Musicopolis
Magazine
Mardi 23 avril 2019
25 min

1742, Carl Heinrich Graun : Création de "Cleopatra e Cesare "

Anne-Charlotte Rémond vous emmène aujourd'hui à Berlin, le 7 décembre 1742, jour de l'inauguration de l'Opéra édifié par le roi Frédéric II de Prusse. Au programme, "Cleopatra e Cesare", le nouvel ouvrage de Carl Heinrich Graun, composé à la demande du monarque...

1742, Carl Heinrich Graun : Création de "Cleopatra e Cesare "
« César remet Cléopâtre sur le trône d'Égypte » par Pierre de Cortone (1596-1669) Musée des Beaux-Arts de Lyon DP / 1742, Carl Heinrich Graun : Création de "Cesare e Cleopatra" - Musicopolis

C'est bien la majesté d'un roi qu'il s'agit de célébrer avec l'ouverture du nouvel ouvrage, écrit tout spécialement pour l'inauguration de l'Opéra de Berlin. Frédéric II de Prusse l'a commandé à son cher maître de chapelle Carl Heinrich Graun. Le sujet choisi (celui de Cléopâtre et César, juste au moment de l'arrivée du Romain en Egypte), a été élaboré sur la demande expresse du monarque.
On y verra naître l'amour entre les deux personnages, qui devront choisir entre leur inclination et leur devoir, et à la fin Jules César fera preuve de clémence, ce qui donnera de la royauté une image ... clémente, qui rejaillira bien sûr, sur Frédéric !
Pour monter son opéra, le Kappelmeister Carl Heinrich Graun a disposé de toutes les forces de la chapelle de la cour : l'orchestre, réuni patiemment par Frédéric depuis des années, et composé des meilleurs musiciens allemands, les danseurs venus de France, et une troupe de chanteurs qui intègre exclusivement divas italiennes et divos italiens, recrutés à grand frais un peu partout en Italie.

Cette première de Cléopâtre et César a été très attendue, en particulier par le roi Frédéric II, commanditaire de l'oeuvre. Le 8 décembre, lendemain de la création, il écrit (en français) à sa soeur Wilhelmine (margravine de Bayreuth) : 

''Pendant que les grands princes de l'Europe se font la guerre véritablement, nous la faisons sur le théâtre, et voyons galamment représenter la fureur des hommes''

"Ma très-chère sœur, Vous badinez sur le sujet de nos divertissements ; mais c'est tout ce qu'il reste à faire à des personnes désœuvrées comme nous. Pendant que les grands princes de l'Europe se font la guerre véritablement, nous la faisons sur le théâtre, et voyons galamment représenter la fureur des hommes. Nous avons vu et entendu hier l'opéra de César; le public en paraît très-content, et je suis du sentiment qu'il a raison, car je n'ai vu de ma vie un spectacle plus galant et plus magnifique. Nos voix sont fort supérieures à celles de l'année passée, et les danses sont aussi bonnes qu'il y en ait en Europe." 

Peu importe s'il faut traverser les échafaudages pour entrer, et si le plafond est caché par de grandes toiles, des milliers de bougies illuminent la salle, et les spectateurs vivent une soirée inoubliable.

Le 7 décembre 1742, le théâtre sur l'avenue Unter den Linden n'est pas tout à fait prêt pour l'inauguration, néanmoins, Cléopâtre et César de Carl Heinrich Graun est représenté dans les meilleures conditions possibles. Magnifiques chanteurs, décors et costumes luxueux, et la musique de Graun ! Peu importe s'il faut traverser les échafaudages pour entrer, et si le plafond est caché par de grandes toiles, des milliers de bougies illuminent la salle, et les spectateurs vivent une soirée inoubliable.
"Dans toute l'œuvre, écrit un témoin, règnent tant de magnificence et tant d'ordre que j'en ai été tout ébloui".
Bientôt l'opéra Unter den Linden va être achevé. Frédéric II de donner les moyens de son fonctionnement, et le talent de Carl Heinrich Graun, les 15 prochaines années, avec 27 opéras nouveaux, vont représenter l'apogée de la scène lyrique prussienne.

Programmation musicale 

Carl Heinrich Graun (1703 ou 4-1759)
Cleopatra e Cesare (1742) Ouverture
Concerto Köln, direction René Jacobs
HMC 901561/63   

Carl Heinrich Graun (1703 ou 4-1759)
Cleopatra e Cesare (1742) Acte I. Sc 6. Air de César "Quel che lontano"
Iris Vermillion, mezzo-soprano
Concerto Köln, direction René Jacobs
HMC 901561/63   

Carl Heinrich Graun (1703 ou 4-1759)
Cleopatra e Cesare (1742) Acte I. Sc 1. Choeur "Qual un giorno"
Concerto Köln, direction René Jacobs
HMC 901561/63   

Carl Heinrich Graun (1703 ou 4-1759)
Cleopatra e Cesare (1742) Acte I. Sc 8. Air de Cléopâtre "Tra le procelle assorto"
Janet Williams, soprano
Concerto Köln, direction René Jacobs
HMC 901561/63   

Carl Heinrich Graun (1703 ou 4-1759)
Cleopatra e Cesare (1742) Acte I. Sc 1. Air de Ptolémée "Sopportar non devo in pace"
Robert Gambill, ténor
Concerto Köln, direction René Jacobs
HMC 901561/63   

Carl Heinrich Graun (1703 ou 4-1759)
Cleopatra e Cesare (1742) Acte I. Sc 13. Air de Lentulus "Parto qual navigante"
Jeffrey Francis, ténor
Concerto Köln, direction René Jacobs
HMC 901561/63   

Carl Heinrich Graun (1703 ou 4-1759)
Cleopatra e Cesare (1742) Acte I. Sc 2. Air de Cornélie "Vidi io stessa oh dei"
Lynne Dawson, soprano
Concerto Köln, direction René Jacobs
HMC 901561/63   

Carl Heinrich Graun (1703 ou 4-1759)
Cleopatra e Cesare (1742) Acte II. Sc 6. Récitatif de César et Cléopâtre "Deh santo imeneo"
Janet Williams, soprano, Iris Vermillion, mezzo-soprano
Concerto Köln, direction René Jacobs
HMC 901561/63   

Carl Heinrich Graun (1703 ou 4-1759)
Cleopatra e Cesare (1742) Acte III. Sc 11. Duo de César et Cléopâtre "Ecco mio ben l'istante"
Janet Williams, soprano, Iris Vermillion, mezzo-soprano
Concerto Köln, direction René Jacobs
HMC 901561/63
 

L'équipe de l'émission :