MAXXI Classique
Programmation musicale
Jeudi 18 novembre 2021
3 min

Quand Scorpions joue avec Rostropovitch et le Philharmonique de Berlin

Prenez l’un des plus grands groupes de hard rock de tous les temps à savoir Scorpions et associez-le à l’un des meilleurs orchestres du monde. Vous obtenez un album des plus étonnants : Moment of Glory.

Quand Scorpions joue avec Rostropovitch et le Philharmonique de Berlin
Klaus Meine, le chanteur de Scorpions en concert lors du Film Orchestra Babelsberg de Berlin le 11 juillet 2011., © Jakubaszek/Getty Images

C’est un des rares enregistrements de l’Orchestre Philharmonique de Berlin qui a peu de chance de récolter les faveurs de la Tribune des Critiques de Disques. Sorti en 2000 Moment of Glory est un disque à part dans la production de Scorpions. Un an après l’album SM de Metallica, le groupe de hard rock allemand s’associe avec l'un des plus prestigieux orchestres symphoniques pour donner à entendre une relecture symphonique de leurs plus grands tubes ! 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Le projet de l’album Moment of Glory remonte à 1994 au moment où Peter Brem, le directeur de l’Orchestre Philharmonique de Berlin propose au groupe de collaborer ensemble. Malheureusement, pour des raisons d’agendas très chargés pour le groupe comme pour l’orchestre, le projet reste lettre morte jusqu’en 1999 et un concert symphonique auquel participe Klaus Meine à Berlin…

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Accompagné par un orchestre symphonique placé sous la direction de Mstislav Rostropovitch, Klaus Meine célèbre les dix ans de la chute du Mur de Berlin et interprète un hymne politique : Wind of change. Ce concert a-t-il été une révélation pour le chanteur des Scorpions ? Quoi qu’il en soit, cette année-là, le groupe trouve enfin un terrain d’entente avec le Philharmonique de Berlin et commencent les enregistrements de l’album Moment of Glory. 

Les membres de Scorpions ne voulaient surtout pas que leur disque ressemble à du rock saupoudré de passages orchestraux. Afin de transformer de fond en comble leurs titres, ils ont donc fait appel à un arrangeur spécialiste des cross-over rock et classique. Ce chef d’orchestre et ancien rockeur alors célèbre pour ses arrangements symphoniques de chansons célèbres se nomme Christian Kolonovits. C’est lui qui signe la métamorphose des titres de Scorpions et qui dirige l’orchestre philharmonique de Berlin, en studio comme lors du concert en juin 2000 donné lors de l’Exposition Universelle de Hanovre, la ville natale de Scorpions. 

A l’écoute de ce disque comme de Peacemaker, le dernier single de Scorpions sorti il y a quelques jours, on se rend compte que les solos spectaculaires, les longues introductions instrumentales et le sens dramaturgique et lyrique de Scorpions ne sont pas si éloignés du caractère de bon nombres d’oeuvres classiques. Et c’est peut-être finalement ce qui explique le charme de Moment of Glory . 

L'équipe de l'émission :