Musicopolis
Magazine
Jeudi 30 mai 2019
24 min

1825, Felix Mendelssohn : création de son « Octuor »

Anne-Charlotte Rémond remonte le temps et vous emmène à Berlin le 17 octobre 1825, pour la création de l'Octuor de Felix Mendelssohn.

1825, Felix Mendelssohn : création de son « Octuor »
1825, Felix Mendelssohn : création de son « Octuor » / Musicopolis, © Getty / spreedphoto.de

« Ni dans les temps anciens, ni de nos jours on ne trouve une perfection plus grande chez un maître aussi jeune »        
Schumann à propos de l’Octuor

Le 17 octobre 1825, c'est le jour de l'anniversaire d'Eduard Rietz, ses 23 ans ! Eduard Rietz est violoniste, premier violon de l'Orchestre de la Cour. Et surtout il est l'ami et le professeur de violon du jeune Felix Mendelssohn. Voici 5 ans qu'ils se connaissent et qu'ils font de la musique ensemble. Felix avait 11 ans, Eduard 18, lorsqu'ils ont commencé à pratiquer l'art du quatuor. Et Felix a déjà composé plusieurs pièces à l'intention d'Eduard.

En octobre 1825, Felix lui offre en cadeau d'anniversaire une partition qu'il a composée tout exprès à son intention. Un Octuor pour cordes, dans lequel la partie de premier violon brille tout particulièrement. Rietz se met au travail avec ses amis. Et quelques temps plus tard, au cours d'une des séances musicales du dimanche chez les Mendelssohn, on pourra en entendre la première interprétation.

Mendelssohn a 16 ans mais comment se peut-il qu'à 16 ans, on puisse composer une telle œuvre ?

Felix Mendelssohn a commencé ses études de musique très tôt, d'abord chez lui avec sa mère, tout comme sa soeur aînée Fanny. Puis très vite les deux enfants ont été confiés à des professeurs spécialisés dans chaque discipline. Pour le piano à Ludwig Berger, un pianiste distingué qui a lui-même étudié avec Clementi et qui fait travailler le répertoire d'études et de sonates de l'époque, et aussi les anciens dont Bach. Pour le violon Felix a d'abord été confié à Henning, un violoniste de la cour, et pour l'orgue à Augustus Bach. Non seulement les enfants Mendelssohn couvrent des pages et des pages d'exercices de contrepoint et de composition, mais ils doivent aussi pratiquer leur instrument, et même plusieurs, Felix pour sa part joue du piano, de l'orgue, du violon et de l'alto et puis bien sûr, ils reçoivent une solide éducation générale.

Felix et Fanny Mendelssohn
Felix et Fanny Mendelssohn, © Getty / DE AGOSTINI PICTURE LIBRARY / Heritage Images

Depuis plusieurs années, la famille Mendelssohn organise chaque dimanche des séances musicales. Au début, c'était pour que les enfants aient la possibilité de jouer en public, ce qui est très important pour les jeunes musiciens, et puis, une fois l'habitude prise, c'est à présent le moyen de faire entendre les nouvelles compositions de Felix, qui arrivent avec régularité. 

Fanny Mendelssohn raconte à propos du Scherzo de l'Octuor que son frère s'est inspiré de La Nuit de Walpurgis du Faust de Goethe : “Félix m’a confié ce qu’il a voulu y exprimer. Le morceau se joue staccato et pianissimo ; les tremolos, les trilles, tout y est nouveau, étrange et néanmoins si éthéré qu’il semble qu’un souffle léger vous élève dans le monde des esprits. On serait tenté soi-même d’enfourcher le manche à balai d’une sorcière pour mieux suivre dans son vol la troupe aérienne. À la fin, le premier violon s’envole avec la légèreté d’une plume et tout s’évanouit.

L'Octuor offert à Eduard Rietz pour son anniversaire va être joué dans le cadre du salon familial des Mendelssohn, mais il ne va pas recevoir d'audition publique avant 1832, ce sera alors à Paris. A cette occasion, Felix écrira : “Cet octuor doit être joué par tous les instruments dans un style orchestral ; les piano et forte doivent être différenciés avec précision, et plus vivement accentués qu’il n’est d’usage dans les morceaux de ce caractère”.

Programmation musicale

Felix Mendelssohn (1809-1947)
Octuor op 20 (1825) I. Allegro moderato ma con fuoco
Jascha Heifetz, Israel Baker, Arnold Belnick, Joseph Stepansky, violons, William Primrose, Virginia Majewski, altos, Gregor Piatigorsky, Gabor Rejto, violoncelles (enrt août 1961)
RCA 09026 61766 2

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Fugue en ut mineur K 426 (1783)
Emil Gilels, Yakov Zak, pianos
Melodiya CD 10 02210

Felix Mendelssohn (1809-1947)
Sonate pour violon et piano n°2 en fa mineur op 4 (1823) I. Adagio. Allegro moderato
Antje Weithaas, violon, Silke Avenhaus, piano
Avi-music 8553138

Felix Mendelssohn (1809-1947)
Kyrie en ré mineur (1825) Ensemble vocal et instrumental de Lausanne, direction Michel Corboz
Erato 0927-48690-2

Felix Mendelssohn (1809-1947)
Octuor op 20 (1825) I. Allegro moderato ma con fuoco
Jascha Heifetz, Israel Baker, Arnold Belnick, Joseph Stepansky, violons, William Primrose, Virginia Majewski, altos, Gregor Piatigorsky, Gabor Rejto, violoncelles (enrt août 1961)
RCA 09026 61766 2

Felix Mendelssohn (1809-1947)
Octuor op 20 (1825) II. Andante
Christian Tetzlaff, Isabelle Faust, Lisa Batiashvili, Antje Weithaas, violons, Rachel Roberts, Ori Kam, altos, Tanja Tetzlaff, Quirine Viersen, violoncelles
AVI Music 8553163

Felix Mendelssohn (1809-1947)
Octuor op 20 (1825) III. Scherzo
Christian Tetzlaff, Isabelle Faust, Lisa Batiashvili, Antje Weithaas, violons, Rachel Roberts, Ori Kam, altos, Tanja Tetzlaff, Quirine Viersen, violoncelles
AVI Music 8553163

Felix Mendelssohn (1809-1947)
Octuor op 20 (1825) IV. Presto
Christian Tetzlaff, Isabelle Faust, Lisa Batiashvili, Antje Weithaas, violons, Rachel Roberts, Ori Kam, altos, Tanja Tetzlaff, Quirine Viersen, violoncelles
AVI Music 8553163

L'équipe de l'émission :