MAXXI Classique
Programmation musicale
Jeudi 24 décembre 2020
3 min

Le Concerto pour la nuit de Noël d’Arcangelo Corelli et ses métamorphoses

Saviez-vous que le Concerto pour la nuit de Noël d'Arcangelo Corelli avait inspiré rappeurs et producteurs de musique électronique ? Une archéologie sonore conçue par Max Dozolme.

Le Concerto pour la nuit de Noël d’Arcangelo Corelli et ses métamorphoses
Le roi boit ou le tirage de la fève de l'Epiphanie par Jacob Jordaens (1593-1678). Musée du Louvre (Photo by Fine Art Images/Heritage Images/Getty Images), © Fine Art Images/Heritage Images/Getty Images

Evening News du rappeur américain Chamillionaire ! Un morceau de rap qui dénonçait, en 2007,  la guerre en Irak et le traitement médiatique de ce conflit. Une violence qui est renforcée par des accords de piano ainsi que par une boucle rythmique très sèche et puissante typique d’un courant musical que l’on nomme la trap. Sur cette boucle, on retrouve dans les aigus des sons électroniques qui rappellent les sonorités du thérémine et surtout, ces cordes mineures ! 

Ces petits motifs de cordes qui se répètent et qui sont harmonisés ne viennent pas de nulle part. Ils n’ont pas été écrits par un producteur de musique américaine mais par un grand compositeur de musique baroque. Ils ne datent donc pas de 2007 mais de 1690 et ont été écrits par celui que l’on considère comme le père du concerto grosso : le compositeur Arcangelo Corelli !

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Le Concerto grosso op. 6 n°8 d’Arcangelo Corelli. Un concerto composé "Pour la nuit de noël". Probablement l’oeuvre la plus connue du compositeur italien qui a écrit cette partition en 1690 pour son mécène et protecteur, le cardinal Pietro Ottoboni. Le sample, c’est-à-dire l’extrait musical sur lequel Chamillionaire rap, n’est pas pris au hasard. Il nous donne même l’occasion de parler d’un genre musical important de la musique baroque : le concerto grosso.
Le concerto grosso est un genre musical qui fait dialoguer non pas un instrument soliste, comme dans un concerto pour violon ou pour piano mais un groupe d’instruments avec un orchestre. Le passage choisi par Chamillionaire dans Evening News est justement, un motif joué par les deux violons solistes. 

Ce concerto grosso, un des premiers du genre, a une grande popularité dès sa première édition en 1714, c’est-à-dire un an après la mort du compositeur italien. Edité à Amsterdam par Estienne Roger, il traverse l’Europe, il passe de mains en mains et inspire les compositeurs qui écrivent à leur tour des concerti grossi. On pense par exemple aux Concertos Brandebourgeois de Bach qui datent de 1721. Ce Concerto pour la nuit de noël de Corelli a également inspiré la pièce No Jive de De Phazz, un groupe de nu jazz allemand. 

Cette sombre phrase musicale qui dialogue avec un trombone est elle aussi extraite du Concerto de Corelli. Ce sont les mêmes que celles qui s’élevaient dans le palais du cardinal Pietro Ottoboni, une certaine nuit de noël en 1690. L’occasion pourquoi pas de réconcilier les amoureux du rap, de la musique électronique et de la musique baroque, ainsi que de vous souhaiter à toutes et à tous de belles fêtes de fin d’année !

L'équipe de l'émission :