MAXXI Classique
Programmation musicale
Jeudi 1 octobre 2020
3 min

Prokofiev et les publicités

Lorsque la musique de Prokofiev se faufile dans une pub de soda américain, ou bien même dans la peau d'un parfum Chanel. Les musiques du compositeur russe se marient parfaitement aux différents scénarios publicitaires.

Prokofiev et les publicités
Maxxi Classique du 1r octobre 2020, © Getty / Adrienne Bresnahan

Commençons avec une célèbre marque de soda américaine au logo blanc et rouge qui utilisait la musique de Pierre et le Loup de Prokofiev pour une de ses publicités.

Tout commence à l’écran par une petite sieste ensoleillée, et pendant qu’un jeune homme s’endort en laissant sa bouteille de soda sans surveillance, on assiste à un véritable kidnapping ! Coccinelles, sauterelles, abeilles et chenilles s’emparent de la bouteille et s’organisent avec beaucoup d’ingéniosité pour ouvrir la bouteille grâce à un scarabée "décapsuleur". Une fois la bouteille ouverte, le précieux breuvage se déverse dans la nature qui semble ravie d’être arrosée par les acides, les acidifiants et les colorants de la boisson. Une véritable fiesta ! Tandis que la bouteille reste dans la nature... Doit-on en déduire que l'écologie n'était pas un sujet aussi sensible à l'époque ? 

Egoïste ! 

Egoïstede Chanel, une publicité réalisée en 1990 par le publicitaire Jean-Paul Goude. Cette pub est dantesque, elle avait même reçu un prix à Cannes. Elle mettait en scène un bras poilu se cachant derrière les volets d’un immeuble posant la bouteille de parfum sur la fenêtre. Ce à quoi une première femme ouvre son volet et crie "égoïste!" Elle récite Corneille _« Ô rage ô désespoir »_, dans un français assez châtié « prends garde à mon courroux ». Puis, elle se met à hurler "Egoïste !"  Une autre femme intervient à une autre fenêtre, et une autre, puis une autre et ainsi de suite. A la fin, c’est tout l’immeuble qui semble en vouloir à cet homme ! Egoïste, le nom du parfum qui est ainsi scandé pendant toute la publicité, un matraquage du nom aussi violent que les puissants accords plaqués de Prokofiev.

Ces accords ce ne sont pas ceux de Dark Vador dans Star Wars, mais ceux de la danse des chevaliers extraits du balletRoméo et Juliette. Peu de rapport avec le produit vendu puisque dans le ballet de Prokofiev, il est question d’hommes en armes et d’intimidation entre familles rivales. Cette pub, contrairement à celle du soda, tant dans sa réalisation que dans son angle choisi, n’a pas pris une ride. 

Informations : Le ballet Roméo et Juliette de Prokofiev est à voir dans tous les cinémas Pathé, dimanche 4 octobre à 16h.

L'équipe de l'émission :