MAXXI Classique
Programmation musicale
Mardi 12 janvier 2021
3 min

Les organistes de stade aux Etats-Unis

Aujourd’hui Max Dozolme nous parle de l’orgue et d’un usage original de cet instrument ! Son rôle d’accompagnateur des matchs de hockey sur glace, de basket et de baseball.

Les organistes de stade aux Etats-Unis
L'organiste Gary Pressy pendant le match entre les St. Louis Cardinals les Chicago Cubs au stade Wrigley Field de Chicago en 2013. , © Matthew Kosterman/MLB via Getty Images

Imaginez un match de NBA. Les Knicks de New York jouent face à leurs rivaux, les Bulls de Chicago. La tension est à son comble, le public est galvanisé par le score très serré entre les deux équipes. Et là, cette musique retentit… 

Ces quelques notes sont jouées par un orgue électrique, l’instrument phare des des rencontre de Basket, de Hockey sur Glace ou de Baseball aux Etats-Unis. Si la pratique est moins commune en France, la plupart des clubs de basketball, de hockey ou de baseball américain ont leur organiste attitré. Placés en hauteurs, à côté des tribunes presse, ils ne ratent pas une miette du match et jouent des petites pièces musicales pendant toute la rencontre. Parfois ils reprennent même du classique comme ce Liebesfreud de Fritz Kreisler.

L'organiste musicien des stades est né aux Etats-Unis. ! Les Chicago Cubs sont le premier club de Baseball a avoir embauché un organiste pour agrémenter leurs matchs joués à domicile. La formule a tellement plu aux autres clubs américains que la pratique s’est généralisée dans tous les clubs à partir des années soixante. Avec le temps, ces organistes qui supportent leurs équipes lors des matchs à domicile  sont devenus des figures importantes ! Il sont parfois plus connus que certains joueurs. C’est le cas d’Eddie Layton qui fut l’organiste du club de baseball les New York Yankees pendant près de quarante ans.

Alors pourquoi l’orgue et pas le piano ou la guitare ? L’orgue électrique peut facilement être branché sur des amplificateurs et avoir une puissance sonore suffisante pour rivaliser avec les bruits du stade ! L’orgue est également un instrument riche en sonorités différentes. C’est un ensemble instrumental à lui tout seul. Dans cette reprise d’anniversary song, un standard de jazz, Eddie Layton superpose à une boucle rythmique un accompagnement et une mélodie aux timbres distincts. 

L’autre raison qui fait de l’orgue l’instrument dieu du stade, c’est que les organistes sont connus pour être de très bons improvisateurs. Pour accompagner des matche, il faut justement un sacré sens de l’improvisation car les organistes ne jouent pas que des reprises ou des hymnes de club au début et à la fin des rencontres. Comme des speakers sans paroles, ce sont eux qui rythment les faits de jeux. Par exemple, ils comblent les temps morts entre deux actions.

Avec le temps, les organistes de stade ont même construit leur propre répertoire ! Certaines mélodies sont communes à tous les matchs de baseball, de hockey ou de basket ! C’est le cas de ce petit motif de six notes joué un demi-ton au dessus à chaque fois et de plus en plus vite ! Il aurait été écrit en 1946 par un jeune joueur de baseball Tommy Walker. Son nom ? "Charge", un motif tout simple et tellement populaire qu’on le retrouve aussi dans plusieurs jeux vidéos ! 

L'équipe de l'émission :