MAXXI Classique
Programmation musicale
Mercredi 2 septembre 2020
3 min

De Tenet au 5e Elément : Le concert dans deux films de science-fiction

Lorsque des scènes d'opéra ou de concerts s'invitent au cinéma... Tenet de Christopher Nolan, meilleur démarrage de l’année pour un film !

De Tenet au 5e Elément : Le concert dans deux films de science-fiction
Maïwenn interprétant la Diva dans le Cinquième élément de Luc Besson, 1997 , © AFP / COLLECTION CHRISTOPHEL © Gaumont GAUMONT

A un moment du film, il est question d’un concert classique particulier… 

Vous aurez beau chercher, vous ne trouverez pas à proprement parler de musique classique dans la bande originale de ce film dont la bande originale est signée Ludwig Goransson ! Pas de musique donc mais une scène de concert très marquante dans ce Tenet de Nolan qui donne envie de se replonger dans une scène culte d’un film français de science fiction ! 

"Il dolce suono..."

Pour les plus cinéphiles d’entre-vous, cet extrait de l’opéra Lucia de Lamermoor de Gaetano Donizetti doit forcément vous faire penser à une scène du Cinquième Elément de Luc Besson ! Un film de science-fiction sorti en 1997 avec des costumes de Jean-Paul Gaultier, une direction artistique très cohérente et un casting de fou : Mila Jovovitch, Bruce Willis, Gary Oldman, Ian Holm, qui joue Bilbon dans le Seigneur des anneaux, Chris Tucker ou encore Maiwenn ! Maiwenn, dans un personnage inoubliable : celui de la Diva Plavalaguna, une diva extraterrestre qui ressemble à poulpe tout bleu chantant l’air de la folie de Donizetti en concert. 

Il suffit de voir le visage de Bruce Willis, alias Korben, pour se rendre compte qu’il est complètement sous le charme de la diva et de cet air Il Dolce Suono, un air chanté à l’acte III de l’opéra de Donizetti et qui évoque la folie de Lucia di Lamermoor ! Dans le Cinquième Elément, cet air tragique interprété vocalement par la soprano albanaise Inva Mula annonce le calme avant la tempête. Car pendant que le concert bat son plein dans le vaisseau spatial, une équipe d’extraterrestre malintentionnés prennent d’assaut le vaisseau spatial ! Et pour représenter ce changement de caractère, la musique devient elle-même complètement folle !  

Pendant que l’on suit une scène de combat à l’intérieur du vaisseau, la chanteuse extra-terrestre chante Diva Dance, un air électronique très 90’s composé par Eric Serra, le compositeur attitré de Luc Besson. Selon Eric Serra, cet air a vraiment été composé pour une extra-terrestre puisque ce passage est trop virtuose pour être chanté par une seule voix humaine ! En effet Eric Serra fait jouer certaines notes par des synthétiseurs qui imitent la voix humaine et s’est même amusée à mixer sa propre voix dans celle de la soprano Inva Mula, ce qui donne une tessiture extrême ! Un air donc inhumain mais qui a fait l’objet de plusieurs concours de chants. Chacune cherchant à interpréter la diva dance d’Eric Serra ! Comme la soprano chinoise Jane Zhang ! Alors elle est aidée d’un microphone et toutes les notes ne passent pas vraiment mais Eric Serra a salué l’initiative ! 

L'équipe de l'émission :