MAXXI Classique
Programmation musicale
Vendredi 18 juin 2021
3 min

Le Château de Versailles devient un instrument de musique avec "Messa Solaris" de Saycet

Pendant une semaine, de jour comme de nuit, le compositeur et producteur de musique électronique Saycet a enregistré l'air des lieux et l'orgue du Château de Versailles. Une matière musicale qui lui a permis de composer Messa Solaris, une messe solaire !

Le Château de Versailles devient un instrument de musique avec "Messa Solaris" de Saycet
Saycet (Pierre Lefeuvre) compose Messa Solaris, une messe solaire où l'on peut entendre l'âme du Château de Versailles, © Thomas Garnier

Mai 2020, pendant le premier confinement. Saycet est sur le parking d’un hypermarché, il vient de finir ses courses quand il reçoit un message étonnant sur son compte Instagram. Son téléphone affiche un expéditeur plutôt inattendu : le Château de Versailles. Une équipe chargée de faire rayonner ce lieu mythique lui propose de composer une oeuvre qui mettrait en valeur ce haut lieu historique et musical. L’une des pistes pour ce faire serait d’utiliser l’acoustique du lieu et un instrument mythique, l’orgue de la Chapelle royale de Versailles…

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Dès le début du projet, Saycet propose aux équipes du château non pas de composer une oeuvre totalement nouvelle mais d’arranger un titre qu’il a déjà pensé pour musique électronique : Solaris. Un hommage au film éponyme d’Andreï Tarkovsky mais aussi une évocation du soleil, avec ses rayons électroniques qui se détraquent comme une ondulation de chaleur et de lumière.

Pour le projet du Château de Versailles, Saycet a réécrit son morceau original en utilisant quasi-exclusivement des sons acoustiques captés dans la résidence royale. Le thème de Solaris, joué à l'origine sur un synthétiseur Juno 106 est maintenant interprété sur l'orgue de La Chapelle royale par la jeune organiste russe Alexandra Bartfeld

Saycet enregistre également la résonance du grand Salon d’Hercule et de la Galerie des Glaces pour les associer, à travers un fin mixage aux voix du choeur Les Métaboles dirigé par Léo Warynski

Après un important travail de mixage, Messa Solaris est née. Une messe solaire réalisé avec près de 80% d’éléments acoustiques et qui sonnent pourtant de manière électronique ! Une belle manière de rappeler que Versailles a toujours été un haut lieu de la création musicale ! 

  • A découvrir : le podcast de la genèse du projet (disponible dès le 18 juin) 
L'équipe de l'émission :