Musicopolis
Magazine
Lundi 28 juin 2021
24 min

Richard Strauss, Elektra

En 1905, à Berlin, Richard Strauss assiste à la représentation d'Elektra, pièce écrite par Hugo von Hofmannsthal, et mise en scène par Max Reinhardt. Le compositeur y entrevoit la possibilité d'un nouvel ouvrage lyrique. Les deux hommes se mettent alors d'accord pour transformer la pièce en opéra...

Richard Strauss, Elektra
Hugo von Hofmannsthal (1874-1929) and Richard Strauss (1864-1949), 1914. Collection du Theatre Museum, Vienna. , © Getty / Wilhem Bithorn

La naissance d'une collaboration

En 1905, partout en Europe, on joue les poèmes symphoniques de Richard Strauss. En revanche, ses deux premiers ouvrages lyriques ont eu un succès mitigé. En 1905, il travaille à son troisième opéra, Salomé. Il l'a entrepris après avoir vu la pièce d'Oscar Wilde, montée, elle-aussi, par Max Reinhardt ! En octobre de la même année, Richard Strauss assiste à une représentation de la pièce Elektra et y voit un joli matériau d'oeuvre lyrique. Le compositeur rencontre presque immédiatement Hugo von Hofmannsthal, l'auteur d'Elektra. Les deux hommes, de concert, transforment la pièce en opéra. Strauss s'occupe de resserrer l'action, pour en faire un flux d'un seul tenant, tandis que de son côté, Hofmannsthal fournit quelques vers supplémentaires là où le compositeur en a besoin. 

Cependant, Strauss émet quelques réserves. Il craint qu'Elektra soit trop semblable à Salomé. En mars 1906, Hofmannsthal écrit à Strauss pour le persuader que Salomé et Elektra ne se ressemblent pas tant que ça ; "Les deux sont des pièces en un acte ; chacune a un nom de femme comme titre ; les deux se situent dans l'antiquité classique, et les deux rôles principaux ont été créés à Berlin par Gertrud Eysoldt ; mais là s'arrêtent les similitudes. Je suis frappé par les différences essentielles entre les gammes de couleurs des deux sujets ; dans Salomé, tout est pourpre et violet, l'atmosphère est torride ; dans Elektra, c'est un mélange de nuit et de lumière, de noir et d'éclatant."

Strauss va donc se rendre aux arguments de Hofmannsthal, et commencer son travail sur Elektra tout de suite après la première de Salomé en décembre 1905. Dans ses Souvenirs il écrit : "Je fus tout d'abord rebuté par l'idée que les deux sujets présentaient un contenu psychologique très similaire, et je doutais d'avoir une seconde fois l'énergie nécessaire pour représenter complètement ce sujet. Mais Elektra a marqué une étape de plus dans l'intensification de la concision structurelle et dans la force des paroxysmes." 

La composition d'Elektra avance lentement. Strauss n'est pas seulement considéré comme le plus grand compositeur allemand vivant, mais aussi comme l'un des plus grands chefs ! Très demandé, et répondant à de nombreux engagements, il lui faudra donc presque trois ans pour mettre un point final à son opéra ; le 22 septembre 1908. 

Programmation musicale

Richard Strauss (1864-1949) / Hugo von Hofmannsthal (1874-1929)
Elektra (1906-1908) Les 5 servantes, la surveillante) "Wo bleibt Elektra"
Cvetka Ahlin, Margarete Sjöstedt, Sieglinde Wagner, Judith Hellwig, Gerda Scheyrer, les Servantes, Ilona Steingruber, la surveillante, Staatskapelle de Dresde, direction Karl Böhm (enrt 1961)
DGG 431737-2

Richard Strauss (1864-1949) / Hugo von Hofmannsthal (1874-1929)
Elektra (1906-1908) Elektra "Allein"
Inge Borkh, Electre, Staatskapelle de Dresde, direction Karl Böhm (enrt 1961)
DGG 431737-2

Richard Strauss (1864-1949) / Hugo von Hofmannsthal (1874-1929)
Elektra (1906-1908) Chrysothémis et Elektra "Ich kann nicht sitzen"
Marianne Schech, Chrysothémis, Inge Borkh, Electre, Staatskapelle de Dresde, direction Karl Böhm (enrt 1961)
DGG 431737-2

Richard Strauss (1864-1949) / Hugo von Hofmannsthal (1874-1929)
Elektra (1906-1908) Clytemnestre et Elektra "Wenn das rechte Blutopfer"
Jean Madeira, Clytemnestre, Inge Borkh, Electre, Staatskapelle de Dresde, direction Karl Böhm (enrt 1961)
DGG 431737-2

Richard Strauss (1864-1949) / Hugo von Hofmannsthal (1874-1929)
Elektra (1906-1908) Oreste et Elektra "Wer bist denn du"
Dietrich Fischer Dieskau, Oreste, Inge Borkh, Electre, Staatskapelle de Dresde, direction Karl Böhm (enrt 1961)
DGG 431737-2

Richard Strauss (1864-1949) / Hugo von Hofmannsthal (1874-1929)
Elektra (1906-1908) Elektra "Orest" Inge Borkh, Electre, Staatskapelle de Dresde, direction Karl Böhm (enrt 1961)
DGG 431737-2

Richard Strauss (1864-1949) / Hugo von Hofmannsthal (1874-1929)
Elektra (1906-1908) Elektra et Chrysothémis "Ob ich nicht höre"
Inge Borkh, Electre, Marianne Schech, Chrysothémis, Staatskapelle de Dresde, direction Karl Böhm (enrt 1961)
DGG 431737-2

Richard Strauss (1864-1949) / Hugo von Hofmannsthal (1874-1929)
Elektra (1906-1908)Chrysothémis et Elektra "Elektra"
Marianne Schech, Chrysothémis, Inge Borkh, Electre, Staatskapelle de Dresde, direction Karl Böhm (enrt 1961)
DGG 431737-2

L'équipe de l'émission :