Musicopolis
Magazine
Vendredi 22 novembre 2019
24 min

1733, Dresde : Création de la "Messe en si mineur" de Johann Sebastian Bach

"J'offre avec le plus profonde dévotion à Votre Royale Majesté le présent exemple de la science que j'ai pu acquérir dans la musique, en La priant très humblement de ne pas le juger selon sa médiocre composition (...) et de condescendre à me bien vouloir prendre sous Sa très-puissante protection".

1733, Dresde : Création de la "Messe en si mineur" de Johann Sebastian Bach
Messe en si mineur - Johann Sebastian Bach, © Uwa Scholz / EyeEm

C'est de Dresde le 27 juillet 1733 qu'est datée une supplique, adressée au Prince Electeur de Saxe."Monseigneur, est-il écrit, J'offre avec le plus profonde dévotion à Votre Royale Majesté le présent exemple dela science que j'ai pu acquérir dans la musique, en La priant très humblement de ne pas le juger selon sa _médiocre composition_, mais d'après Sa clémence bien connue, et de condescendre à me bien vouloir prendre sous Sa très-puissante protection."

Si Bach écrit sa requête à l'Electeur de Saxe, de Dresde, une centaine de kilomètres au Sud de Leipzig, où il vit, c'est sans doute qu'il est venu voir son fils Wilhelm Friedemann, qui vient d'être recruté, il y a un mois, comme organiste de l'église Sainte Sophie. Le 22 juin il a passé le concours pour devenir titulaire de cet orgue magnifique, de Silbermann, qu'il connaît bien : dès sa construction, en 1725, son père est venu s'y produire en concert, et il l'a accompagné. 

Dresde a l'avantage d'être une ville royale, avec une cour, qui bénéficie des largesses du monarque, alors que Leipzig est gérée par un conseil municipal, qui ne dispose pas de ressources très importantes, et qui ne met pas la musique sur la première ligne de son budget ! C'est pourquoi d'ailleurs, le père et le fils Bach ont souvent fait le voyage de Dresde pour aller entendre des opéras, l'aîné demandant alors au cadet "Friedemann, irons-nous encore entendre les jolies chansonnettes de Dresde ?"

La Messe en si mineur à Radio France

Vendredi 15 et samedi 16 novembre 2019 - 20H (Maison de la Radio)

Johann Sebastian Bach
Messe en si mineur BWV 232
Mariana Flores soprano
Marianne Beate Kielland mezzo-soprano
Paulin Bündgen contre-ténor
Julian Prégardien ténor
Andreas Wolf baryton-basse
Chœur de Radio France
Thibaut Lenaerts chef de chœur
Orchestre Philharmonique de Radio France
Leonardo García Alarcón direction

Programmation musicale

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Missa en si mineur (1733) Kyrie. I. Choeur "Kyrie eleison"
Ensemble Pygmalion, direction Raphaël Pichon
Alpha ALPHA 188

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Missa en si mineur (1733) Kyrie. II. Duo Soprano 1, Soprano 2. "Christe"
Eugénie Warnier, Anna Rheinhold, sopranos, Ensemble Pygmalion, direction Raphaël PichonAlpha ALPHA 188

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Missa en si mineur (1733) Kyrie. III. Choeur "Kyrie eleison"
Ensemble Pygmalion, direction Raphaël Pichon
Alpha ALPHA 188

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Missa en si mineur (1733) Gloria. I. Gloria in excelsis Deo
Ensemble Pygmalion, direction Raphaël Pichon
Alpha ALPHA 188

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Missa en si mineur (1733) Gloria. II. Et in terra pax
Ensemble Pygmalion, direction Raphaël Pichon
Alpha ALPHA 188

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Missa en si mineur (1733) Gloria. III. Air de soprano 2 "Laudamus te"
Anna Rheinhold, soprano, Ensemble Pygmalion, direction Raphaël Pichon
Alpha ALPHA 188

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Missa en si mineur (1733) Gloria. V. Duo ténor, soprano 1 "Domine Deus"
Emiliano Gonzalez Toro, ténor, Eugénie Warnier, soprano, Ensemble Pygmalion, direction Raphaël Pichon
Alpha ALPHA 188

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Missa en si mineur (1733) Gloria. VI. Choeur "Qui tollis peccata mundi"
Ensemble Pygmalion, direction Raphaël Pichon
Alpha ALPHA 188

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Missa en si mineur (1733) Gloria. VII. Air d'alto avec hautbois d'amour "Qui sedes ad dexteram Patris"
Carlos Mena, contreténor, Ensemble Pygmalion, direction Raphaël Pichon
Alpha ALPHA 188

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Missa en si mineur (1733) Gloria. VIII. Air de basse avec cor de chasse "Quoniam tu solus"
Konstantin Wolff, basse, Ensemble Pygmalion, direction Raphaël Pichon
Alpha ALPHA 188

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Missa en si mineur (1733) Gloria. IX. Choeur "Cum sancto spiritu"
Ensemble Pygmalion, direction Raphaël Pichon
Alpha ALPHA 18

L'équipe de l'émission :