MAXXI Classique
Programmation musicale
Mercredi 12 mai 2021
3 min

Golden Brown des Stranglers : le clavecin voyageur

Focus sur la plus célèbre des chansons des Stranglers : Golden Brown. Un tube pop au texte surréaliste et qui fait la part belle au clavecin.

Golden Brown des Stranglers : le clavecin voyageur
The Stranglers en 1988., © Mike Prior/Getty Images

A l’été 1981, les Stranglers sont dos au mur. Leur label United Artist vient d’être racheté par EMI. La maison de disque met la pression au groupe star car leur dernier album The Gospel According to the Meninblack sorti en février est un échec commercial. Le groupe sait qu’ils n’ont pas droit à l’erreur. Ils se le sont promis, si leur nouvel album intitulé La Folie fait aussi un four ils se sépareront. Heureusement pour eux et pour nous, ce disque abrite ce qui sera le plus grand succès jamais dépassé des Stranglers : Golden Brown, une chanson de marin incongrue.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Golden Brown fait partie des rares titres composés par le claviériste et le batteur du groupe : Dave Greenfield et Jet Black. Le texte en revanche aurait été écrit en une dizaine de minutes par Hugh Cornwell, le chanteur et leader du groupe. Il nous raconte l’histoire d’un homme qui, sous l’emprise de drogues hallucinogènes raconte son amour pour une femme méditerranéenne à la peau brune et dorée. Une muse qu’il compare à un bateau et qui le transporte dans un ailleurs indéfini, un monde sans soucis.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

La mélodie de Golden Brown accompagne les Stranglers depuis longtemps. Par exemple, la fin de la chanson rappelle un passage de la chanson Second Coming présente dans The Gospel According to the Meninblack.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

L'effectif instrumental choisi par les Stranglers est probablement l'élément le plus original de cette chanson. Le clavecin et le rythme lancinant de la caisse claire évoquent quelques chansons de marin et ne correspondent à aucun titre connu des Stranglers. Enfin, Golden Brown est souvent présenté comme une valse pourtant cette chanson n'est pas toujours à trois temps mais passe parfois à quatre temps. Une rupture de la carrure rythmique très dynamique que l'on trouve dans l'introduction de la chanson et ses ponts instrumentaux : 123-123-123-1234 ! 

Le producteur des Stranglers, Tony Visconti, ne croyait pas au succès de Golden Brown car pour lui la voix n’était pas assez mise en avant. Pourtant c’est probablement cette sonorité originale des Stranglers et ce clavecin inattendu qui ont fait le succès ininterrompu de Golden Brown…

L'équipe de l'émission :