MAXXI Classique
Programmation musicale
Lundi 21 septembre 2020
9 min

La musique classique dans la série « Away » d’Andrew Hinderaker

Debussy et Tchaikovsky au coeur de la nouvelle série Netflix, Away, de Andrew Hinderaker. Un voyage musical dans l'espace.

La musique classique dans la série « Away » d’Andrew Hinderaker
La série Netflix, Away. Maxxi Classique du 21 septembre 2020, © © 2020 Netflix, Inc.

La série Away, créée par le scénariste Andrew Hinderaker est sortie le 4 septembre sur la plateforme de streaming Netflix. Elle nous invite à voyager dans l’espace qui utilise énormément de musique.

Away fait suivre le quotidien d’un équipage international parti en mission spatial sur Mars. Un voyage qui devrait durer trois ans. A côté de la bande originale très « ambient » et planante de Will Bates, la série fait beaucoup référence à des musiques terriennes, comme le rock de Van Morrisson, Miles Davis, Bob Marley ou encore Cocorico, la sublime chanson « On brûlera » de la chanteuse française Pomme. On y retrouve aussi cet hommage à la musique de Debussy, « Our lord Debussy » d’A Wing Victory for the Sullen, un duo de musique électronique anglais très inspirés de Debussy aussi. Cette musique est peut-être un clin d’oeil car la série laisse une place privilégiée au compositeur français.

Clair de Lune de Debussy, en communication avec l'espace

Dès les premières secondes de la bande annonce d’Away, on peut entendre résonner le début du "tube" de Debussy, Claire de Lune. Ici, cet air est joué par le mari de la commandant Emma Green, astronaute lui aussi, et pianiste amateur. Cette oeuvre est également entendue à la fin de l’épisode trois, dans son intégralité. Cette séquence émouvante a été réalisée au rythme de la musique. On y voit la commandant Emma Green en communication depuis l’espace avec son mari. Ensemble, ils se remémorent ces moments où il jouait Clair de lune pour endormir leur jeune fille.

On retrouve également une autre oeuvre de Debussy dans Away. C’est la rêverie, une pièce qui là encore résonne tandis que la commandant est malade et pense à sa famille qui lui manque terriblement. Cette musique "me fait toujours penser à un endroit inconnu" confie la commandant à son collègue indien.

Quand Tchaikovsky s'invite dans le vaisseau...

La musique classique est aussi au coeur d’une des plus belles scènes de cette série. Dans l’épisode 5, l’équipage fête Noël. Les membres du vaisseau décident alors d’improviser une pièce de théâtre regardée en Visio conférence par les petits enfants et la fille d’un des membres du vaisseau. Un extrait de Casse Noisette retentit tandis que la caméra valse dans l’air pendant que les astronautes flottent dans un espace sans gravité, avec visiblement beaucoup de 4G. De nouveau, une scène où la musique classique sert de lien de communication entre ces humains qui ont quitté la Terre et le reste de l’humanité, l’humanité qui a enfanté ces si belles oeuvres.

L'équipe de l'émission :