MAXXI Classique
Programmation musicale
Mardi 14 décembre 2021
3 min

Le secret musical de « Night and Day » de Cole Porter

En écho au spectacle "Cole Porter in Paris" donné au théâtre du Châtelet à Paris jusqu'au 1er janvier, Max Dozolme nous invite à découvrir ce qui fait selon lui, le charme de la chanson Night and Day de Cole Porter !

Le secret musical de « Night and Day » de Cole Porter
Cole Porter et Ethel Merman en 1939., © Michael Ochs Archives/Getty Images

Night and Day est née sous une bonne étoile. En effet, le premier à l’avoir interprété est la plus grande star de Broadway, à savoir Fred Astaire. En 1932, il est la grande vedette de Gay Divorce, une comédie musicale de Cole Porter qui est aussi l’écrin de Night and Day. Si le spectacle récolte un succès immédiat, l’Histoire se souvient surtout de cette mélodie, un petit bijou de figuralisme musicale. Cet art qui consiste à exprimer une idée, un paysage ou un sentiment grâce à quelques astuces musicales… 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Les paroles de Night and Day expriment un sentiment que l’on a tous déjà connu à savoir cette tendance à sentir la présence de l’être aimé dans tout un tas de détails anodins. Night and Day commence donc par une énumération de sons du quotidien:  les battements d’un tam-tam, les tics-tics d’une horloge, les plics plics plics des gouttes de pluies sur le pavé. Des bruits qui se transforment en une mélodie entêtante qui se joue nuit et jour dans une tête amoureuse…

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Enfin je dis mélodie, en fait-il s’agit plutôt d’une psalmodie, un air sur une seule note répétée, martelée. Une note aussi unique que l’être aimé(e) et dont la répétition rappellent aussi le temps et les secondes qui semblent si interminables quand elles nous séparent de celui ou celle qu’on aime. 

Dans cette introduction l’accompagnement instrumental évoque lui aussi la tension amoureuse.  Sous la voix immobile et obstinée, une autre mélodie, comme un double sans paroles, progresse de demi-tons en demi-tons, plein de dissonances, d’incertitudesMais où toute cette tension amoureuse va-t-elle donc nous mener ?  À une détente bien sûr, un accord, le plus important de tous. L’accord de mi bémol majeur, tonalité principale de toute la chanson. La première fois que cet accord apparait n’a rien de hasardeux. Il coïncide précisément avec la prononciation des mots "You are the one". Tu es l’unique ! 

L’harmonie s’éclaire, la tension disparait et les demi-tons ne sont plus perçus comme des éléments négatifs mais réconfortants. Quand l’être aimé apparaît enfin, dans toute sa singularité alors la nuit laisse place au jour ! Voilà le secret de Night and Day, l’incarnation du génie de Cole Porter, lui pour qui, je cite, « ses paroles et sa musique devaient ne former qu’un ! »

L'équipe de l'émission :