Musicopolis
Magazine
Lundi 18 novembre 2019
25 min

1888, Angers : Création de la Suite Pastorale d'Emmanuel Chabrier

César Franck à propos de la Suite pastorale d'Emmanuel Chabrier : « Nous venons d'entendre quelque chose d'extraordinaire qui relie notre temps à celui de François Couperin et de Jean-Philippe Rameau».

1888, Angers : Création de la Suite Pastorale d'Emmanuel Chabrier
"Le château d'Angers" par Lemaître (Paris, 1845)., © De Agostini / Biblioteca Ambrosiana

Le 2 novembre 1888, Chabrier écrit à son épouse : "Or donc, petite maman, je suis arrivé hier à 3h à Angers, et, au sortir de la gare, la première chose qui s'offrait à ma vue était l'affiche du concert de dimanche collée dans les rues de la ville et mon nom se détachant dessus en grosses lettres."

Le concert de Chabrier a lieu le dimanche 4 novembre 1888. C'est Louis de Romain qui en rend compte dans le magazine Angers-Artiste du 10 novembre. Le critique s'étonne un peu que ce compositeur dont il avait jugé précédemment la musique très avancée et audacieuse, soit finalement si accessible ! "La Suite pastorale, écrit-il, est d'une facture intéressante, personnelle comme idée mélodique, fouillée comme instrumentation, cherchée, trop peut-être, comme assemblage de sonorités, mais l'on ne saurait lui reprocher de vouloir rien démolir. On peut y louer sans réserve une honnêteté artistique se manifestant par l'absence totale de toute concession faite en vue d'obtenir les succès faciles, une habileté surprenante dans l'art d'agencer les timbres divers des instruments de l'orchestre."

"Un peu plus que le prix d'un chapeau haut de forme ; mettons que ça vaille un complet avec le pardessus demi-saison : 200 F." Emmanuel Chabrier à propos de la Suite pastorale.

Malgré sa bonne humeur, Chabrier s'inquiète de ses finances. C'est peut-être pour s'assurer un petit revenu qu'il orchestre la Suite pastorale. Il écrit en août 88 à ses éditeurs "Je ne puis passer 89 sans gagner quelques sous"… Et un peu plus tard, pour deux des 4 pièces de la Suite, il leur demande, je cite : "un peu plus que le prix d'un chapeau haut de forme ; mettons que ça vaille un complet avec le pardessus demi-saison : 200 F." Il ne les obtiendra pas, et se fâchera avec eux…

Journée François-Xavier Roth sur France Musique

Programmation musicale

Emmanuel Chabrier (1841-1894)
Suite Pastorale (1888) II. Danse villageoise
Les Siècles, direction François-Xavier Roth
Mirare MIR 036

Emmanuel Chabrier (1841-1894)
Suite Pastorale (1888) I. Idylle
Les Siècles, direction François-Xavier Roth
Mirare MIR 036

Emmanuel Chabrier (1841-1894)Pièces pittoresques (1880) VI. Idylle
Jean-Joël Barbier, piano
Praga PRD250346

Emmanuel Chabrier (1841-1894)
Suite Pastorale (1888) I. Idylle
Les Siècles, direction François-Xavier Roth
Mirare MIR 036

Emmanuel Chabrier (1841-1894)
Suite Pastorale (1888) II. Danse villageoise
Les Siècles, direction François-Xavier Roth
Mirare MIR 036

Emmanuel Chabrier (1841-1894)
Suite Pastorale (1888) III. Sous-bois
Les Siècles, direction François-Xavier Roth
Mirare MIR 036

Emmanuel Chabrier (1841-1894)Suite Pastorale (1888) IV. Scherzo-Valse
Les Siècles, direction François-Xavier Roth
Mirare MIR 036

L'équipe de l'émission :