MAXXI Classique
Programmation musicale
Mercredi 1 septembre 2021
3 min

Le baroque cauchemardesque de Titane de Julia Ducournau

A la découverte de la bande originale de "Titane" de Julia Ducournau. La Palme d'or du Festival de Cannes, un film qui fait entendre une partition signée Jim Williams qui nous plonge dans un baroque imaginaire et effrayant où Bach dialogue avec une célèbre sarabande de Haendel...

Le baroque cauchemardesque de Titane de Julia Ducournau
Vincent Lindon, Julia Ducournau et Agathe Rousselle à Cannes le 17 juillet 2021, © Li Yang/China News Service via Getty Images

Titane raconte l’histoire d’Alexia, une jeune danseuse qui vit avec un implant en titane dans le crâne. Ce personnage joué par Agathe Rousselle est tout sauf recommandable puisqu’il commet des meurtres en série avant de rencontrer un homme à la dérive joué par Vincent Lindon. Dans ce film, la réalisatrice Julia Ducournau nous fait entendre plusieurs styles musicaux qu’elle affectionne, du hip hop, du rock et de la variété italienne ! Elle utilise aussi une bande originale, celle de Jim Williams composée sur mesure pour ce film. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Comme vous pouvez l’entendre la musique de Jim Williams sied à merveille à l’univers gore de Julia Ducournau. On entend des sonorités d’orgue et des choeurs électronique très sombres qui évoquent la musique de films de David Cronenberg, de John Carpenter tout autant qu’une musique baroque imaginaire et cauchemardesque. Pourquoi je vous dis-ça, parce que cette musique est un hommage explicite à la Sarabande de Haendel, une musique pour clavecin qui est surtout connu dans un arrangement pour cordes et timbales réalisé pour le film Barry Lyndon de Stanley Kubrick

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

La sarabande est une danse de couple, lente et solennelle qui était très en vogue dans les cours européennes du XVIIe siècle. Titane nous propose un univers baroque imaginaire mais aussi une véritable oeuvre baroque dans une scène marquante du film :  le choeur d’ouverture de la Passion selon Saint-Matthieu de Bach

L’évocation d’un baroque imaginaire est aussi au coeur de la bande originale du premier film de Julia Ducournau, le très marquant Grave sorti en 2017 et dont le score est aussi signé : Jim Williams. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Comme c’est souvent la cas au cinéma, le montage des images de Grave s’est fait sur des oeuvres préexistantes, des disques présents dans le commerce. Avant que Jim Williams ne compose la musique originale de Grave, le montage du film s'est donc fait au rythme de L’Art de la fugue de Bach ou encore des Quatre Saisons de Vivaldi. Des oeuvres qui ont pu inspirer Jim Williams pour écrire la bande originale de Grave. Un film qui nous parle de la transformation d’un personnage et qui utilise un thème, un leitmotiv qui se métamorphose comme le personnage jusqu’à devenir une marche funèbre horrifique, le thème principal du film nominé au César en 2018 pour sa bande originale. 

L'équipe de l'émission :