Musicopolis
Magazine
Mardi 19 février 2019
25 min

1682, Michel-Richard de Lalande compose "Deitatis Majestatem"

Anne-Charlotte Rémond vous emmène aujourd’hui dans les années 1680, entre Paris et Versailles, à la rencontre du jeune Michel-Richard de Lalande, l’un des musiciens favoris du roi Louis XIV…

1682, Michel-Richard de Lalande compose "Deitatis Majestatem"
« La Résurrection du Christ » Charles de La Fosse (1636-1716), Chapelle royale du château de Versailles/ 1682, Michel-Richard Delalande compose « Deitatis Majestatem », © Château de Versailles

En cette fin de 17ème siècle, la vie des musiciens est très étroitement liée à la vie politique, et aux endroits où s'exerce le pouvoir. La monarchie de Louis XIV utilise la musique pour rehausser sa gloire, les musiciens gravitent donc autour de son lieu d'exercice. C'est pourquoi Michel-Richard de Lalande a effectué le début de sa carrière, dans les années 1680, entre Paris et Versailles.
Lalande a tout juste 24 ans lorsqu'il compose en 1682 ce grand motet Deitatis Majestatem (Majesté de la déité), l’année même où Louis XIV prend la décision d'installer sa cour à demeure à Versailles.
Le grand motet est ce qu'on chante pendant la messe du roi : alors que le prêtre dit la messe à voix basse devant l'autel, les musiciens interprètent la musique, avec chœur et solistes.
Deitatis Majestatem a sans aucun doute été du goût du roi, puisque lors du concours pour distribuer les 4 postes de sous-maître de la chapelle, le souverain va lui-même pousser Lalande pour qu'il en obtienne un. Au fil du temps, il aura intégralement conquis le cœur du roi : le compositeur sera bientôt seul en possession des 4 postes de la chapelle, et aussi des 4 quartiers de Compositeur de la musique de la Chambre.
En 1690, le souverain demandera  à ses copistes de réunir les motets de Lalande pour les conserver dans de magnifiques volumes dans sa bibliothèque, un honneur insigne.

Programmation musicale

Michel-Richard de Lalande (1657-1726)
Deitatis Majestatem (1682) Deitatis Majestatem
André Morsch, basse, Choeur Aedes
Le Poème Harmonique, direction Vincent Dumestre
Alpha ALPHA968   

Michel-Richard de Lalande (1657-1726)
Deitatis Majestatem (1682) Te omnes angeli
Choeur Aedes
Le Poème Harmonique, direction Vincent Dumestre
Alpha ALPHA968   

Michel-Richard de Lalande (1657-1726)
Miserere mei Deus S27 (1687) II. Amplius lava me
Linda Perillo, soprano
La Chapelle Royale, direction Philippe Herreweghe
Harmonia Mundi HMX290871920   

Michel-Richard de Lalande (1657-1726)
Miserere mei Deus S27 (1687) VI. Asperges me
Patrizia Kwella, soprano
La Chapelle Royale, direction Philippe Herreweghe
Harmonia Mundi HMX290871920   

Jean-Baptiste Lully (1632-1687)
Alceste (1674) Loure pour les pêcheurs
Le Concert des Nations, direction Jordi Savall
Alia Vox AV 9807   

Michel-Richard de Lalande (1657-1726)
Deitatis Majestatem (1682) Hic enim misericors
Emmanuelle de Negri, Dagmar Saskova, sopranos
Sean Clayton, haute-contre, Cyril Auvity, ténor, André Morsch, basse
Le Poème Harmonique, direction Vincent Dumestre
Alpha ALPHA968   

Michel-Richard de Lalande (1657-1726)
Deitatis Majestatem (1682) O caro Christi
Sean Clayton, haute-contre, Cyril Auvity, ténor
Le Poème Harmonique, direction Vincent Dumestre
Alpha ALPHA968   

Michel-Richard de Lalande (1657-1726)
Deitatis Majestatem (1682) O mentis jubilatio
Emmanuelle de Negri, Dagmar Saskova, sopranos
Le Poème Harmonique, direction Vincent Dumestre
Alpha ALPHA968   

Michel-Richard de Lalande (1657-1726)
Deitatis Majestatem (1682) O bonitatis prodigium
Emmanuelle de Negri, Dagmar Saskova, sopranos
Sean Clayton, haute-contre, Cyril Auvity, ténor, André Morsch, basse
Choeur Aedes, Le Poème Harmonique, direction Vincent Dumestre
Alpha ALPHA968   

L'équipe de l'émission :