MAXXI Classique
Programmation musicale
Jeudi 24 juin 2021
3 min

Dans l'antre du roi de la montagne : un trésor pour le cinéma et les jeux vidéos

Aujourd’hui Max Dozolme nous parle de l’une des plus célèbres partitions d’Edvard Grieg, son impressionnant « Dans l’antre du roi de la montagne » extrait de Peer Gynt. Un vaste crescendo orchestral qui a beaucoup été repris au cinéma mais aussi dans les jeux vidéos.

Dans l'antre du roi de la montagne : un trésor pour le cinéma et les jeux vidéos
Illustration de Peer Gynt de Henrik Ibsen par Arthur Rackham (1936)., © Arthur Rackham, 1936

Cette musique curieuse nous invite à imaginer une grande salle de trône. Une salle remplie de trolls, de gnomes et de gobelins inquiétants. Ce sont les courtisans du maître des lieux : le roi de la montagne. Dovregubben règne ici, entouré de ses enfants et de ses proches. Peer Gynt se tient devant lui. La tension est de plus en plus palpable, le jeune héros est en danger et ça la musique nous le dit clairement… 

Dans l’antre du roi de la montagne d’Edvard Grieg est une musique très originale et diablement efficace. La singularité de cette séquence musicale est qu’elle repose quasi-exclusivement sur une seule et même phrase rendue de plus en plus oppressante grâce à plusieurs astuces. Ce thème enfantin est répété en boucle et joué de plus en plus dans les aigus, de plus en plus fort par des instruments de plus en plus nombreux et de plus en plus vite. Comme pour évoquer la foule qui se rapproche dangereusement de Peer Gynt. La tension est à son comble lorsque le Roi de la Montagne ordonne aux trolls et aux gobelins de s’emparer du héros voyageur ! 

Composée en 1875, Peer Gynt d’Edvard Grieg avait tout pour plaire aux metteurs en scène mais aussi aux artistes d’un art qui restait encore à créer  le cinéma. On retrouve l’air du roi de la montagne dans le premier blockbuster américain : La Naissance d’une nation réalisé en 1915 par David Wark Griffith mais aussi en 1931 dans le premier film parlant de Fritz Lang.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Dans M le Maudit, sorti en 1931, la mélodie d’Edvard Grieg est sifflée par M, un tueur d’enfants. Ce thème sifflé nous dit que M est une personne extrêmement dangereuse et c’est d’ailleurs ce thème musical, ce sifflement qui fera tomber l’assassin. L’une des premières utilisations du thème de Grieg au cinéma n’a donc rien de cosmétique mais donne à la musique et à ses références un rôle dramaturgique de premier plan.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Dans l’Antre du roi de la montagne accompagne l’essor du cinéma mais aussi du jeu vidéo ! En 1981 sort La Chasse au Wumpus sur l’une des premières consoles de jeux vidéos à brancher sur une télévision : la TI 99/4A. Un jeu où il faut explorer différentes pièces d’un souterrain afin de débusquer un monstre prénommé le Wumpus. Pour évoquer l’antre d’un monstre menaçant, le thème libre de droit d’Edvard Grieg tombait à pic. Sans doute que cette utilisation l’aurait fait rire, lui qui considérait sa partition la plus célèbre comme insupportable et à écouter avec un recul ironique… 

L'équipe de l'émission :