Musicopolis
Magazine
Jeudi 6 décembre 2018
25 min

1823, Frédéric Kalkbrenner crée son Concerto pour piano n°1 en ré mineur op. 61

Depuis 10 ans qu’il est installé à Londres, le pianiste et compositeur Frédéric Kalkbrenner est devenu la coqueluche de la bonne société anglaise des années 1820. On se presse pour assister à ses cours et à ses concerts …

1823, Frédéric Kalkbrenner crée son Concerto pour piano n°1 en ré mineur op. 61
Frédéric Kalkbrenner, Concerto pour piano et orchestre en ré mineur op 61 / Musicopolis , © Getty / Garry Woodford

Programmation musicale 

Frédéric Kalkbrenner (1785-1849)
Concerto pour piano et orchestre en ré mineur op 61 (1823) I. Allegro maestoso
Howard Shelley, piano et direction, Orchestre Symphonique de Tasmanie
Hyperion CDA67535   

Charles-Simon Catel (1773-1830)
Les Bayadères (1810) Acte II. Danse
Solamente Naturali, Musica Florea, direction Didier Talpain
Ediciones Singulares ES 1016   

Frédéric Kalkbrenner (1785-1849)
Sonate en fa mineur op 1 n°1 (pub. 1807) III. Rondo
Luigi Gerosa, piano
Dynamic CDS 7661   

Frédéric Kalkbrenner (1785-1849)
Concerto pour piano et orchestre en ré mineur op 61 (1823) I. Allegro maestoso
Howard Shelley, piano et direction, Orchestre Symphonique de Tasmanie
Hyperion CDA67535   

Frédéric Kalkbrenner (1785-1849)
Concerto pour piano et orchestre en ré mineur op 61 (1823) II. Adagio di molto
Howard Shelley, piano et direction, Orchestre Symphonique de Tasmanie
Hyperion CDA67535   

Frédéric Kalkbrenner (1785-1849)
Concerto pour piano et orchestre en ré mineur op 61 (1823) III. Rondo. Vivace
Howard Shelley, piano et direction, Orchestre Symphonique de Tasmanie
Hyperion CDA67535   

Frédéric Kalkbrenner (1785-1849)
Concerto pour piano et orchestre en ré mineur op 61 (1823) III. Rondo. Vivace
Howard Shelley, piano et direction, Orchestre Symphonique de Tasmanie
Hyperion CDA67535
 

L'équipe de l'émission :