MAXXI Classique
Programmation musicale
Mardi 6 octobre 2020
3 min

Les inspirations pop, disco et jazz de Guillaume Connesson

Un portrait musical du compositeur français Guillaume Connesson à travers ses oeuvres inspirées de la musique pop et jazz ! De la Disco Toccata à son Double quatuor et un clin d'oeil à Claude François en passant par son concerto pour saxophone A Kind of Trane...

Les inspirations pop, disco et jazz de Guillaume Connesson
Le compositeur Guillaume Connesson ou quand la musique contemporaine dialogue avec finesse avec la pop et le jazz, © Christophe Peus

On retrouve dans le catalogue des oeuvres de Guillaume Connesson (1970) plusieurs oeuvres inspirées de manière plus ou moins explicites par d'autres styles musicaux que la musique dite "savante" occidentale. Prenez par exemple sa pièce Disco toccata ! Tout est dans le titre, le caractère répétitif peut faire penser au minimalisme américain mais ce duo pour clarinette et violoncelle évoque surtout la la transe dansante, l'ivresse des rythmes binaires et les riffs du disco. Car le rythme est quelque chose de très important pour Guillaume Connesson ! 

Au passage, il est étonnant de noter que cette oeuvre très courte, moins de deux minutes est une oeuvre de jeunesse de Connesson. Il n’a que 24 ans quand il compose cette oeuvre en une matinée. Et cette oeuvre, écrite en catastrophe, est une des oeuvres les plus jouées du compositeur. Un compositeur qui écoutait Luis Mariano et Annie Cordy tout petit, quand il était gardé par ses grand-parents, et qui se rêvait, adolescent, en Claude François. 

Un discret clin d'oeil à Claude François dans le Double Quatuor

Cet amour assumé de Guillaume Connesson pour la musique de Claude François, on le retrouve dans une citation discrète du Printemps qui chante de Claude François.  Guillaume Connesson reprend les motifs des trompettes du Printemps qui chante de Claude François dans son double quatuor.

Un hommage à la liberté de Coltrane

Toujours dans le domaine de la musique de chambre on pourrait citer la FK DANCE de Guillaume Connesson avec FK comme FUNK mais on termine avec une oeuvre orchestrale. Son concerto pour saxophone A Kind of Trane, double référence au jazz du Kind of blue de Miles Davis et au improvisations bebop d’un certain John Coltrane.

L'équipe de l'émission :