MAXXI Classique
Programmation musicale
Lundi 4 octobre 2021
3 min

Eugen Cicero : la virtuosité au service du classique et du jazz

Connaissez-vous Eugen Cicero (1940-1997) ? Un pianiste roumain qui excellait dans un exercice périlleux, celui de faire swinguer, avec une virtuosité folle, des airs classiques, baroques et romantiques.

Eugen Cicero : la virtuosité au service du classique et du jazz
Eugen Cicero photographié en 1960. , © Ullstein bild via Getty Images

Quand on pense pianiste de jazz qui reprend des oeuvres du répertoire classique on pense souvent à Jacques Loussier et son trio basse batterie. Mais il est un pianiste un peu moins célèbre que notre compatriote qui excellait également dans ce domaine. Il se nommait Eugen Cicero. Il est né en 1940 à Cluj-Napoca au nord ouest de la Roumanie. C’est un autodidacte qui joue ses premières notes de piano à quatre ans. Il rejoue à l’oreille des airs qu’il entendait à la radio et à six ans il jouait un concerto de Mozart avec l’orchestre de Cluj-Napoca. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Sa mère chanteuse et son père prêtre orthodoxe voient dans les talents de son fils un signe divin. Quand la famille déménage dans la capitale, Bucarest, ses parents l’inscrivent dans une école de musique. Dix années passent, les morceaux de Chopin, de Beethoven et Bach sont ingurgités à toute vitesse par le jeune élève. 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

A 19 ans, il pousse pour la première fois les portes du Conservatoire national de Roumanie. Le Conservatoire de Bucarest, le Graal, où il rencontre un élève du même age que lui. Il n’est pas pianiste mais violoniste. En revanche il adore lui aussi le jazz. Son nom ? Vladimir Cosma. Une fois ses études terminées, Eugen Cicero devient professeur de piano. Il donne des tournées et profite d’ailleurs d’un concert donné à Berlin-Ouest dans les années soixante pour quitter définitivement la Roumanie communiste. Dès lors sa vie se passera à Berlin et Zürich. Bucarest et ses oeuvres classiques tant de fois étudiées ne sera jamais loin.

Relativement méconnu en France, Eugen Cicero jouit en revanche d’une grande popularité à l’étranger et notamment au Japon où il donna des concerts mémorables ! Ses disques qui se comptent par dizaine nous font entendre un génie d’improvisation à la Erroll Garner associé à la technique chirurgicale d’un pianiste classique. Ces disques nous disent aussi que les parents d’Eugen Cicero ont bien fait de lui donner un tel prénom. "Eugen" voulant dire "le bien né" en grec.

L'équipe de l'émission :