Musicopolis
Magazine
Mercredi 29 mai 2019
24 min

1986, John Adams : Création de « A short Ride in a fast machine »

Musicopolis vous emmène aujourd’hui le 13 juin 1986 à Mansfield, dans le Massachusetts, pour la création de l’œuvre « A short Ride in a fast machine » de John Adams.

1986, John Adams : Création de « A short Ride in a fast machine »
1986, John Adams : Création de « A short Ride in a fast machine » / Musicopolis, © Getty / Mikkaphoto

"Ecoute, c'est la trompette sauvage de quelque étrange musicien, Ses accents flottent dans l'air, capricieuse mélodie, vibrations dans le noir." Walt Whitman

Pour l'inauguration de Great Woods, ce nouveau théâtre de plein air du Massachusetts, John Adams a composé une fanfare. Il s'est inspiré d'une aventure qu'il a vécue récemment : il est monté dans la voiture de course italienne de l'un de ses amis, et il ne s'est pas encore remis de cette expérience terrifiante ! Il l'a encore très présente à l'esprit au moment où il réfléchit à sa pièce. Le résultat va être Short Ride in a fast Machine (court trajet dans une machine rapide) qui évoque cette course à la fois très excitante et tout à fait effrayante !

John Adams et Michael Tilson Thomas
John Adams et Michael Tilson Thomas, © Getty / Musacchio Ianniello Pasqualini / Eamonn McCabe

Le 13 juin 1986, Short Ride in a fast machine (court trajet dans un véhicule rapide), a commencé sa brillante carrière, jamais démentie depuis. Une œuvre qui se caractérise par un tempo rapide, et une pulsation sans cesse présente.

John Adams, né en 1947, a étudié au Conservatoire de Nouvelle Angleterre à Boston, puis à l'Université Harvard, où il a travaillé sur les techniques d'écriture très élaborées à l'européenne. Il a étudié tous les compositeurs d'avant-garde.

John Adams a dans l'oreille les musiques de jazz qu'il a entendues avec ses parents, il a même eu l'occasion de s'asseoir sur le tabouret de piano à côté de Duke Ellington lors d'un concert dansant. Mais surtout lorsqu'il sort de l'Université après ses cours, il entend la musique rock qui est en plein développement. Et il se demande quel rapport il peut bien y avoir entre ce qu'il étudie dans le laboratoire du département de musique de Harvard et ce qu'il entend dans la rue ! Toutes ces musiques qui se télescopent, les populaires, les savantes, celle qu'on entend dans la rue, celle qu'on entend dans les concerts confidentiels de l'université, John Adams n'en peut plus ! Il n'arrive pas à trouver son propre style, il part pour la côte Ouest des Etats-Unis, vers la Californie où les mœurs musicales sont plus souples qu'en Nouvelle Angleterre.

En 1979, il compose sa première œuvre pour orchestre, qu'il joue avec l'orchestre du Conservatoire de San Francisco, dans lequel il enseigne. Il lui a donné un nom très "minimaliste" Common tones in simple time (sons ordinaires en mesure simple). John Adams a la chance qu'Edo de Waart, le chef de l'orchestre de San Francisco entende la pièce. Bientôt il va recevoir une commande pour une œuvre qui sera jouée lors de la saison inaugurale de la nouvelle salle de concert de San Francisco. Ce sera Harmonium sur des poèmes de John Donne et d'Emily Dickinson, avec choeur. C'est un risque que prend le chef, mais la réussite ira bien au-delà de leurs espérances à tous. Du jour au lendemain après la première de Harmonium, Adams va se trouver propulsé sur le devant de la scène musicale états-unienne. A partir de ce moment, les partitions vont se succéder, les rencontres, les commandes…

En 1986, alors qu'il est en pleine composition de son opéra Nixon in China, Adams compose Short Ride in a fast Machine. On y reconnaît ce mélange typique du compositeur : des éléments venus de la musique minimaliste, un raffinement orchestral venu de la grande tradition symphonique, et une énergie rythmique typique de la musique populaire américaine.

Programmation musicale

John Adams (né en 1947)
Short Ride in a fast Machine (1986)
Orchestre symphonique de San Francisco, direction Michael Tilson Thomas
San Francisco Symphony SFS 0053

John Philip Sousa
Marche du Washington Post (1889)
Ensemble Philip Jones, direction Elgar Howarth
Decca 410 290-2

Aaron Copland (1900-1990)
Fanfare for the common man (1942)
Orchestre Symphonique de Londres, direction Aaron Copland
SONY SM3K 46559

Charles Ives (1874-1954)
The unanswered Question (1908)
Orchestre of St Luke's, direction John Adams
Elektra 7559-79249-2

Charles Ives (1874-1954)
Three Places in New England (1914-15) II. Putnam's Camp in Redding Connecticut
Orchestre Symphonique de San Francisco, direction Michael Tilson Thomas
RCA 09026 63703 2

Anton Webern (1883-1945)
Konzert op 24 (1931-34)
Ensemble direction Robert Craft
RCA K4L 232

Pierre Boulez (1925-2016)
Pli selon pli (1962) V. Tombeau
Orchestre Symphonique de la BBC, direction Pierre Boulez
Sony 88843013332-16

Karlheinz Stockhausen (1928-2007)
Kontakte pour piano, percussion et bande magnétique (1958-60)
Gérard Frémy, piano et percussion, Florent Jodelet, percussion
Accord  202742

Duke Ellington et Billy Strayhorn
Satin Doll
Duke Ellington, piano et son Orchestre (enregistré en 1958)
CBS 57111

Jerry Garcia et Robert Hunter
Bertha (1971)
Grateful Dead
Warner Bros 1935-2

John Adams (né en 1947)
Phrygian Gates (1977)
David Jalbert, piano
Atma Classic ACD2 2556

John Adams (né en 1947)
Common Tones in Simple Time (1979)
Orchestre Symphonique de San Francisco, direction Edo de Waart
Nonesuch 979144-2

John Adams (né en 1947)
Harmonium (1980-81) Part 1. Negative Love (Poème de John Donne)
Choeur et Orchestre Symphonique de San Francisco, direction Edo de Waar
ECM 821465-2

John Adams (né en 1947)
Short Ride in a fast Machine (1986)
Orchestre symphonique de San Francisco, direction Michael Tilson Thomas
San Francisco Symphony SFS 0053

L'équipe de l'émission :