Musicopolis
Magazine
Jeudi 3 septembre 2020
25 min

Au violon avec Georges Enesco

On connaît Georges Enesco comme compositeur, mais il fut également célèbre comme violoniste. Des fêtes populaires de son enfance dans un village de Moldavie aux plus grandes salles de concert, il a vécu avec son instrument une relation compliquée...

Au violon avec Georges Enesco
Légende : Le violoniste Yehudi Menuhin (à droite), joue en 1952 à Paris pour son professeur, le compositeur, violoniste et chef d'orchestre Georges Enesco., © AFP / RDB/ullstein

Georges Enesco et le violon : un mariage de raison

Né en Roumanie dans un village de Moldavie en 1881, Georges Enesco baigne dans la musique depuis son plus jeune âge : orchestres tziganes et musiques populaires roumaines résonnent à ses oreilles, comme, bien sûr, le son du violon... Il imite le cymbalum avec des baguettes, siffle pour mimer le bruit de la flûte, et commence le violon à 5 ans.

Pourtant, l'instrument ne lui apporte pas une satisfaction absolue. Il lui paraît limité, "trop petit" pour lui : son jeu mélodique ne le satisfait pas pleinement. S'il lui apporte l'indépendance financière, Georges Enesco considère sa relation avec le violon comme un "mariage de raison".

Joseph Hellmesberger à Vienne, Martin-Pierre Marsick à Paris : deux maîtres et des heures d'exercices de Rode, Viotti ou Kreutzer. Le répertoire des apprentis violonistes ne convient décidément pas à Georges Enesco, qui, à 15 ans, a déjà fait ses preuves comme compositeur. En effet, juste avant de passer le concours pour le prix de violon au Conservatoire, il compose un Poème roumain pour orchestre qui est joué séance tenante par l'Orchestre Colonne !

La composition avant tout

C'est donc par la composition que le violoniste se réalise. Lorsqu'il s'établit à Paris en 1895, ses mentors sont Jules Massenet et Gabriel Fauré. Son langage s'inspire de la musique populaire roumaine. Il compose pour le piano, beaucoup de musique de chambre, de la musique symphonique, ainsi qu'un opéra, Œdipe, créé en 1936 à l'Opéra Garnier. En 1920, il fonde et devient le premier président de la Société des compositeurs de Roumanie.

Georges Enesco publie uniquement les œuvres qui lui paraissent dignes d'être présentées au public. Cette sélection drastique l'oblige à se livrer à l'exercice des tournées et des enregistrements, comme violoniste mais aussi comme chef d'orchestre, afin de subvenir à ses besoins. Il compare la vie d'un virtuose à celle d'un moine, tandis que le travail de créateur, s'il demande un immense courage, est celui qui apporte la joie.

Programmation musicale 

Georges Enesco (1881-1955)
Impressions d'enfance op.28 (1940) I. Ménétrier
Stefan Tarara, violon
Ars Produktion ARS38212

Georges Enesco (1881-1955)
Rhapsodie roumaine op.11 n°1 en La Majeur (1901)
Philharmonie Georges Enesco de Bucarest, direction Sergiu Celibidache
Edition Modern EDMN 2001

Georges Enesco (1881-1955)
Rhapsodie roumaine op.11 n°1 en La Majeur (1901), arrangement pour violon et orchestre de Franz Waxman
Chloë Hanslip, violon, Royal Philharmonic Orchestra, direction Leonard Slatkin
Naxos 8.559302

Iosif Ivanovici (1845-1902)
Les Flots du Danube (1880), Arrangement pour orchestre d'Emile Waldteufel
Orchestre de la Radio Slovaque de Bratislava, direction Jérôme Cohen
Naxos 8.223801

Georges Enesco (1881-1955)
Rhapsodie roumaine op.11 n°1 en La Majeur (1901)
Chloë Hanslip, violon, Royal Philharmonic Orchestra, direction Leonard Slatkin
Naxos 8.559302

Georges Enesco (1881-1955)
Suite n°2 pour piano op.10 (1903) Toccata
Charles Richard-Hamelin, piano
Analekta AN29129

Charles de Bériot (1802-1870)
Duo caractéristique op.113 n°6 en Ré Majeur
Christine Sohn, John Marcus, violons
Naxos 8.570748

Charles de Bériot (1802-1870)
Duo caractéristique op.113 n°4 en ut mineur (1863)
Christine Sohn, John Marcus, violons
Naxos 8.570748

Pierre Rode (1774-1830)
Caprice en forme d'étude n°2 en la mineur. Allegretto
Elizabeth Wallfish, violon
CPO 777 129-2

Georges Enesco (1881-1955)
Poème roumain op 1 (1897)
Orchestre Georges Enesco de Bucarest, direction Christian Mandeal
Arte Nova

Camille Saint-Saëns (1833-1921)
Concerto n°3 en si mineur op.61 (1880) I. Allegro non troppo
Yehudi Menuhin, violon, Orchestre Symphonique de Londres, direction Gaston Poulet
EMI 2641622

Edouard Lalo (1823-1892)
Symphonie espagole op.21 (1874) V. Rondo. Allegro
Yehudin Menuhin, violon, Orchestre Symphonique de Londres, direction Georges Enesco (enregistrement : 1933)
Warner 0825646777051/6

Georges Enesco (1881-1955)
Rhapsodie roumaine op 11 n°1
Chloë Hanslip, violon, Royal Philharmonic Orchestra, direction Leonard Slatkin
Naxos 8.559302

Archives de l'INA

  • « Georges Enesco »  Entretiens avec... Enregistré le 01/01/1952. Avec Bernard Gavoty, producteur et présentateur, et Georges Enesco.
L'équipe de l'émission :