la biographie et la correspondance publiées par M. Vladimir Stassoff, Paris Librairie Fischbacher, 1893

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :