Musicopolis
Magazine
Lundi 2 mars 2020
25 min

1801, Vienne : Les Saisons de Haydn

Josephine de Brunsvick, comtesse Deym, écrit à sa soeur Thérèse : "Hier j'ai entendu chez Schwarzenberg, la nouvelle oeuvre de Haydn "Les Quatre Saisons" ; c'est superbe, il y avait un monde fou, Beethoven nous avait procuré deux billets."

1801, Vienne : Les Saisons de Haydn
Paysage d'automne italien avec Monte Porzio et offre à Pan, (1763) de Charles Joseph Natoire (1700-1777), © Fine Art Images/Heritage Images/Getty Images

Quand viendront les Saisons nouvelles...

La première a été repoussée pour plusieurs raisons. Elle a lieu chez le Prince Schwarzenberg, qui a récemment eu un deuil dans sa famille. Et puis les chanteurs sont pris par les répétitions d'un nouvel opéra. Et puis le maître lui-même n'a pas été bien. Mais enfin après deux répétitions publiques, l'oeuvre est créée le 24 avril, dans le palais du Prince, qui dispose de la place nécessaire pour un grand orchestre, un choeur et le public. C'est la Société des Associés, du baron van Swieten qui a assuré les frais de la soirée, chaque membre donnant 195 florins. Le Prince lui-même s'est chargé de l'illumination de la salle, de la sécurité, et aussi de débarrasser les installations de la place du Marché. 

L'introduction orchestrale de l'oeuvre de Haydn (qu'on appelle aujourd'hui simplement "Les Saisons") dépeint pour le public "le passage de l'hiver au printemps", ce qui explique le ton un peu pathétique du début (c'est encore l'hiver !). Mais bientôt, le temps s'adoucit, la musique aussi.

"Ce que Haydn a réussi à faire à partir d'un texte aussi ingrat dépasse l'imagination." Georg August Griesinger

Le lendemain de la première des Saisons, Georg August Griesinger, un familier de Haydn, écrit à l'éditeur Härtel de Leipzig, responsable de la publication de l'Allgemeine Musikalische Zeitung, l'un des plus lus parmi les journaux musicaux de langue allemande : "J'y étais, ainsi qu'auparavant à la répétition… Ce que Haydn a réussi à faire à partir d'un texte aussi ingrat dépasse l'imagination. Du début à la fin tout est génial. Haydn, comme les Anciens, sait changer la pierre en or. Ménagez le baron van Swieten (l'auteur du livret), si le public cultivé d'ici, sur lequel Swieten exerce une grande influence, ne vous est pas indifférent !

Programmation musicale

Joseph Haydn (1732-1809)Les Saisons (1799-1801) Le printemps I. Introduction et Récitatif de Simon, Lucas et Hanne " , wie der strenge Winter flieht !" Florian Boesch, basse, Maximilian Schmitt, ténor, Christina Landshamer, soprano, Orchestre des Champs-Elysées, direction Philippe Herreweghe
Outhere LPH013

Joseph Haydn (1732-1809Les Saisons (1799-1801) Le printemps II. Choeur du peuple des champs "Komm, holder Lenz !" Collegium vocale de Gand, Orchestre des Champs-Elysées, direction Philippe Herreweghe
Outhere LPH013

Joseph Haydn (1732-1809)Les Saisons (1799-1801) Le printemps IV. Air de Simon "Schon, eilet froh der Ackersmann" Florian Boesch, basse, Orchestre des Champs-Elysées, direction Philippe Herreweghe
Outhere LPH013

Joseph Haydn (1732-1809)Symphonie n°94 en Sol majeur dite "La Surprise" (1791) II. Andante Les Musiciens du Louvre, direction Marc Minkowski
Naïve V 5176

Joseph Haydn (1732-1809)Les Saisons (1799-1801) Le printemps IV. Air de Simon "Schon, eilet froh der Ackersmann" Florian Boesch, basse, Orchestre des Champs-Elysées, direction Philippe Herreweghe
Outhere LPH013

Joseph Haydn (1732-1809)Les Saisons (1799-1801) Le printemps IX. Choeur. Fugue "Ehre, Lob und Preis sei dir" Collegium vocale de Gand, Orchestre des Champs-Elysées, direction Philippe Herreweghe
Outhere LPH013

Joseph Haydn (1732-1809)Les Saisons (1799-1801) L'été. XII. Trio et choeur "Sie steigt herauf" Florian Boesch, basse, Maximilian Schmitt, ténor, Christina Landshamer, soprano, Orchestre des Champs-Elysées, direction Philippe Herreweghe
Outhere LPH013

Joseph Haydn (1732-1809)Les Saisons (1799-1801) L'été. XIX. Choeur. "Ach, das Ungewitter naht!" Collegium vocale de Gand, Orchestre des Champs-Elysées, direction Philippe Herreweghe
Outhere LPH013

Joseph Haydn (1732-1809)Les Saisons (1799-1801) L'été. XX. "Trio "Die düstren Wolken trennen sich" Florian Boesch, basse, Maximilian Schmitt, ténor, Christina Landshamer, soprano, Orchestre des Champs-Elysées, direction Philippe Herreweghe
Outhere LPH013

Joseph Haydn (1732-1809)Les Saisons (1799-1801) L'automne XXIII. Trio et choeur "So lohnet die Natur den Fleiß" Florian Boesch, basse, Maximilian Schmitt, ténor, Christina Landshamer, soprano, Orchestre des Champs-Elysées, direction Philippe Herreweghe
Outhere LPH013

Joseph Haydn (1732-1809)Les Saisons (1799-1801) L'automne. XXIX Choeur de chasseurs "Hört das laute Getön" Collegium vocale de Gand, Orchestre des Champs-Elysées, direction Philippe Herreweghe
Outhere LPH013

Joseph Haydn (1732-1809)Les Saisons (1799-1801) L'hiver XLIV. Choeur final "Dann bricht der große Morgen an !" Collegium vocale de Gand, Orchestre des Champs-Elysées, direction Philippe Herreweghe
Outhere LPH013

L'équipe de l'émission :