MAXXI Classique
Programmation musicale
Vendredi 16 octobre 2020
3 min

Le clavecin et la pop baroque

Aujourd’hui, Max Dozolme nous parle de l’utilisation d’un instrument baroque qui a eu droit à un renouveau étonnant dans la pop baroque des années 60 à aujourd’hui !

Le clavecin et la pop baroque
Le groupe Deerhunter, © Getty / Venla Shalin

Si l'on vous dit clavecin, il y a de fortes chances à ce que vous pensiez à une utilisation baroque ! En tant que soliste, concertiste ou de continuiste au sein de la basse continue, cet instrument accompagne les mélodies baroques. Cependant, il n’a pas eu le même destin que le piano, son frère concurrent qui l’a évincé dans la chanson et dans le classique. Pourtant, le XXe siècle est un renouveau pour cet instrument, dans le classique avec des musiciens comme Poulenc mais aussi dans la pop, une pop spécifique que l’on nomme pop baroque.

Quand la pop anglaise s'accapare du clavecin

Le clavecin est un instrument qu'on retrouve dans les chansons des Doors, des Kinks, chez Procol Harum ainsi que dans la musique des Beatles, mais aussi dans le tube Rain and tears d’Aphrodite’s Child, inspiré du canon de Pachelbel. Certains groupes l’utilisent tellement qu'une catégorie à part entière pour ce style musical a été créé : la pop baroque. Il s'agit d'une musique qui mêle des instruments issus du classique comme le clavecin à une écriture et des arrangements très raffinés. Avec ses polyphonies vocales et ses riffs du clavecin, When I grow up des Beach Boys fait figure de modèle de pop baroque ! 

Le clavecin de nos jours

L’amour entre le clavecin et les groupes de pop a duré plus d’une décennie. Le rock progressif des années 1970 l’a aussi beaucoup utilisé. Ce clavier est au cœur de l’un des plus grands tubes des Stranglers : Golden Brown, sorti en 1982 ! Encore aujourd’hui, des groupes comme Vampire Weekend continuent à écrire de belles compositions pour le clavecin. Un exemple avec M79, extrait du premier disque de Vampire Week-end. Ici, le multi-instrumentiste Rostam Batmanegli est au clavecin aux côtés de violons, d’altos et d’un violoncelle secs et énergiques comme dans une musique de Cosma !

Le dernier exemple de pop baroque de nos jours est le titre Duplex Planet, sorti en 2015 par le groupe de rock expérimental américain Deerhunter. Cette chanson est inspirée par les entretiens et les reportages menées par David Greenberger dès 1979 dans une maison de retraite du Masschussets. Ces discussions ne portaient pas que sur les souvenirs et l’histoire de ces personnes, mais aussi sur leur quotidien, aujourd’hui dans cette maison de retraite. 

L'équipe de l'émission :