Musiciennes de légende
Programmation musicale
Dimanche 11 juillet 2021
1h 28mn

Dames de pique (1/4) : Et Dieu créa…la violoncelliste

Quand on évoque l'histoire des grands interprètes, quelques noms de musiciennes ressortent comme des exceptions dans un milieu d’hommes : Ginette Neveu, Clara Haskil, Jacqueline du Pré... Pourtant avant elles, des femmes ont surmonté des obstacles, ont marqué leur temps et ont tracé la voie.

Dames de pique (1/4) : Et Dieu créa…la violoncelliste
Guilhermina Suggia par Augustus John / Lise Cristiani

L'exemple du violoncelle est frappant. Instrument longtemps réservé aux hommes - il était impossible d’imaginer que des femmes puissent s’exhiber, les jambes écartées - va être l'objet d'une conquête progressive et émancipatrice, notamment grâce à l'adjonction de la pique et grâce à la persévérance de pionnières, de véritables aventurières. Par exemple Lise Cristiani au début du XIXe siècle qui part avec son Stradivarius sur les routes de Sibérie, ou Guilhermina Suggia, brillante violoncelliste portugaise, pourtant souvent réduite à son statut de compagne d’un temps de Pablo Casals ou encore la britannique Beatrice Harrison, créatrice du célèbre concerto d’Elgar, qui deviendra 50 ans plus tard le cheval de bataille de Jacqueline Du Pré. 

Violoncelliste et voyageuse française, Lise Cristiani (1827 - 1853), premier violoncelle du roi du Danemark, traverse avec son violoncelle l'Oural, le Ienisseï, la Léna, l'Aldan et l'Amour et meurt jeune, à 26 ans, en Sibérie.

La violoncelliste Lise Cristiani (1827 - 1853)
La violoncelliste Lise Cristiani (1827 - 1853)

Guilhermina Suggia, (1885 - 1950, Porto) est une violoncelliste portugaise qui étudia à Paris avec Pablo Casals, et se forgea une réputation internationale, devenant la première femme virtuose professionnelle de l'instrument. 

Guilhermina Suggia, violoncelliste portugaise (1885 - 1950)
Guilhermina Suggia, violoncelliste portugaise (1885 - 1950)

Beatrice Harrison (1892 - 1965) est une violoncelliste britannique active durant la première moitié du XXe siècle qui créera plusieurs œuvres de compositeurs anglais, en particulier celles de Frederick Delius.

La violoncelliste Beatrice Harrison (1892 - 1965)
La violoncelliste Beatrice Harrison (1892 - 1965), © William Hustler et Georgina Hustler / National Portrait Gallery, London

Références bibliographiques :

  • Biographie de Guilhermina Suggia par Anita Mercier
  • Article de Stephen Sensbach « à la recherche des femmes », publié dans The Strad magazine / le violoncelle nr. 31 Mai 2009

Remerciements particuliers à Monsieur Claude Fihman, qui a mis à disposition un vinyle de Marguerite Caponsacchi.