Musicopolis
Magazine
Mercredi 19 juin 2019
25 min

1877, Louise Héritte-Viardot compose son ''Quatuor en ré mineur''

A la rencontre de la compositrice Louise Héritte-Viardot, fille de la célèbre cantatrice et compositrice Pauline Viardot. Dans Musicopolis, Anne-Charlotte Rémond dresse le portrait de la musicienne et vous invite à découvrir son ''Quatuor en ré mineur'' créé à Paris en mai 1877.

1877, Louise Héritte-Viardot compose son ''Quatuor en ré mineur''
Détail partition Quatuor pour piano, violon, alto et violoncelle éd. 1878 © Gallica/BnF DP -Musicopolis

"Quelle bévue il a commise, le bon Dieu, lorsqu'il a fait de Louise une femme ! ... Quelle inspiration, quel talent, quelle puissance, quelle technique, quel profond savoir, quelle originalité, se dégagent de chacune de ses œuvres ! ...Si Louise était un homme, son génie produirait dans la musique une véritable révolution."
Camille Saint-Saëns

Louise Héritte-Viardot, est la fille de  la grande cantatrice et compositrice Pauline Viardot (soeur de la Malibran, amie de tous les artistes du 19ème siècle, et notamment des compositeurs Berlioz, Meyerbeer, Gounod, Liszt…), et de Louis Viardot, journaliste, critique et écrivain. 

Avec sa mère, elle exécute à 4 mains les œuvres toutes nouvelles que Berlioz leur apporte à essayer

Les résidences de la famille Viardot, un très bel hôtel particulier rue de Douai à Paris l'hiver, et un château de style Renaissance à Courtavenel, en Brie, l'été, sont des lieux hospitaliers pour tous les artistes de passage, musiciens, poètes, gens de lettres, peintres. On fait de la musique, on joue des pièces de théâtre, on se fait des farces. La jeune Louise est souvent mise à contribution, et doit régulièrement s'asseoir au piano pour déchiffrer de la musique de chambre avec les plus grands interprètes ou compositeurs du temps. Avec sa mère, elle exécute à 4 mains les œuvres toutes nouvelles que Berlioz leur apporte à essayer, n'étant pas lui-même pianiste. "Pauvre petit rien que j'étais, écrit-elle, combien de fautes de basse n'ai-je pas relevées et eu l'aplomb de signaler au compositeur !" Elle bavarde avec Meyerbeer, Rossini et Rubinstein, elle reçoit les conseils de Gounod, les encouragements de Liszt. Bref, elle jouit d'un environnement artistique et musical de premier ordre, et il n'est pas étonnant que ses capacités de création soient stimulées.

''Un jour, je fus prise du violent désir de composer. Dès lors, j'étais sauvée ! car je pouvais gagner ma vie par l'enseignement et satisfaire par la composition les plus nobles aspirations de mon âme…''

A 21 ans, "selon le désir de ses parents", Louise Viardot se marie avec un diplomate de 20 ans son aîné, Ernest Héritte. Elle va vivre avec lui à Berne d'abord, puis au Cap. Le mariage n'est pas heureux, et elle revient en France avec son fils pour y suivre ses parents à Baden-Baden ;  elle va ensuite avoir divers postes d'enseignement : à St Petersbourg, où elle obtient aussi beaucoup de succès comme chanteuse à l'opéra, puis à Stockholm. Elle a une santé très fragile, elle tombe souvent malade. Elle perd son souffle, nécessaire pour chanter, et doit renoncer à cette carrière. Elle écrit "Longtemps je restai découragée et déprimée ;mais,un jour, je fus prise du violent désir de composer. Dès lors, j'étais sauvée ! car je pouvais gagner ma vie par l'enseignement et satisfaire par la composition les plus nobles aspirations de mon âme…"

Malgré le soutien artistique de sa famille et de son milieu, Louise Héritte-Viardot éprouve douloureusement sa situation de femme dans la société de son temps.
Même si ses œuvres sont jouées de son vivant, en Allemagne, à Londres, en Suède, Louise Héritte-Viardot n'a sans doute pas suffisamment veillé à la diffusion de ses œuvres, à leur exécution, à leur publication, et d'une manière générale à leur survie. 

Programmation musicale

Louise Héritte-Viardot (1841-1918)
Quatuor en ré mineur (au plus tard 1877) I. Allegro
Quatuor Viardot
Ars Produktion ARS 38 468   

Louise Héritte-Viardot (1841-1918)
Quatuor en ré mineur (au plus tard 1877) II. Andante
Quatuor Viardot
Ars Produktion ARS 38 468   

Louise Héritte-Viardot (1841-1918)
Quatuor en ré mineur (au plus tard 1877) III. Scherzo
Quatuor Viardot
Ars Produktion ARS 38 468   

Louise Héritte-Viardot (1841-1918)
Quatuor en ré mineur (au plus tard 1877) IV. Rondo
Quatuor Viardot
Ars Produktion ARS 38 468
 

L'équipe de l'émission :