MAXXI Classique
Programmation musicale
Lundi 17 mai 2021
3 min

Mary Ann Davies : virtuose de l’harmonica de verre

Ce matin Max Dozolme nous parle d’un étrange instrument : l’harmonica de verre inventé au XVIIIe siècle par le scientifique Benjamin Franklin et qui a eu comme ambassadrice une virtuose nommée Mary Ann Davies (1744-1818).

Mary Ann Davies : virtuose de l’harmonica de verre
Portrait supposé de Mary Ann Davies à Paris en 1765 par le graveur Jean-Marie Huët-Poisson , © Seuil

Il faut imaginer une jeune fille assise derrière un objet oblong de plus d’un mètre. Avec ses pieds elle actionne une pédale qui fait tourner devant elle une trentaine de bols de cristal de différentes tailles. De ses doigts mouillés, elle frotte ces cloches translucides, les met en vibration et le son qui s’en dégage saisit le public. Dans une salle de concert à Londres en 1762, l’un des spectateurs tire la manche de son voisin placé à côté de lui et murmure : "si les anges ont une voix, elle doit ressembler à ça…"

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Dans le reflet des bols de cristal apparaît le visage de Mary Ann Davies (1744-1818). Une claveciniste et flûtiste réputée qui fit connaître l’harmonica de verre dans toute l’Europe à partir de la seconde moitié du XVIIIe siècle. A travers différents concerts en soliste ou avec sa soeur chanteuse d’opéra Cecilia Davies, elle popularisa cet instrument stupéfiant un an seulement après son invention en 1761 par le scientifique Benjamin Franklin. 

Contrairement à la vie de l’inventeur anglais qui dispose d'une importante littérature, celle de Mary Ann Davies demeurait particulièrement obscure avant la sortie récente de l’ouvrage "L’harmonica de verre et Miss Davies", un essai remarquable de l’historienne Mélanie Traversier. On y découvre par exemple que Mary Ann Davies a créé avec sa soeur, dans le palais impérial de Schönbrunn en Autriche, la première oeuvre composée spécifiquement pour un harmonica de verre. Une cantate écrite en 1769 par l’illustre Johann Adolph Hasse et sobrement intitulée "L'Armonica".

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Dans "L’Harmonica de Verre et Miss Davies", on suit la naissance et le déclin de cet instrument, un âge d’or qui coïncide avec la vie de son ambassadrice Mary Ann Davies. A travers ces deux destins se dessine aussi un portrait de l’Europe musicale à la jonction des XVIIIe et XIXe siècle. Quelle place les femmes occupaient dans la vie musicale et comment la société ne soutenait que très peu les musiciennes une fois leur carrière ralentie. On y découvre aussi tout un chapitre sur les effets tantôt positifs, tantôt négatifs que l’on prêtait au son de l’harmonica de verre…  En effet, les maladies et la dépression dont a souffert Mary Ann Davies au cours de sa vie ont pu être considérées comme directement liée à sa pratique de l’harmonica de verre, un instrument qui, disait-on à l'époque, avait le pouvoir de rendre fou les gens qui s’en approchaient trop longtemps en raison de sa composition en plomb.  

De l’opéra Lucia di Lamermoor de Donizetti jusqu’au cinéma de Philippe Sarde ou Kraked Unit, en passant par des titres de Radio Head, Gorillaz ou Korn, l’harmonica de verre est encore aujourd’hui associée à la folie, au fantastique ou à des ambiances merveilleuses. L’harmonica de verre, un instrument ressuscité dans les années 1980 tandis qu’il aura fallu attendre ce printemps pour découvrir la vie de sa plus grande virtuose Mary Ann Davies…

  • Coin des bibliophiles : 
L'Harmonica de verre et Miss Davies : essai sur la mécanique du succès au siècle des Lumières de Mélanie Traversier
L'Harmonica de verre et Miss Davies : essai sur la mécanique du succès au siècle des Lumières de Mélanie Traversier , © Seuil (2021)

L'Harmonica de verre et Miss Davies : essai sur la mécanique du succès au siècle des Lumières de Mélanie Traversier
Editions du Seuil. 2021. 

L'équipe de l'émission :