Dimanche 11 août 2019
1h

Raymond Duffaut (2/4) - En Avignon

Comment le jeune homme engagé en tant qu’Administrateur Général du Festival d’Avignon, devient le Directeur de l’Opéra d’Avignon pour presque 40 ans... c’est le second volet de ce portrait en 4 épisodes.

Raymond Duffaut (2/4) - En Avignon
Raymond Duffaut avec Leontina Vaduva, Marco Guidarini, Inva Mula, Rolando Villazon, Patrizia Ciofi et Béatrice Uria-Monzon, © Avec l’aimable autorisation de Raymond Duffaut

C’était bien beau ma foi l’opéra de jadis. Certains gardent encore la nostalgie de ces temps où le public enthousiaste, à Marseille ou à Toulouse, pouvait chanter tous les airs de Faust, mais aussi quand ce qui se passait sur scène ne lui plaisait pas y balancer rageusement des tomates ou des salades de saison. La métamorphose de ces maisons d’opéra de province en grandes maisons internationales, notre témoin du mois y a assisté, il l’a même accompagnée comme directeur du théâtre de sa ville natale...

Portrait (suite)

En 1972, Paul Puaux, qui a récemment succédé à Jean Vilar à la tête du Festival d’Avignon, l’engage comme Administrateur Général du dit Festival, et aussi du Conseil Culturel de la Ville d’Avignon qui en est l’émanation permanente. En 1974, alors que Michel Leduc quitte la direction de l’Opéra d’Avignon, la ville d’Avignon, à l’unanimité de son Conseil municipal et sur proposition de son secrétaire général, lui propose de lui succéder. Fonction qu’il occupera jusqu’en 2017, dans un premier temps en qualité de directeur général, ensuite en celle de conseiller artistique. Et c’est un concert exceptionnel, rassemblant de très nombreux artistes dont il a pu favoriser ou accompagner la carrière, qui clôturera ces quelques quatre décennies.

Je pense que le travail d’un directeur c’est d’aller entendre les chanteurs, à la sortie des conservatoires, des centres de formation supérieur, dans des productions...

Verdi : Don Carlo
Mirella Freni (soprano)
Herbert von Karajan (direction)
Youtube 

Puccini : Tosca, « Vissi d’arte »
Montserrat Caballe (soprano)
Orchestre de Covent Garden
Colin Davis (direction)
Philips 412 8852

Mozart : Les Noces de Figaro
Patrizia Ciofi (soprano)
Concerto Köln
René Jacobs (direction)
Harmonia Mundi 80181820

Bizet : Carmen, « Je dis que rien ne m’épouvante »
Inva Mula (soprano)
Orchestre national du Capitole de Toulouse
Michel Plasson (direction)
EMI Classics 557 4342

Bellini : Le Pirate
Ludovic Tézier (baryton)
Orchestre Philharmonique de Londres
David Parry (direction)
Opéra rara ORC 245

Beethoven : Trio l’Archiduc
Beaux-Arts Trio
Philips 4328321

Massenet : Werther, « Des cris joyeux d’enfants »
Sophie Koch (mezzo-soprano)
Orchestre de Covent Garden
Antonio Pappano (direction)
DGG 4779340

L'équipe de l'émission :