MAXXI Classique
Programmation musicale
Mardi 19 octobre 2021
3 min

Quand Mika chantait un opéra de Vaughan Williams et s'inspirait de Rossini

Saviez-vous que Mika s'était inspiré d'un air célèbre de Rossini pour composer sa chanson Grace Kelly ? Et qu'à l'âge de 14 ans il chantait en soliste dans un opéra de Vaughan Williams ?

Quand Mika chantait un opéra de Vaughan Williams et s'inspirait de Rossini
Le baryton Gerald Finley et Mika à l'âge de 14 ans lors d'une répétition de The Pilgrim's Progress au Royal Opera House de Londres en 1998., © Laurie Lewis/Photoshot/Getty Images

Ce soir à 20 heures, France Musique ouvre son antenne au chanteur Mika. Une soirée intitulée "Les larmes de Mika" où la star de la pop se racontera en musique et qui s’annonce très belle puisqu’elle commencera sur un air anglais de George Butterworth. Une mélodie anglaise d’inspiration folklorique chantée par le gallois Bryn Terfel. De toutes les versions qui existent en disque, c’est celle-ci que Mika a choisi en ouverture de sa carte blanche. Une émission spéciale où vous pourrez découvrir à quel point le chanteur connait ses classiques et qui me rappelle ce joli moment de télévision où il expliquait à Nagui que son premier tube, la chanson Grace Kelly devait beaucoup à l’opéra. C’était en février 2007 sur le plateau de Taratata.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Pour écrire le titre qui le propulsera au rang de superstar, Mika s’était inspiré du célèbre air Largo al factotum extrait du Barbier de Séville de Rossini ! Et quand on connait la vie et la formation musicale du chanteur rien d’étonnant à cela. Avant d’être fortement inspiré par le lyrisme pop de Freddie Mercury, Prince ou Michael Jackson le jeune Michael Holbrook Penniman de son vrai nom était entré dans le monde de la musique par la grande porte du classique.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Ses premiers cours de piano et de chant lui ont été donnés en Angleterre par une chanteuse russe qui a fait naître en lui une véritable passion pour l’opéra ! Cet apprentissage très strict et les bonnes prédispositions de Mika lui ont permis de développer une technique suffisamment solide pour étudier dans deux conservatoires prestigieux : la Westminster School et le Royal College of Music de Londres. A seulement onze ans Mika ne chantait pas encore du rock mais il chantait dans les chœurs d’un opéra de 1919 de Richard Strauss : La Femme sans ombre.

Gerald Finley et Mika au Royal Opera en 1998.
Gerald Finley et Mika au Royal Opera en 1998., © Laurie Lewis/Photoshot/Getty Images

En 1998 il donnait en création mondiale une pièce du compositeur japonais Dai Fujikura intitulée Children dans laquelle il était soprano soliste. C’était quelques mois seulement après que les micros du label Chandos n’enregistrent sa voix dans un opéra anglais de Ralph Vaughan Williams : The Pilgrim's Progress ! Et non vous ne rêvez pas, cette voix de jeune soprano est belle et bien celle d’un Mika qui était alors âgé de 14 ans. Une superbe version de l’opéra The Pilgrim's Progress qu’il interprétait aux côté du baryton Gerald Finley et l’orchestre du Royal Opera House.

L'équipe de l'émission :