Musicopolis
Magazine
Vendredi 1 mars 2019
24 min

1874, Modeste Moussorgski compose "Tableaux d'une exposition"

C'est en 1874, l'année même de la création de son opéra "Boris Godounov" à Saint Petersbourg, que Modeste Moussorgski compose sa plus grand oeuvre pour piano : "Tableaux d'une exposition". Visite guidée aujourd'hui dans Musicopolis !

1874, Modeste Moussorgski compose "Tableaux d'une exposition"
« Les Catacombes de Paris » par Viktor Hartmann (1834-1873) CC - 1874, Modeste Moussorgski compose "Tableaux d'une exposition" / Musicopolis

En février 1874, on peut voir à St Petersbourg une exposition organisée par Vladimir Stassov, critique d'art et journaliste. Il a voulu réunir un certain nombre de dessins et de peintures de Viktor Hartmann, peintre, illustrateur, sculpteur et architecte, mort quelques mois plus tôt d'une rupture d'anévrisme, à l'âge de 39 ans. Viktor Hartmann avait été introduit par Stassov dans le cercle de musiciens qu'il avait lui-même appelé le Groupe des Cinq. Hartmann est devenu très proche d'eux, et en particulier de Moussorgsky.

"Hartmann" bouillonne, comme bouillonnait "Boris" : les sons et les idées planent dans l'air

La mort de Viktor Hartmann, à l'âge de 39 ans, a été un choc pour tous les musiciens et artistes, et il était bien naturel que Stassov, le plus versé d'entre eux dans les Beaux-Arts, se charge d'honorer sa mémoire par une grande exposition.
Après avoir été plusieurs fois visiter l'exposition consacrée à son ami Hartmann au début de l'année 1874, Moussorgski décide de lui rendre hommage par une suite de morceaux pour piano (qu'il désigne d'abord par le simple nom "Hartmann"). Il écrit à Vladimir Stassov : 

"Mercredi, le je ne sais combien de juin 74. Mon cher généralissime. Je ne peux me rendre chez vous. Hartmann bouillonne, comme bouillonnait Boris : les sons et les idées planent dans l'air — je les gobe et je m'en goinfre, et c'est à peine si j'ai le temps de les griffonner sur le papier. Je suis en train d'écrire le n°4 ; les transitions sont bonnes (en forme de promenade). Je veux réaliser cela au plus vite et d'une main ferme. On devine ma personne dans les interludes. Pour l'instant je trouve cela réussi. Je vous serre dans mes bras et je sens bien que vous me bénissez — eh bien, donnez-moi donc votre bénédiction."

Moussorgski termine son œuvre dans les premiers jours de juillet 1874. Sur la page de titre, il écrit : "Dédié à Vladimir Vassiliévitch Stassov. Tableaux d'une exposition. En souvenir de Victor Hartmann, par M. Moussorgski, 1874". Et en marge ; "A vous, généralissime (c'est ainsi qu'il appelle Stassov), l'organisateur de l'exposition des oeuvres d'Hartmann, en souvenir de notre cher Victor. 27 juillet 1874".
Malgré cette date d'achèvement de 1874, l'œuvre ne sera publiée qu'en 1886, 5 ans après la mort du compositeur.

Programmation musicale 

Modeste Moussorgski (1839-1881)
Tableaux d'une exposition (1874) Promenade I
Steven Osborne, piano
Hypérion CDA67896   

Modeste Moussorgski (1839-1881)
Tableaux d'une exposition (1874) Promenade II
Steven Osborne, piano
Hypérion CDA67896   

Modeste Moussorgski (1839-1881)
Tableaux d'une exposition (1874) Il vecchio castello
Steven Osborne, piano
Hypérion CDA67896   

Modeste Moussorgski (1839-1881)
Tableaux d'une exposition (1874) Promenade V
Steven Osborne, piano
Hypérion CDA67896   

Modeste Moussorgski (1839-1881)
Tableaux d'une exposition (1874) Gnomus
Steven Osborne, piano
Hypérion CDA67896   

Modeste Moussorgski (1839-1881)
Tableaux d'une exposition (1874) La cabane sur des pattes de poule
Steven Osborne, piano
Hypérion CDA67896   

Modeste Moussorgski (1839-1881)
Tableaux d'une exposition (1874) Le marché de Limoges
Steven Osborne, piano
Hypérion CDA67896   

Modeste Moussorgski (1839-1881)
Tableaux d'une exposition (1874) Bydlo
Philippe Guilhon-Herbert, piano
Calliope CAL1632   

Modeste Moussorgski (1839-1881)
Tableaux d'une exposition (1874) Ballet des poussins dans leur coque
Steven Osborne, piano
Hypérion CDA67896   

Modeste Moussorgski (1839-1881)
Tableaux d'une exposition (1874) La grande porte de Kiev
Steven Osborne, piano
Hypérion CDA67896   

Modeste Moussorgski (1839-1881)
Boris Godounov (1872) Prologue Sc.2 "Couronnement de Boris
Choeur et Orchestre du Bolchoï de Moscou, direction Mark Ermler
Le Chant du Monde LDC 278853/55   

Modeste Moussorgski (1839-1881)
Tableaux d'une exposition (1874) La grande porte de Kiev
Steven Osborne, piano
Hypérion CDA67896
 

L'équipe de l'émission :