Musicopolis
Magazine
Jeudi 23 mai 2019
25 min

1857, Richard Wagner : Composition de ses Wesendonck-Lieder

Dans Musicopolis aujourd’hui, Anne Charlotte Rémond vous emmène à Zurich en 1857 sur les traces de Richard Wagner qui composa cette année-là ses Wesendonck-Lieder d’après des poèmes de Mathilde Wesendonck.

1857, Richard Wagner : Composition de ses Wesendonck-Lieder
Villa Wesendonck, © Getty / Prisma by Dukas

"Dans les premiers jours de l'enfance,   
J'ai souvent entendu dire des anges   
Qu'ils échangeaient les sublimes joies du ciel   
Pour le soleil de la terre"      
Extrait du poème Der Engel de Mathilde Wesendonck

Il y a plusieurs années que Richard Wagner et Mathilde Wesendonck se connaissent, et il y a plusieurs années que Richard est amoureux d'elle. On le sait par de nombreux indices. Jusque-là, il est plus difficile de savoir ce que pense Mathilde, mais la fin de son poème évoque le musicien : "Oui, un ange est descendu vers moi, Et sur ses ailes brillantes Mène, loin de toute douleur, Mon âme vers le ciel !"

Le 30 novembre 1857, Wagner met en musique le poème offert par Mathilde Wesendonck. Voici 17 ans qu'il n'a pas mis en musique d'autres mots que les siens. Il est alors en plein dans la composition de Tristan et Isolde dont il a terminé le livret, et dont il a déjà commencé le premier acte.

Lorsque Wagner publiera la partition de ses lieder sur les poèmes de Mathilde, il écrira en tête de Traüme "étude pour Tristan et Isolde". On retrouve en effet dans l'opéra le motif de l'introduction dans le duo d'amour du 2ème acte, c'est le motif de l'Invocation à la nuit. Une dizaine de jours après Traüme, en décembre 1857, Mathilde Wesendonck offre un troisième poème à Richard Wagner : Schmerzen Douleurs, qu'il va mettre en musique aussitôt.

Mathilde Wesendonck et Richard Wagner
Mathilde Wesendonck et Richard Wagner , © Getty / DEA A Dagli Orti

Le 23 décembre 1857, c'est l'anniversaire de Mathilde, elle fête ses 29 ans. Otto Wesendonck, son mari, est aux Etats-Unis pour ses affaires, à cause d'une crise économique qui menace son entreprise. Wagner, lui, est à Zurich, et il offre à Mathilde une petite aubade au matin du jour de sa fête. Il a orchestré Traüme  pour violon et petit orchestre, et il le fait jouer chez elle.

Quelques jours plus tard, Otto Wesendonck revient de New York, et il semble excédé de la place que Wagner a prise dans la maison. Le compositeur sent qu'il faut faire quelque chose, et il choisit de passer quelques temps à Paris. Lorsqu'il revient, en février, Mathilde lui offre un 4ème poème. "Stehe still" "Tiens-toi tranquille" : "Sifflant, mugissant, roue du temps, Arpenteur de l'éternité ; Sphères brillantes du vaste Tout, Qui entourez le globe du monde ; Création éternelle, arrêtez, Assez d'évolutions, laissez-moi être !"

Quelques mois après avoir mis en musique les 5 poèmes de Mathilde Wesendonck, Wagner va quitter Zurich. Il ne pourra pas correspondre avec Mathilde, mais à Venise, il écrira un journal qui lui est entièrement destiné, et qui permet de comprendre l'amour qui a été le leur, amour qui s'est transfiguré en musique, dans ses opéras, et dans ses lieder…

Programmation musicale

Richard Wagner (1813-1883) / Mathilde Wesendonck (1828-1902)
Wesendonck Lieder WWV 91 (1857) I. Der Engel
Maureen Forrester, contralto, Michael Raucheisen, piano
Audite 21.437

Richard Wagner (1813-1883)
Siegfried WWV 86c (1853-75) Acte II. Murmures de la forêt
Orchestre de l'Opéra National de Paris, direction Philippe Jordan
Warner 50999 9341422 7

Richard Wagner (1813-1883)
La Walkyrie (1er acte 1854-55) Acte I. Sc 1. "Wes Herd dies auch sei"
Jonas Kaufmann, Siegmund, Anja Kampe, Sieglinde, Orchestre du Mariinsky, direction Valery Gergiev
Mariinsky MAR0527

Richard Wagner (1813-1883)
Tristan et Isolde (Prélude et 1er acte automne-hiver 1857-58) Acte I. Prélude
Orchestre de la Staatskapelle de Dresde, direction Carlos Kleiber
DGG 413315-2

Richard Wagner (1813-1883) / Mathilde Wesendonck (1828-1902)
Wesendonck Lieder WWV 91 (1857) V. Traüme Jessye
Norman, soprano, Irwin Gage, piano
EMI CDM 7692562

Richard Wagner (1813-1883)
Tristan et Isolde WWV 90  Acte II. Sc 2. "O sink hernieder Nacht der Liebe"
Wolfgang Windgassen, Tristan, Birgit Nilsson, Isolde, Orchestre du Festival de Bayreuth, direction Karl Boehm
DGG 419889-2

Richard Wagner (1813-1883) / Mathilde Wesendonck (1828-1902)
Wesendonck Lieder WWV 91 (1857) IV. Schmerzen
Maureen Forrester, contralto, Michael Raucheisen, piano
Audite 21.437

Richard Wagner (1813-1883) / Mathilde Wesendonck (1828-1902)
Wesendonck Lieder WWV 91 (1857) V. Traüme (version pour violon et orchestre)
Juraj Cizmarovic, violon, Orchestre Symphonique du WDR de Cologne, direction Marcus Bosch
Coviello COV 31104

Richard Wagner (1813-1883) / Mathilde Wesendonck (1828-1902)
Wesendonck Lieder WWV 91 (1857) II. Stehe still
Maureen Forrester, contralto, Michael Raucheisen, piano
Audite 21.437

Richard Wagner (1813-1883) / Mathilde Wesendonck (1828-1902)
Wesendonck Lieder WWV 91 (1857) IV. Im Treibhaus
Maureen Forrester, contralto, Michael Raucheisen, piano
Audite 21.437

Richard Wagner (1813-1883)
Tristan et Isolde (Prélude et 3ème acte automne-hiver 1857-58) Acte III. Prélude
Orchestre de la Staatskapelle de Dresde, direction Carlos Kleiber
DGG 413315-2

Richard Wagner (1813-1883) / Mathilde Wesendonck (1828-1902)
Wesendonck Lieder WWV 91 (1857) IV. Im Treibhaus
Maureen Forrester, contralto, Michael Raucheisen, piano
Audite 21.437

L'équipe de l'émission :