Musicopolis
Magazine
Mercredi 26 juin 2019
25 min

1644, Barbara Strozzi publie son ''Premier Livre de madrigaux'' op.1

Il y a 400 ans, en 1619, naissait la compositrice et chanteuse Barbara Strozzi. Anne-Charlotte Rémond vous invite aujourd’hui à suivre la ''virtuosissima cantatrice'' à Venise en 1644, l’année où elle publie son Premier Livre de madrigaux !

1644, Barbara Strozzi publie son ''Premier Livre de madrigaux'' op.1
1644, Barbara Strozzi compose le ''Premier Livre de madrigaux'' op.1, © Getty / Denis Lomme / EyeEm

"Merci à vous, mon étoile de bonne fortune, Je vole du Pindare parmi les chœurs bienheureux, Et couronnée de lauriers immortels Peut-être serai-je appelée la nouvelle Sappho."

(Ext du Premier Livre de madrigaux op 1 de Barbara Strozzi dédié à la duchesse de Toscane Vittoria della Rovere)

Ce n'est pas la première fois, mais c'est tout de même exceptionnel : en cette année 1644, une compositrice publie sous son nom un livre de madrigaux : Barbara Strozzi. Le livre est pourvu d'une dédicace adressée à la duchesse de Toscane Vittoria della Rovere, épouse du duc Ferdinand II de Médicis. Dans cette dédicace, Barbara Strozzi offre son premier opus à la duchesse, en la remerciant de l'aide affectionnée qu'elle lui a apportée. Elle affirme qu'elle se sent très téméraire, en tant que femme, de publier son œuvre, mais qu'elle sait que la grande dame lui assurera la protection nécessaire. Le premier madrigal sert de préambule à l'œuvre, et le poème s'adresse lui aussi à Vittoria della Rovere : "Merci à vous, mon étoile de bonne fortune, Je vole du Pindare parmi les chœurs bienheureux, Et couronnée de lauriers immortels Peut-être serai-je appelée la nouvelle Sappho."

Barbara Strozzi attribue la paternité des poèmes à "celui qui depuis toujours lui a donné son nom de famille et son réconfort matériel"

Barbara Strozzi attribue la paternité des poèmes à "celui qui depuis toujours lui a donné son nom de famille et son réconfort matériel". La duchesse de Toscane doit comprendre par là qu'ils ont été écrits par Giulio Strozzi : homme de lettres, poète, librettiste, et figure littéraire très en vue dans le Venise de la première moitié du 17ème siècle. Il a collaboré avec les grands musiciens de son temps, notamment Monteverdi, avec qui il a travaillé sur deux opéras. La dédicace se poursuit en espérant que, grâce au choix de ces vers lyriques, de ces quelques bagatelles, ceux qui ne seront pas entièrement satisfaits des pauvres harmonies des chants de Barbara, pourront être soulagés de leur ennui en écoutant le texte de Giulio…

Comme toute publication intitulée Premier Livre de madrigaux, celui de Barbara Strozzi, qui paraît lorsqu'elle a juste 25 ans, apparaît un peu comme un chef d'oeuvre de fin d'études, la carte de visite qui lui permet de se présenter comme compositrice

Comme toute publication intitulée Premier Livre de madrigaux, celui de Barbara Strozzi, qui paraît lorsqu'elle a juste 25 ans, apparaît un peu comme un chef d'oeuvre de fin d'études, la carte de visite qui lui permet de se présenter comme compositrice. Grâce à lui, elle met en avant ses capacités à composer toutes les sortes de madrigaux. Par la suite, elle abandonnera le madrigal, pour se tourner vers des pièces à voix seules, probablement destinées à son propre usage, mais pour l'heure elle montre déjà l'étendue de sa palette, écrivant des pièces pour 2, 3, 4 ou 5 voix, de tous les caractères. Elle témoigne de sa finesse de lecture des poèmes, tous poèmes d'amour, qu'elle met en musique avec une égale sensibilité aux mots et aux sentiments. A la fin de la dédicace à la duchesse de Toscane, Barbara Strozzi se flatte que ses œuvres soient entendues par des oreilles aussi perspicaces. Elle déclare enfin n'être inférieure à aucun de ceux qui vénèrent la grande valeur de la duchesse. Nous sommes loin de la modestie affichée au début de la dédicace, et cette fois-ci plus près de la véritable Barbara…

Programmation musicale

Barbara Strozzi (1619-1664)
Premier Livre de madrigaux op 1 (1644)
I. Sonetto. Proemio dell'opera. "Merce di voi"  
Musica Secreta, Deborah Roberts, Suzie Le Blanc, sopranos  
Amon Ra CDSAR61    

Barbara Strozzi (1619-1664)
Premier Livre de madrigaux op 1 (1644)
I. Sonetto. Proemio dell'opera. "Merce di voi"  
La Venexiana, direction Claudio Cavina  
Cantus C 9612    

Barbara Strozzi (1619-1664)  
Premier Livre de madrigaux op 1 (1644)  
II. Canto di bella bocca "Che dolce udire"  
Mary Nichols, alto, Emma Kirkby, soprano
Consort of Musicke, direction Anthony Rooley  
DHM RD77154    

Barbara Strozzi (1619-1664)
Premier Livre de madrigaux op 1 (1644)  
XIX. Pace arrabiata "Come può non come suol"  
La Venexiana, direction Claudio Cavina  
Cantus C 9612    

Barbara Strozzi (1619-1664)  
Premier Livre de madrigaux op 1 (1644)
XXIII. La Vittoria "Il gran Giove"  
Emma Kirkby, Evelyn Tubb, sopranos
Consort of Musicke, direction Anthony Rooley  
DHM RD77154    

Francesco Cavalli (1602-1676)  
Son ancor pargoletta (1634)  
Maria Bayo, soprano, Ursula Duetschler, clavecin  
Claves CD 50-9023    

Francesco Cavalli (1602-1676)  
Le Nozze di Teti e di Peleo (1639)
Acte II. Sc 11. Récitatif de Vénus "Mira questi duo lumi"  
Mariana Flores, soprano
Cappella Mediterranea, direction Leonardo Garcia Alarcon  
Ricercar RIC 359    

Barbara Strozzi (1619-1664)
Premier Livre de madrigaux op 1 (1644)
IX. Godere, e tacere "Giosca al gioir nostro"  
La Venexiana, direction Claudio Cavina  
Cantus C 9612    

Barbara Strozzi (1619-1664)
Premier Livre de madrigaux op 1 (1644)
V. L'Usignuolo. Donzella Ateniese sforzata dal Re di Traci  "Quel misero usignolo"  
La Venexiana, direction Claudio Cavina  
Cantus C 9612    

Barbara Strozzi (1619-1664)
Premier Livre de madrigaux op 1 (1644)
XIII. L'amante modesto "Volano frettolosi i giorni e presto"  
La Venexiana, direction Claudio Cavina  
Cantus C 9612  
 

L'équipe de l'émission :