Musicopolis
Magazine
Lundi 10 février 2020
25 min

1928, Les Açores : « Trovas » de Francisco de Lacerda

« Au sommet de la colline La neige pure est préservée, Qui est droit est malheureux Qui est faux a le bonheur. » Cette première mélodie des «Trovas » de Francisco de Lacerda (1869-1934) semble contenir en elle toute la nostalgie du compositeur pour son île natale, São Jorge des Açores...

1928, Les Açores : « Trovas » de Francisco de Lacerda
L'île de Sao Jorge des Açores., © Martin Zwick/REDA&CO/Universal Images Group via Getty Images

Un souvenir des Açores

Les recherches musicologiques et biographiques autour de Francisco de Lacerda ne sont pas encore très accessibles, et il n'est pas évident de trouver une documentation précise sur ses œuvres, avec des dates de composition. Néanmoins il semble bien que ce soit dans la deuxième moitié des années 20 qu'il ait écrit ses Trovas. Une période en fait où il ne réside plus aux Açores, en dehors d'un cours séjour en 1928. Mais sa musique en paraît tellement imprégnée, que j'ai imaginé que son esprit au moins était présent dans son île pendant la composition du recueil.

Arrivé à Porto, il abandonna complètement ses études scientifiques pour s'adonner à celle de la musique avec le professeur Soller. 

Né sur une si petite île, difficile d'imaginer une carrière de musicien sur le sol natal.São Jorge des Açores compte aujourd'hui environ 10 000 habitants, on peut supposer qu'à l'époque de la naissance de Francisco de Lacerda, en 1869, il n'y en avait pas davantage, peut-être même moins. Une île dont les ressources sont l'élevage (la laine et le fromage), la culture des céréales, des fruits, la pêche. Arrivé à la fin de son école primaire, le jeune Francisco a dû aller jusqu'à l'île voisine de Terceira pour le lycée. Il a été initié à la musique par son père, mais il pense faire des études de médecine. Pour ça, il faut quitter les Açores et aller jusqu'au continent. Ce que Lacerda raconte dans une note autobiographique (en français) : « Après une enfance consacrée exclusivement aux exercices physiques de la chasse, de la pêche, etc. et à la suite de revers de fortune considérables, F. de Lacerda a commencé ses études préparatoires pour l'Ecole de médecine. En octobre 1888 il quitta les Açores afin de continuer ses études dans le continent portugais. Arrivé à Porto, il abandonna complètement ses études scientifiques pour s'adonner à celle de la musique avec le professeur Soller. »

Francisco de Lacerda -  Trente-six histoires pour amuser les enfants d'un artiste
Francisco de Lacerda - Trente-six histoires pour amuser les enfants d'un artiste, © Fabula Urbis

Nouveauté

Si vous n'avez pas encore terminé vos courses de Noël, un joli cadeau à vous faire, les 36 Histoires pour amuser les enfants d'un artiste de Francisco de Lacerda sont parues chez Fabula Urbis, livre disque joué par Elisabeth Van Straaten, avec un textJean-Yves Loude et des illustrations de Pierre Pratt. Plus d'informations :http://www\.fabula\-urbis\.pt/flacerda\.html

Programmation musicale

Francisco de Lacerda (1869-1934)
Trovas 1ère série (1926-1928 ?) I. Em cima do alto monte
Elvira Archer, soprano, Orchestre Philharmonique de Budapest, direction Janos Sandor
Portugalsom CD 870020 PS

Francisco de Lacerda (1869-1934)
Trovas 1ère série (1926-1928 ?) II. Se quereis rosa ser rosa
Elvira Archer, soprano, Orchestre Philharmonique de Budapest, direction Janos Sandor
Portugalsom CD 870020 PS

Francisco de Lacerda (1869-1934)
Trovas 2ème série (1926-1928 ?) V. Amar mas saber amar
Elvira Archer, soprano, Orchestre Philharmonique de Budapest, direction Janos Sandor
Portugalsom CD 870020 PS

Francisco de Lacerda (1869-1934)
Trente-Six Histoires pour amuser les enfants d'un artiste (1902-1922) II. La pie volée
Elisabeth Van Straaten, piano
Fabula Urbis livre disque SPA 2019

Francisco de Lacerda (1869-1934)
Trovas (s.d.) Quero cantar, ser alegre (Je veux chanter, être heureux)
Lia Altavilla, soprano, Carla Seixas, piano
Fine Arts 560873010017/1

Francisco de Lacerda (1869-1934)
Trente-Six Histoires pour amuser les enfants d'un artiste (1902-1922) XXXII. Chant et Danse nuptiale des Morses
Elisabeth Van Straaten, piano
Fabula Urbis livre disque SPA 2019

Francisco de Lacerda (1869-1934)
Pantomime - d'un ballet (fin 19ème)
Orchestre Philharmonique Baltique de Gdansk, direction Mario Mateus
Dux DUX0461

Francisco de Lacerda (1869-1934)
Trente-Six Histoires pour amuser les enfants d'un artiste (1902-1922) XXV. La Pieuvre
Elisabeth Van Straaten, piano
Fabula Urbis livre disque SPA 2019

Francisco de Lacerda (1869-1934)
Trente-Six Histoires pour amuser les enfants d'un artiste (1902-1922) VIII. Deux Coqs, une Poule… et ce qui s'ensuit
Elisabeth Van Straaten, piano
Fabula Urbis livre disque SPA 2019

Francisco de Lacerda (1869-1934)
Trovas 1ère série (1926-1928 ?) VI. A alegria dos meus olhos
Elvira Archer, soprano, Orchestre Philharmonique de Budapest, direction Janos Sandor
Portugalsom CD 870020 PS

Francisco de Lacerda (1869-1934)
Trovas 1ère série (1926-1928) VII. Tenho tantas saudades
Elvira Archer, soprano, Orchestre Philharmonique de Budapest, direction Janos Sandor
Portugalsom CD 870020 PS

Francisco de Lacerda (1869-1934)
Trovas 2ème série (1926-1928) IV. Os meus olhos nos teus olhos
Elvira Archer, soprano, Orchestre Philharmonique de Budapest, direction Janos Sandor
Portugalsom CD 870020 PS

L'équipe de l'émission :