Musicopolis
Magazine
Mardi 26 mars 2019
25 min

1942, Amy Beach : Création de son Quatuor à cordes op 89

Dans Musicopolis, Anne-Charlotte Rémond part aujourd’hui à la découverte du Quatuor à cordes de la compositrice américaine Amy Beach, créé en 1942, 21 ans seulement après ses premières esquisses…

1942, Amy Beach : Création de son Quatuor à cordes op 89
“Summertime” par Edward Hopper (1943) / Amy Beach, Quatuor op 89 - Musicopolis, © Getty / VCG Wilson/Corbis

Les 27 et 28 novembre 1942,  la violoniste et critique musicale, Elena de Sayn, a décidé d'organiser un festival consacré à la compositrice Amy Beach, à l'occasion de ses 75 ans. Deux concerts sont programmés à la Philipps Gallery à Washington, au cours desquels on entend quasiment toute sa musique de chambre. Et notamment, la première audition publique de son Quatuor à cordes, pourtant commencé en 1921, et achevé en 1929.

Une oeuvre d'une beauté rare, que tout le public aurait ardemment désiré ré-entendre

La critique est très élogieuse. Les journalistes notent en général que la plupart de ses œuvres sont pleines de poésie et d'imagination. A propos du Quatuor (encore inédit), on lit dans le Washington-Times-Herald que c'est "une oeuvre magnifique, aussi bien pour la forme que pour le contenu", tandis que le Washington Post déclare que c'est "une oeuvre d'une beauté rare, et que tout le public aurait ardemment désiré ré-entendre", "qu'il faudrait par ailleurs le jouer lors des séries de musique de chambre de la Bibliothèque du Congrès"

Remontons le temps jusqu'en 1921, l'année qui a vu la composition de la première version du Quatuor. Cette année-là, Amy Beach passe l'été à Peterborough dans le New Hampshire, au Nord de Boston et de New York. C'est là où la pianiste Marian MacDowell, épouse du compositeur Edward MacDowell a créé voici quelques années, une colonie qui accueille des artistes pour un mois l'été. Au calme en pleine campagne, les invités disposent de petits bungalows dans lesquels ils peuvent travailler sans être dérangés et sans souci matériel.
La vie est très bien organisée à la colonie MacDowell où Amy Beach compose son Quatuor à cordes. Le petit déjeuner est pris en commun, puis la journée se passe chacun dans son studio. Celui de Beach est grand, en pierre avec un auvent soutenu par des colonnes. Aucun contact entre les artistes pendant la journée. A l'heure du déjeuner, on leur dépose tout doucement un panier avec leur repas. En revanche le dîner réunit tout le monde à nouveau, et après le silence de la journée, c'est l'occasion d'échanger, de se montrer les productions du jour, de les jouer. Un cadre idéal pour Amy Beach qui a besoin à la fois du silence et de la stimulation des rencontres.

Ce premier été à la Colonie MacDowell, la musique a coulé des veines d'Amy Beach

Si l'on en croit le premier manuscrit de son Quatuor à cordes, Amy Beach s'est mise au travail le 15 juillet 1921, et elle a terminé le 9 août. C'est sa première oeuvre dans ce genre très particulier, jusque-là ses pièces de musique de chambre comportaient toutes un piano, ce qui n'est pas étonnant pour une pianiste, qui peut ainsi créer propres œuvres et les diffuser. Ce n'est pas un hasard si le quatuor ne recevra sa création publique que 21 ans après les premières esquisses…
Ce premier été à la Colonie MacDowell, la musique a coulé des veines d'Amy Beach. Mélodies, pièces pour piano, et la première version du quatuor. Elle va revenir presque chaque année jusqu'en 1941, et c'est là qu'elle va désormais composer toutes ses oeuvres, ou du moins les esquisser.
Ne pouvant le jouer elle-même, elle va laisser de côté son Quatuor, qu'elle ne reprendra qu'en 1929, au cours d'un voyage à Rome. Elle aura l'occasion de l'écouter dès son achèvement grâce à quatre musiciens en résidence à l'Académie américaine de Rome. Il y aura encore d'autres exécutions privées ou semi-publiques, avant 1942, mais elle regrettera toujours de ne pas avoir entendu une interprétation qui rende véritablement justice à l'œuvre.
Le quatuor n'a été publié qu'en 1994, mais depuis il commence à entrer au répertoire de nombreux ensembles.

Programmation musicale

Amy Beach (1867-1944)
Quatuor à cordes (1921-1929)
Ensemble Ambache
Chandos CHAN 10162   

Amy Beach (1867-1944)
A Hermit Thrush at Eve op 92 n°1
Joanne Polk, piano
Arabesque Recordings Z6704   

Amy Beach (1867-1944)
Rendez-vous, op 120 (poème de Leonora Speyer)
Emma Kirkby, soprano, James Lisney, piano, Paul Barritt, violon
Bis BIS-CD-1245   

Amy Beach (1867-1944)
Quatuor à cordes (1921-1929)
Ensemble Ambache
Chandos CHAN 10162   

Amy Beach (1867-1944)
From blackbird Hills (1922)
Lara Downes, piano
Sono Luminus  DSL 92207    

Amy Beach (1867-1944)
Quatuor à cordes (1921-1929)
Ensemble Ambache
Chandos CHAN 10162
 

L'équipe de l'émission :