Musiciennes de légende
Programmation musicale
Dimanche 25 juillet 2021
1h 28mn

Dames de pique (3/4) : A l’ombre de Jacqueline du Pré

L’apparition de Jacqueline du Pré sur la scène internationale marque un tournant dans l’histoire du violoncelle. Propulsée rapidement au rang de star, la solaire Jacqueline part à la conquête du monde et éblouit.

Dames de pique (3/4) : A l’ombre de Jacqueline du Pré
Jacqueline Du Pré (1945 - 1987), © Getty / Getty / Erich Auerbach / Intermittent

Le talent inouï et la trajectoire tragique de Jacqueline du Pré (1945 - 1987), - forcée d'interrompre à 28 ans sa carrière, elle décèdera d'une sclérose en plaques à 42 ans - la font rentrer de son vivant au rang de légende, au point d’éclipser ses collègues, comme Christine Walevska ou Anja Thauer.

Christine Walevska (née en 1945) remporte à seulement 13 ans un concours devant des concurrents bien plus âgés qu‘elle pour jouer le concerto de Saint-Saens avec le National Symphony. Jeune, elle fait la rencontre d‘Ennio Bolognigni, un des plus grands violoncellistes du XXe siècle, elle prend des cours avec lui de temps en temps., puis avec Gregor Piatigorski. Elle travailla aussi des gammes et des études de manière intensive lors de son passage au conservatoire de Paris dans la classe de Maurice Maréchal. Elle a alors 16 ans. Dans les années 70, elle enregistre absolument tout : pas moins de 17 concertos pour le label Philips, dont les grands concertos de Schumann, Dvorak, Lalo mais aussi le concerto de Khatchaturian.

Christine Walevska (née en 1945)
Christine Walevska (née en 1945)

L'allemande Anja Thauer (1945 - 1973) passe par le conservatoire de Paris en 1960 à l’âge de 15 ans, et à peine son prix en poche, elle se retrouve lancée dans une carrière internationale. Mais Anja évolue sous l’emprise d‘une mère, très stricte et dominatrice. Elle ne s’en échappera jamais jusqu’à son suicide pour un chagrin d’amour en 1973. Elle a seulement 28 ans. Il reste quelques enregistrements d’Anja Thauer…par exemple cette suite de Jean Françaix avec le compositeur lui-même au piano.

 Anja Thauer (1945 - 1973)
Anja Thauer (1945 - 1973)

La carrière de Jacqueline du Pré (1945 - 1987) débute en 1961 au Wigmore Hall de Londres, à 16 ans. Son enregistrement du Concerto d’Elgar avec l’Orchestre symphonique se Londres, en 1965 lui fait atteindre une reconnaissance internationale. Jacqueline enregistrera à nouveau le concerto d’Elgar quelques années plus tard cette fois sous la direction de Daniel Barenboim qu’elle rencontre à Londres à Noel 1966. Les deux musiciens tombent follement amoureux et se marient un an plus tard. C’est une époque incroyable : Jacqueline et Daniel sillonnent le monde, jouent ensemble, lui au piano ou à la baguette. Par exemple en Mai 1968 ils enregistrent le concerto de Schumann, une version exceptionnelle. A partir du diagnostique de sa maladie, elle doit alors arrêter de jouer. A 28 ans, sa carrière est définitivement terminée. Elle décédera des suites de cette maladie en 1987 à l'âge de 42 ans. Une fin tragique pour un des talents les plus exceptionnels du violoncelle…

La violoncelliste Jacqueline du Pré (1945 - 1987)
La violoncelliste Jacqueline du Pré (1945 - 1987)
L'équipe de l'émission :