Musicopolis
Magazine
Mercredi 13 février 2019
24 min

1804, Ludwig van Beethoven : Création de son Triple Concerto pour violon, violoncelle et piano

Musicopolis vous emmène aujourd’hui à Vienne, au printemps 1804, dans le palais du Prince Lobkowitz, pour assister à la création privée du Triple Concerto pour violon, violoncelle et piano de L.V Beethoven…

1804, Ludwig van Beethoven : Création de son Triple Concerto pour violon, violoncelle et piano
Ludwig van Beethoven (Collection Philharmonie de Paris) / 1804, Ludwig van Beethoven : Création de son Triple Concerto pour violon, violoncelle et piano/ Musicopolis, © Getty / Heritage Images / Contributeur

C'est dans le palais du Prince Lobkowitz, à Vienne, qu'ont lieu, fin mai, début juin 1804, des répétitions d'orchestre d'oeuvres de Beethoven. C’est là que son Triple Concerto est joué pour la première fois, tout comme sa Symphonie Eroica.

Le Prince Joseph Lobkowitz, descendant d'une vieille famille d'aristocrates tchèques, est un grand amateur de musique. Il a réuni chez lui un orchestre privé, et paie généreusement les meilleurs compositeurs de son temps pour se faire dédicacer leurs œuvres. Parmi eux, son préféré est certainement Beethoven.

Il se peut que le Triple Concerto, ait été composé pour la France

A cette époque, Beethoven se place dans les rangs des admirateurs de Bonaparte. Il voit en ce héros français un homme qui comme lui, par son seul talent, est monté dans la société, et qui comme lui est épris de liberté et veut l'apporter aux peuples. Plusieurs lettres de Beethoven et textes de contemporains font allusion à un séjour qu'il voulait faire en France. Il aurait même songé un moment à quitter Vienne pour s'installer à Paris. Mais avant qu'il en ait eu l'occasion, les troupes de Napoléon ont envahi Vienne, et la situation a changé de telle manière qu'il n'a même pas entrepris le voyage. Néanmoins, il se peut que le Triple Concerto, ait été composé pour la France. En effet, à Paris à la fin du 18ème et au début du 19ème siècles, un genre fait fureur : la symphonie, et plus encore, un mélange entre symphonie et concerto, appelé pour cette raison "symphonie concertante". Une symphonie qui présente à côté de l'orchestre un petit groupe de solistes, qui "concertent", entre eux, et avec l'orchestre…

Programmation musicale

Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Triple Concerto pour violon, violoncelle et piano op 56 (1803-1804) I. Allegro
Isabelle Van Keulen, violon, Julian Steckel, violoncelle, Stefan Vladar, piano et direction, Orchestre de chambre de Vienne
Capriccio C7210   

Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Symphonie n°3 Eroica (1803-1804) I. Allegro con brio
Orchestre Révolutionnaire et Romantique, direction John Eliot Gardiner
Archiv Produktion 439900-2   

Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Triple Concerto pour violon, violoncelle et piano op 56 (1803-1804) I. Allegro
Isabelle Van Keulen, violon, Julian Steckel, violoncelle, Stefan Vladar, piano et direction, Orchestre de chambre de Vienne
Capriccio C7210   

Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Triple Concerto pour violon, violoncelle et piano op 56 (1803-1804) II. Largo
Isabelle Van Keulen, violon, Julian Steckel, violoncelle, Stefan Vladar, piano et direction, Orchestre de chambre de Vienne
Capriccio C7210   

Charles-Simon Catel (1773-1830)
Ouverture en ut (1793)
Orchestre d'Harmonie de la Ville du Havre, direction Philippe Langlet
Adda 590-018   

Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Triple Concerto pour violon, violoncelle et piano op 56 (1803-1804) III. Rondo alla polacca
Isabelle Van Keulen, violon, Julian Steckel, violoncelle, Stefan Vladar, piano et direction, Orchestre de chambre de Vienne
Capriccio C7210
 

Film de la BBC (de Simon Cellan Jones) sur la création de la Symphonie Eroica de Beethoven au Palais Lobkowitz au printemps 1804

L'équipe de l'émission :